Conservateurs - Restaurateurs

Forum des fêlés du scalpel et du clavier
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Première visite
 
Important :
depuis le 1 Août, l'inscription est obligatoire pour pouvoir poster un message.
A LIRE
Réponses et commentaires au questionnaire "peut-on effectuer un traitement "éthique" dans le cadre des marchés publics ?" par Danièle Amoroso
Derniers sujets
» Orthophosphate de potassium
par L'ivre de papier Mer 17 Mai 2017 - 15:57

» Vente Matériel suite cessation d'activité
par artcane Mer 26 Avr 2017 - 13:33

» Prochaine journée SFIIC Pierre Plâtre Terre 12 mai 2017
par Jeanne Cassier Dim 23 Avr 2017 - 7:36

» Recherche tableau moisi à restaurer
par Claude Fauville Ramaekers Mer 5 Avr 2017 - 15:00

» recoller une peinture qui s'écaille
par rmm librarii Mer 29 Mar 2017 - 8:20

» Carrefour de l'Air, Journée de Rencontre, 31 Mars 2017, MAE.
par miniscalpel Ven 24 Fév 2017 - 9:00

» A vendre matériel suite cessation d'activité
par artcane Jeu 2 Fév 2017 - 16:01

La photo du mois


Pour en savoir plus
cliquez ici


Partagez | 
 

 restauration statue en bois polychromé du XIXe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
François
Invité



MessageSujet: restauration statue en bois polychromé du XIXe   Jeu 24 Fév 2011 - 22:41

Bonjour à tous,

Je me présente ,je suis François, je vis à Angers et j’aurais besoin de vos lumières en restauration.

Je démarre une collection de statues religieuse chinoises de la fin de la dynastie Qing. Ces statuettes sont très semblables à celles qui constituent le panthéon chinois de De Groot , conservé à Lyon. Elles sont constituées d’une âme en bois couverte d’une couche de polychromie apposée sur un apprêt constitué d’un mélange argile/papier. Certaines sont mieux conservées que d’autres mais les dégradations qu’elles ont subit sont du même type en général : soulèvement de la polychromie dû au retrait du bois, affleurement de l’apprêt (on voit bien le papier). Enfin, une couche de crasse plus au moins importante les recouvre. Cette crasse semble sèche et essentiellement constituée de poussière provenant certainement des encens qui ont brûlés à proximité. J’ai lu quelques uns des postes et j’ai essayé de glaner des infos sur la toile, mais difficile de commencer à établir un protocole quand on est néophyte.
Voici donc ce que j’envisage de faire. Je vous demande, de me corriger et de me compléter dans ma démarche.

Tout d’abord je voudrais refixer les soulèvements de la polychromie. J’ai vu différents produits qui semblent convenir mais dans la multitude des produits je ne sais lequel convient le mieux à mon cas. J’ai pensé notamment à l’aquazol, au plextol B500, au médium de consolidation Lascaux et à la résine paraloîde B72. J’ignore également quel matériel utiliser pour appliquer ces produits au niveau des écailles de peintures qui se soulèvent.

Ensuite, j’envisage de décrasser la surface. J’ai lu qu’on pouvait utiliser du Klucel G ou du gel AC1 et si j’ai bien compris les explications de François Morin je peux utiliser la recette suivante pour faire un gel : 10ml d’eau milliQ, 4ml de Tween 20 et 90ml de white spirit, à appliquer avec un coton et à retirer avec du white spirit. C’est bien cela ? Certaines statues me paraissent plutôt imperméables (couche polychrome épaisse et brillante, type laque) et d’autres plus sensibles à l’eau (la polychromie est fine et matte).

Enfin je compte combler les quelques fissures qui apparaissent en dessous de certaines statues et je ne sais pas si je dois finaliser en passant une couche protectrice.

Voilà. Beaucoup de je ne sais pas au final. J’espère ne pas trop vous ennuyer. J’ai tenté de prendre contact avec les personnes en charge la restauration de la collection de Groot par le biais du musée confluence de Lyon, qui m’a poliment envoyé bouler.

Dernière précision j’ai lu que la liste des produits utilisés lors de la restauration de cette collection étaient les suivants : l’éthanol, le méthyéthylcétone, l’essence de térébenthine, le toluène, le méthacrylate, le méthylcellulose et le papier japon. Ces infos pourront peut-être vous aider.

Merci d’avance pour votre aide.
Revenir en haut Aller en bas
françoise morin
Admin
avatar

Nombre de messages : 219
Date d'inscription : 26/02/2008

MessageSujet: Re: restauration statue en bois polychromé du XIXe   Ven 25 Fév 2011 - 7:29

Bonjour François,

Comme vous semblez l'avoir compris ce forum permet les échanges entre professionnels.

La conservation-restauration est une vaste discipline qui fait appel à des connaissances qui peuvent prendre des facettes extrêmement diverses. Nous sommes tous des spécialistes dans notre propre spécialité, ces spécialités étant principalement réparties suivant les matériaux constitutifs des œuvres d'art.

Nous devons connaître les objets sur lesquels nous travaillons, leur histoire, les pratiques qui y sont attachées, la manière dont ils ont été conçus - les matériaux constitutifs et les techniques employées.
Nous étudions ensuite leurs dégradations : les altérations liées à l'usage, celles liées au vieillissement naturel, liées aux facteurs environnementaux, celles liées aux accidents, la liste n'est pas exhaustive, mais le plus gros poste est à mon avis : les altérations liées aux interventions de restauration.

Vous vous apprêtez à expérimenter la restauration des statues religieuses chinoises de la fin de la dynastie Qing sur votre propre collection, c'est votre droit.

L'avantage avec l'art religieux c'est que l'on peut toujours espérer un miracle.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julie CM

avatar

Nombre de messages : 82
Date d'inscription : 31/07/2008
Localisation : BEARN

MessageSujet: Re: restauration statue en bois polychromé du XIXe   Ven 25 Fév 2011 - 8:12

Bonjour,

il est vrai qu'il est parfois tentant de se lancer dans des choses que l'on ne connait pas trop. Malheureusement, lorsqu'il s'agit d'oeuvres d'art, cela est beaucoup plus complexe .
Si vous trouvez des difficultés pour avoir des réponses ce n''est pas que nous cherchons à garder nos secrets d'atelier mais c'est qu'il n'y a pas de secret d'atelier. Les traitements que vous souhaitez faire demandent de voir les oeuvres, de tester les produits, de savoir d'où cela vient, comment cela a été fait et les différents traitements antérieurs qu'ont subit vos sculptures...
Je réponds comme ma collègue. Spécialisée en sculpture et avec toute la bonne volonté du monde, je ne peux toutefois vous dire " faites cela , ça va marcher" .
Vous pouvez abimer les oeuvres de manière irréversible (un rebouchage est complexe), vous pouvez rendre brillantes des zones mates et donner un aspect nouveau à l'oeuvre (le refixage), vous pouvez enlever des choses essentielles (qui vous dit que dans la crasse il n'y a pas un vernis?) et vous pouvez vous abimer vous (pour le toluene, un filtre à solvant est obligatoire et dans un endroit ventilé...on peut gagner plus qu'un mal de tête...).

Oui, la restauration-conservation du patrimoine est un vrai métier.

Bon courage quand même!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LN

avatar

Nombre de messages : 2495
Date d'inscription : 12/03/2008
Age : 49
Localisation : Gaillac

MessageSujet: Re: restauration statue en bois polychromé du XIXe   Ven 25 Fév 2011 - 9:16

Bonjour et bienvenu sur ce forum,

Moi, je ne suis pas spécialiste de sculpture et je ne connais rien à la dynastie Qing mais renseignement pris, cette dynastie est la dernière à avoir régné en Chine du milieu du XVII° au début du XX° siècle. Aussi, se pose à moi cette question, de quand vraiment date votre sculpture. Car attention, les matériaux constitutifs vieillissent et selon leur date de mise en œuvre, même s’ils sont de même nature, leur réaction n’est pas identique. A titre d’exemple, un film d’huile met de 100 à 150 ans à polymériser. Donc l’emploi de white-spirit (toujours par exemple) n’aura pas la même incidence sur un film d’huile « vieux » de 300 ans que posé il y a un peu moins d’une centaine d’années.

Je relève également dans votre message que la préparation est à base d’argile. Il faut être très vigilent avec ce type de matériaux. Si je compare avec la peinture (qui est mon domaine), la présence d’argile (montmorillonite dans les préparations rouges) rend délicat l’utilisation d’eau (ou d’adhésif aqueux). En effet, les argiles ont une structure feuilletée qui devient instable en présence d’eau et une utilisation mal contrôlée de ce solvant (ou d’un adhésif mis en solution dans de l’eau) peut provoquer une transposition « spontanée ».

Bref, je rejoindrais mes camarades en vous disant qu’il est bien difficile de donner le moindre conseil sans avoir vu l’objet et apprécié tant sa fabrication que les altérations dont il souffre (effets comme causes). Si le domaine de la restauration ne relève en aucun cas du « secret d’atelier », il serait me semble-t-il prudent de vous rapprocher d’un professionnel dans votre région avant de vous lancer vous-même dans un traitement.
Si vous ne savez auprès de qui consulter, vous pouvez regarder par exemple dans l’annuaire de la FFCR (Fédération Française des conservateurs Restaurateurs) qui a une rubrique par région ( http://www.ffcr.fr/annuaire/annuaire.html ). Je suis certaine qu’à l’onglet Pays de Loire, vous trouverez un professionnel près de chez vous.

Je termine en précisant enfin qu’un professionnel de la conservation-restauration n’est pas sensé vous « envoyer bouler » (comme vous le précisez dans votre message) à condition bien sûr de la pas le prendre pour un livre de recettes. Il ne viendrait à personne l’idée de consulter un chirurgien pour avoir les détails d’une opération de l’appendicite afin ensuite d’opérer lui-même ses enfants.

Bon courage et bonne continuation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Invité



MessageSujet: Re: restauration statue en bois polychromé du XIXe   Ven 25 Fév 2011 - 16:04

Je sens par l’hostilité de quelques réponses que j’ai heurté la sensibilité professionnelle de certain(e)s . Veuillez m’en excuser ; là n’était pas mon but. Je comprends tout à fait l’agacement que peut engendrer une telle demande.

Toutefois je ne veux pas juste me fondre en excuses et j’aimerais vous expliquer ce qui m’a conduit à cette démarche afin que je ne parte pas de ce forum en vous laissant de moi l’impression que je vous ai pris pour des prestataires de conseils en restauration. Je comprends bien que votre métier est un vrai travail qui nécessite certaines connaissances et des compétences propres que qui damne ne peut pas acquérir du jour au lendemain.

Tout d’abord j’ai voulu contacter les personnes en charge de la restauration de la collection de statuettes dont je vous ai parlé précédemment, j’ai eu leurs noms grâce à un livre qui traite justement de cette collection. J’ai donc contacté la personne en charge de la communication avec le public du musée de Lyon afin qu’il nous mette en relation. Mais on m’a plutôt conseillé de démarcher auprès des forums qui réunissent les restaurateurs, d’où ma venue sur ce forum. Je pense que cette demande auprès du musée n’était pas excessive, surtout venant d’un musée qui affiche en vitrine la communication entre restaurateurs et collectionneurs (cf. les prochaines « journées collections » les 16 et 17 avril au musée confluence de Lyon)

Dans un second temps j’ai utilisé ma propre expérience professionnelle pour entamer une telle démarche. Etant chercheur, nous sommes souvent, voire tout le temps, confrontés à des situations nouvelles où nous devons établir des protocoles souvent uniques. Pour cela, on s’inspire d’autres travaux déjà réalisés par d’autres laboratoires par le biais des publications. J’ai pu constater que peu des publications dans le domaine de la restauration sont publiques, d’où un certain mal à trouver des infos pour moi. Dans mon domaine, lorsqu’on adapte les protocoles, on communique souvent, notamment par le biais des forums, et l’on s’emploie à réaliser des tests ; nous n’avons pas non plus de « recette miracle » mais une base sur laquelle on peut s’appuyer pour démarrer et tester. C’était en fait plutôt dans ce but que je vous ai sollicité. Je n’attendais pas de solution unique.
Il arrive que des gens extérieurs à la profession fassent appel à nos conseils pour réaliser certaines expériences. Le fait qu’ils ne soient pas professionnels n’empêche pas que l’on tente de leur donner des pistes et indications et les aidants à démarrer un projet.
La communication entre le milieu professionnel et le public me semble indispensable, c’est peut-être même un devoir, notamment quand il s’agit d’amateurs qui s’intéressent à mon domaine. Car c’est en effet mon intérêt commun au votre pour un domaine de l’art qui a poussé l’amateur que je suis venir à la rencontre du professionnel que vous êtes. Et c’est aussi certaines similitudes entre les techniques utilisées par nos deux professions qui m’ont décidé à franchir le pas (en microscopie notamment on utilise souvent des mélanges éthanol/ actétate d’éthyle/tween pour éclaircir les tissus végétaux, dont j’ai pu voir que certains de vos confrères utilisent également).

Je vous remercie tout de même d’avoir pris du temps pour me lire et me répondre. En particulier merci LN, votre lien vers des restaurateurs de ma région me sera bien utile, d’autant plus que j’ai cherché ces infos sur le web sans les trouver.

Bonne journée.
Revenir en haut Aller en bas
Julie CM

avatar

Nombre de messages : 82
Date d'inscription : 31/07/2008
Localisation : BEARN

MessageSujet: Re: restauration statue en bois polychromé du XIXe   Ven 25 Fév 2011 - 16:46

Re-bonjour,
oui, vous avez raison, je m'excuse pour le ton peu courtois et surtout maladroit.
Je rebondis sur le manque d'information et je vous avoue que même lorsque on est plongé dans le métier, il est difficile de se documenter. J'ai toujours un mal fou à me procurer des infos, les revues sur la restauration étant rares, certaines trés chères ou en langue étrangère. Ne parlons pas des dossiers de restauration..
D'où l'importance de ce forum qui permet de palier à ce genre de prb et qui permet du coup les échanges divers!

au plaisir de vous relire sur le forum!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LN

avatar

Nombre de messages : 2495
Date d'inscription : 12/03/2008
Age : 49
Localisation : Gaillac

MessageSujet: Re: restauration statue en bois polychromé du XIXe   Ven 25 Fév 2011 - 17:24

Bonsoir François,

Pas de méprise sur l’hostilité des restaurateurs à communiquer sur leur travail. Les restaurateurs communiquent et publient, certes assez peu en français (et je dois concéder qu’une partie des publications reste confidentielles). Par ailleurs il est toujours très difficile de donner un avis sans avoir vu de quoi il retourne. C’est un peu comme le médecin qui ne peut faire un diagnostic pertinent par téléphone et sans connaître le patient car rien ne remplace l’examen clinique. Pour nous il en va de même et je dirais que notre diagnostic relève à la fois de la pédiatrie et de la gérontologie.
Nous avons un patient accompagné de son parent et qui a souvent un grand âge. Outre l’observation directe, parfois assortie d’analyses de laboratoire, une partie du diagnostic est affiné par les questions posées au propriétaire. D’où vient l’objet, dans quelle condition est-il conservé, comment souhaite-t-on le présenter à l’avenir, l’objet va-t-il voyager ? Enfin bref, tel le médecin qui questionne la mère pour mieux cerner les troubles de l’enfant et in fine faire la prescription qui convient.

Je m’étonne tout de même de l’attitude du musée de Lyon qui vous renvoie vers des forums car à ma connaissance, ces derniers ne sont pas très nombreux en matière de conservation-restauration (et restent à ce jour aussi confidentiels que les publications). Quand à la documentation relative à la restauration, sachez que normalement, les dossiers de restauration sont consultables sur demande au musée concerné (décision du conseil d’état dont j’ai oublié la date). Le musée peut toutefois sortir du dossier un certains nombres d’éléments que l’on qualifiera de sensibles, comme la valeur déclarée d’assurance de l’œuvre par exemple. Donc, normalement, si le musée a bien archivé les dossiers de restauration des statues qui vous intéressent, vous devez pouvoir les lire. Attention, il vous faudra vous déplacer et prendre des notes, aucune copie ne vous sera adressée.

Enfin, peut-être une autre piste en espérant que le musée soit plus aimable, peut-être prendre contact avec le secrétariat de la conservation du musée Guimet (standard : 01.56.52.53.00) et demander les coordonnées du ou des restaurateurs qui ont travaillé sur les sculptures de ce musée. Vous tomberez dans ce cas sur des spécialistes de la sculpture asiatique qui seront normalement très pointus dans le domaine.

Question subsidiaire : vous êtes chercheur mais dans quel domaine ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François
Invité



MessageSujet: Re: restauration statue en bois polychromé du XIXe   Ven 25 Fév 2011 - 18:09

Merci pour ces informations complémentaires. Je pense qu'elles me seront utiles.
Je pense que je vais essayer de démarcher afin de rencontrer un restaurateur près de chez moi. D'après ce que j'entrevois, il semble vraiment nécessaire que quelqu'un de spécialisé et qualifié voit l'oeuvre afin de me conseiller. Cependant, je ne sais pas si je peux faire appelle à un restaurateur juste pour cela, ou si ce genre de pratique est courante. Au cas échéant, et si les tarifs me le permettent, je recourais bien à ses services pour qu'il s'occupe lui-même du travail de restauration. Mais c'est vrai que l'envie de s'y plonger soit même est grande lorsqu'il s'agit de sa propre collection.

Pour votre question LN, je suis dans la biologie végétale et spécialisé plus particulièrement dans la physiologie, la biochimie et la biologie moléculaire des plantes. Je travaille actuellement sur le rosier, sujet épineux!

Petite question, connaîtriez-vous Madeleine Fabre ou Jacqueline Roussel ? J'ai pas mal fouillé pour trouver leur coordonnées professionnelle, et je dois dire que j'ai fait chou blanc jusqu'à présent.
Revenir en haut Aller en bas
LN

avatar

Nombre de messages : 2495
Date d'inscription : 12/03/2008
Age : 49
Localisation : Gaillac

MessageSujet: Re: restauration statue en bois polychromé du XIXe   Ven 25 Fév 2011 - 21:05

Bonsoir François,

C’est une histoire à rallonge !!!
D’abord merci d’avoir satisfait à ma curiosité en me précisant votre travail sur les roses, épineux certes mais parfois fantastiquement odorant.

Pour reprendre votre dernier message dans l’ordre, je crains de devoir vous dire qu’il est en effet peu courant qu’un collectionneur prenne contact avec un restaurateur en souhaitant participer pour tout ou partie aux travaux à réaliser sur un objet lui appartenant. Je comprends parfaitement votre envie de vous impliquer « physiquement » mais probablement qu’un professionnel saura aussi vous expliquer chaque phase de l’intervention à réaliser et vous sollicitera pour le suivi des travaux. Selon l’ampleur du travail à faire, il est même souhaitable d’inviter le client à venir suivre ce qui se fait sur l’objet lui appartenant.
Quand à la question financière, elle peut-être épineuse, mais normalement, les choses peuvent se faire par étapes. Ne pas hésiter à voir avec le professionnel choisi, ce qui relève de l’urgence conservatoire et ce qui peut être fait dans un second, voire troisième temps. Cela ne change pas grand chose à la facture finale mais permet d’étaler les travaux et donc les paiements.
Pensez également à demander le prix de la documentation. Si vous souhaitez conserver une trace des travaux fait sur votre œuvre, un rapport peut vous être remis accompagné de documents photographiques (et parfois de cartographies). Je dis ici « peut » et non « doit», car si la règle veut que le travail de restauration sur un objet soit documenté pour une œuvre appartenant à une collection publique, cette documentation a un coût et le « particulier » ne souhaite pas toujours en assumer la charge.
Enfin pour votre dernière question, il est en général pas d’usage de communiquer les coordonnées de quelqu’un sur un forum où les messages sont publics.
Je fais donc une digression généraliste en conseillant à n’importe quel « posteur » de s’enregistrer sur ce forum (ce qui est totalement gratuit) cela lui permettra de disposer d’une messagerie privée par laquelle des coordonnées peuvent être échangées.
Sur les deux restauratrices que vous citez, je ne connais que Madeleine Fabre (que j’ai « croisé » deux fois et dont je n’ai pas les coordonnées). Elle est, comme Mme Roussel d’ailleurs restauratrice de peintures et non de sculptures. Pour Mme Fabre, je ne sais si elle exerce encore, car lorsque je l’ai rencontré il y a quelques années déjà, elle était plutôt en fin de carrière.

Bonne continuation donc et tenez nous au courant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie G



Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 28/02/2011

MessageSujet: Re: restauration statue en bois polychromé du XIXe   Lun 28 Fév 2011 - 20:22

Bonsoir François,

Je suis nouvelle utilisatrice de ce forum, que je consulte pourtant bien souvent, mais sur lequel je n'ai pas encore participé. J'ai lu ton mail, et si tu as besoin je peux t'aider, je suis restauratrice de sculpture diplômée et je travaille près d'Angers. Je n'ai pas encore pris le temps de m'inscrire à la FFCR.
Il est en effet très compliqué de donner des conseils et des "recettes" sans avoir vu les objets, donc si tu as besoin, je suis souvent sur Angers, n'hésites pas à me contacter. J'aime bien échanger sur mon boulot donc si je peux t'aider, je le ferais!

Bonne soirée

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
François



Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 05/03/2011

MessageSujet: Re: restauration statue en bois polychromé du XIXe   Sam 5 Mar 2011 - 21:46

Merci pour votre aide, je vous ai envoyé un message privé à ce propos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: restauration statue en bois polychromé du XIXe   

Revenir en haut Aller en bas
 
restauration statue en bois polychromé du XIXe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» restauration statue en bois polychromé du XIXe
» Avis de marché - Paris (75) - Musée de Cluny - prestations de conservation et de restauration des peintures bois du Musée de Cluny - musée National du Moyen Age.
» restauration d'un LIFE-SIZE bust T-600 , de chez sideshow .
» restauration médailler
» La danse Indienne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Conservateurs - Restaurateurs :: TECHNIQUES DE LA CONSERVATION - RESTAURATION :: Questions diverses-
Sauter vers: