Conservateurs - Restaurateurs

Forum des fêlés du scalpel et du clavier
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Première visite
 
Important :
depuis le 1 Août, l'inscription est obligatoire pour pouvoir poster un message.
A LIRE
Réponses et commentaires au questionnaire "peut-on effectuer un traitement "éthique" dans le cadre des marchés publics ?" par Danièle Amoroso
Derniers sujets
» Recherche infos sur armure sergé losangé
par ipheso Jeu 24 Nov 2016 - 18:27

» vernis effet laqué ?
par cc Mar 15 Nov 2016 - 14:05

» Ecoles "actives" pour la restauration des tableaux ?
par cc Mar 15 Nov 2016 - 13:48

» Cires CM17 ou Cosmoloid H80
par Mag31 Dim 13 Nov 2016 - 10:33

» Besoin d'aide !
par wilfried Ven 28 Oct 2016 - 12:26

» Présentation
par wilfried Dim 16 Oct 2016 - 16:31

» suppression de tâches sombre sur une couche lipidique de 1870
par AL Mar 11 Oct 2016 - 16:28

La photo du mois


Pour en savoir plus
cliquez ici


Partagez | 
 

 Montage d'une toile sur un bâti provisoire . Bords de tensions peints.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
CM



Nombre de messages : 344
Date d'inscription : 18/03/2008

MessageSujet: Montage d'une toile sur un bâti provisoire . Bords de tensions peints.   Jeu 23 Déc 2010 - 8:53

Bonjour,

j'ai eu l'occasion de travailler sur quatre toiles d'une même série provenant de l'église de St Jean de Côle en Dordogne. Le montage des toiles sur leur châssis était d'origine, mais la surface peinte se retournait sur certains bords de tension. Il est vraisemblable que le peintre (ou l'atelier) a réalisé ces toiles sur commande en atelier sans connaitre exactement les dimensions des châssis sur lesquels elles seraient montées.
L'une des toiles nécessitait un refixage général de la couche picturale. Dès lors s'est posé le problème de la mise en tension sur un bâti de travail, sans perdre la peinture située sur l'arête du châssis. J'ai, comme tout un chacun, essayé à plusieurs reprises de poser des protections provisoires sur des bords peints, mais le résultat a souvent été décevant voire pire !
J'ai repensé alors à un système pour conserver dans le plan de la toile, la traction exercée lors de la mise en tension de la peinture. Cette technique est assez rarement employée et les photographies peu courantes. En voici quelques unes supplémentaires.

Le principe consiste à enfermer -les bords de tensions à conserver perpendiculaires à la peinture- dans un fourreau constitué de deux baguettes de bois. Une bande de toile qui sera utilisée pour la tension est préalablement fixée à la baguette extérieure, sur sa face en contact avec la peinture du bord de tension (photographie N° 2). De cette manière, la traction sur les bandes de tension se replace dans le plan de la peinture sans déformer les arêtes peintes.
Le maintien des deux baquettes peu se faire avec des serre-joints ou comme ici avec des vis en profitant des trous laissés par les semences.


Mise en place des baguettes de bois. La bande de tension en polyester est déjà fixée sur la baguette extérieure.


Angle de la toile avec les bords de tensions pris dans le fourreau.


La toile montée sur le bâti de travail.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LN



Nombre de messages : 2495
Date d'inscription : 12/03/2008
Age : 49
Localisation : Gaillac

MessageSujet: Re: Montage d'une toile sur un bâti provisoire . Bords de tensions peints.   Mar 28 Déc 2010 - 9:29

Super et ingénieux, comme d'habitude. Merci donc pour ces photos.
Une petite question tout de même. Ces bords n'ont permis que la mise en extension provisoire sur bâti. Comment as-tu résolu ton problème pour la pose des bandes de tension "définitives" permettant la remise en tension sur châssis.
Je me permets de poser la question, car j'ai déjà eu, comme tu le dis, le cas de bords peints, pour lesquels moi aussi, j'ai tenté la pose de protection de surface. Le succès de l'opération est très mitigé.
Le "coup d'après", j'ai tenté de ne pas applanir les bords et de coller mes bandes de tension sans remise dans le plan des bords peints. Il s'agissait d'un relativement petit format, et j'ai mis en place un système de cale assez mal commode. Alors de ton côté, comment as-tu fait sur un format qui me paraît assez important ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PAOLA



Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 21/08/2010
Localisation : provence

MessageSujet: Re: Montage d'une toile sur un bâti provisoire . Bords de tensions peints.   Jeu 30 Déc 2010 - 10:34

Bonjour, moi aussi j'ai trouvé ces photos très intéressantes mais j'aimerais
savoir la suite de ton travail de restauration; ce que il y avait a faire sur ce tableau
et comment tu as pu tendre ensuite la toile sur un nouveau(?) châssis sans jamais
bouger ou tirer les bords. La toile sera bien tendue?

Si la peinture sur les bords est vraiment importante pourquoi ne pas trouver le moyen
d'agrandir un peut les dimension de la toile pour que les bords puissent faire partie
de la toile et ne soient pas plié et donc pas vu?

Parce que comme cela, c'est sur que on préserve l'intégrité de l'œuvre mais
cette partie restera plutôt caché même si il n'y a pas de cadre comme je présume.

merci en tout cas pour nous avoir montré ton travail
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CM



Nombre de messages : 344
Date d'inscription : 18/03/2008

MessageSujet: Re: Montage d'une toile sur un bâti provisoire . Bords de tensions peints.   Mer 5 Jan 2011 - 7:06

Bonjour à toutes, tous et bonne année 2011.

Les quatre peintures de St Jean de Côle sont intégrées dans des boiseries avec un cadre et un fond en chêne au revers, écarté de trois centimètres, qui appartient aux boiseries.
Les peintures ont été dévernies et laissées sans couche de protection lors de la précédente restauration.
Le tableau traité, présentait un écaillage généralisé, ce qui est pas le cas des trois autres toiles. Son exposition au soleil au travers du vitrail clair situé sur le côté sud du chœur est probablement la cause de sa dégradation, sous l'effet des variations de températures et de la forte lumière qui le frappe.
Le refixage s'est fait sur une table à basse pression (50 x 50 cm) en utilisant la pompe de la grande table de l'atelier. La hauteur de bords de tension obligeait à un tel montage.
Ces bords ne présentent pas d'intérêt artistique en eux même mais ils font parti de l'œuvre et doivent être conservés. La question de leur remise à plat pour leur exposition ne se pose pas ici, car les peintures sont remontées sur leur châssis d'origine et exposées dans un cadre. Par ailleurs, la remise à plat des bords était impossible sans entraîner d'importantes pertes de matière picturale, raison première du sujet de cette discussion.
La fixation des bandes de tension s'est fait en conservant les bords debout, avec une cale de bois recouverte d'un film siliconé pour servir d'appui. J'utilise régulièrement ce système dès que je ne veux pas aplatir les bords même si ils ne sont pas peints mais simplement recouverts d'une préparation épaisse ou cassante.
La remise en tension est dans ce cas un problème puisque les châssis fixes originaux sont conservés et que, de fait, les peintures sont remontées sur leurs plis anciens. La relaxation de la peinture atteinte durant son vieillissement ne permet pas de retrouver une "tension correcte" de la peinture qui semble toujours un peu "molle".
Ceci est accentué par un remontage des toiles avec la couche picturale couchée sur le plan de travail et un agrafage sur le revers du châssis pour ne pas altérer les bords peints. La tension manuelle ou à la pince est dans cette configuration plus faible que celle obtenue lors d'une fixation sur les champs du châssis. J'ai corrigé cet effet en rajoutant deux montants au châssis, constitués de pièces de bois montées légèrement en force. La répartition de la tension s'en trouve un peu déséquilibrée, mais la faible dimension de l'œuvre (90 x 100) autorisait ce subterfuge.


Détail de l'œuvre en lumière rasante avant intervention.



Photographie du revers d'un autre tableau de la série. Il présente les mêmes caractéristiques que le tableau réfixé. Je poste cette photographie pour illustrer l'importance (en surface) de la matière picturale retournée sur le châssis. Il faut également noter la pièce de renfort au centre de la toile, utilisée par mon prédécesseur pour maintenir un mastic (sans incrustation de toile) dans une lacune. Pièce de toile directement prélevée sur un bord de la peinture originale. Je n'ai pas remis en place la pièce découpée (elle ne possédait plus sa forme d'origine), mais je m'en suis servi pour faire l'incrustation dans la lacune.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PAOLA



Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 21/08/2010
Localisation : provence

MessageSujet: Re: Montage d'une toile sur un bâti provisoire . Bords de tensions peints.   Mer 5 Jan 2011 - 9:41

Merci pour tes précisions sur le travail, effectivement souvent je suis obligé de changer des anciens châssis, même en bonne état parce que il ne permettent pas une bonne tension de la toile.

J'ai moi même essayé d'ajouter des montants au châssis mais effectivement la tension n'est pas parfaite
et si on ne sais pas que on a voulu conserver un châssis ancien on se pose des questions. Aussi je me dit que une toile qui n'est pas bien tendue, dans le temps, aura beaucoup des problèmes de conservation (craqueler ..) donc je privilège la bonne tension de la toile. Une solution pourrait être de couper une tranche du vieux châssis et le coller derrière le neuf.

En tout cas j'aime vraiment beaucoup ton travail et tes explications, merci de nous en faire part
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Montage d'une toile sur un bâti provisoire . Bords de tensions peints.   Aujourd'hui à 9:31

Revenir en haut Aller en bas
 
Montage d'une toile sur un bâti provisoire . Bords de tensions peints.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Montage d'une toile sur un bâti provisoire . Bords de tensions peints.
» Réctificatif - Marché - Conseil général des Hauts de Seine - Lot 13 peinture
» Démontage, restring et remontage d'une BJD
» Montage des amortisseurs gros volume Hörmann
» Démontage trompettes JD510

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Conservateurs - Restaurateurs :: TECHNIQUES DE LA CONSERVATION - RESTAURATION :: Interventions-
Sauter vers: