Conservateurs - Restaurateurs

Forum des fêlés du scalpel et du clavier
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Première visite
 
Important :
depuis le 1 Août, l'inscription est obligatoire pour pouvoir poster un message.
A LIRE
Réponses et commentaires au questionnaire "peut-on effectuer un traitement "éthique" dans le cadre des marchés publics ?" par Danièle Amoroso
Derniers sujets
» Recherche infos sur armure sergé losangé
par CM Aujourd'hui à 9:58

» Votre retour d'expérience sur les biocides
par miniscalpel Hier à 14:55

» vernis effet laqué ?
par cc Mar 15 Nov 2016 - 14:05

» Ecoles "actives" pour la restauration des tableaux ?
par cc Mar 15 Nov 2016 - 13:48

» Cires CM17 ou Cosmoloid H80
par Mag31 Dim 13 Nov 2016 - 10:33

» Besoin d'aide !
par wilfried Ven 28 Oct 2016 - 12:26

» Présentation
par wilfried Dim 16 Oct 2016 - 16:31

La photo du mois


Pour en savoir plus
cliquez ici


Partagez | 
 

 rions un peu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amélie



Nombre de messages : 278
Date d'inscription : 16/05/2009

MessageSujet: rions un peu   Dim 17 Avr 2011 - 19:40

dans le cadre de la mise aux normes de notre atelier, suite à une petite visite surprise de la Préfecture de Police, au mois d'août, dans cet atelier toujours fermé, pas de bol y avait quelqu'un... je me suis mise en quête d'une armoire à solvants.

Le monsieur Incendie du bureau d'expertise avait formulé quelques recommandations dont la présence d'un bac de rétention. Je commence à consulter la documentation (outre le bac de rétention, se posait la question de la résistance au feu et du traitement des vapeurs dans l'armoire, point qui nous importait particulièrement).
Se débattre entre volume intérieur et capacité de stockage, entre les dimensions extérieures pour la loger correctement dans l'atelier, évacuation sur l'extérieur ou caisson de filtration furent les premières joies de l'acquisition.

Finalement notre choix s'est porté sur une armoire dite sous paillasse plus large que haute, avec un caisson de filtration et un filtre à changer tous les ans et une résistance au feu de 30 mn. Après tout nos poutres en chêne et métalliques résistent désormais 1 h au feu grâce à un manteau d'hiver de toute beauté, en laine de roche projetée (comme dans les plafonds de parkings, c'est tout à fait tendance comme décoration et ce qui est bien c'est que ça ne fait pas du tout de poussière...), il nous avait semblé logique et cohérent de choisir une armoire résistant un minimum au feu, entre 60 et 30 mn il y avait une substantielle différence de prix qui nous a fait opter pour la moins chère.

C'est là qu'on a commencé à rire, sans parler des 2 livraisons sans prendre rendez vous malgré nos recommandations expresses de téléphoner avant, l'armoire arrive enfin le jour dit mais sanglée sur une palette qui ne passe pas par la porte et le livreur est tout seul (et il râle parce que c'est la troisième fois qu'il vient). Après avoir braillé abondamment, il se décide à ne pas nous la laisser sur le trottoir (100 kg la bête quand même) et il la rentre dans l'atelier sur chant !
Nous avons arboré nos plus jolis sourires pour aller demander de l'aide chez le marchand de matériaux d'en face pour la mettre à plat (ça nous a juste coûté des chocolats et des guimauves à la rose, c'est pas cher payé) et nous la glissons dans le coin dévolu.

Et là quelle surprise de constater l'effective contenance du monstre... Pour être vraiment coupe-feu, il y a des ferme portes... avec une tablette juste en dessous pour empêcher que les flacons atteignent ce niveau. Faut dire une fois déplié dans l'armoire fermée, ça prend une place de dingue ces ferme-portes.
Et puis si on laisse la tablette intermédiaire et qu'on stocke des flacons sur le bac de rétention (il y a une étagère percée dite caillebotis pour permettre le stockage sans annuler la fonction du bac de rétention c'est si un flacon explose...) et bien on peut en mettre vraiment pleins mais juste des flacons de 250 ml maxi. Et là on commence à se dire que les fiches techniques ne disent pas tout et que les commerciaux ne sont jamais allés ouvrir ces armoires.
Donc on commence à envisager de modifier l'armoire, d'abord on vire la tablette intermédiaire (couché par terre la tête dans l'armoire, la tension commence à monter). On pose ses flacons d'un litre sur le caillebotis et on voit qu'on n'a plus la place de remettre une tablette à moins de vouloir y stocker des micro-fioles. Du coup ensuite on enlève la tablette qui protège les ferme portes et on obtient une tablette pour mettre des bouteilles d'1 l et les flacons de 250 ml sont posés sur le caillebotis.
Puis on ferme l'armoire et on entends schkling ! blings ! ça ce sont les ferme portes qui poussent les flacons et là on commence vraiment à avoir les boules, parce qu'elle a quand même coûté 1600 € cette bagatelle et qu'on a encore pleins de flacons dehors et qu'on est toujours par terre.

Bon finalement on a réussi à la monter sur un établis (toutes seules, ça va bien les guimauves) et puis on a démonté les ferme portes, après tout on était pas OBLIGEES d'être résistante au feu, et d'abord nous on veut pas être intoxiquées donc on les FERME les portes. Et là, à part ces 10 l d'oso-octane tout est rentré.
La ventilation ça marche très bien, pour l'instant on l'éteint quand on n'y est pas, bientôt on aura le réflexe de la rallumer avant d'ouvrir l'armoire. Et c'est là qu'on se rend compte que malgré les contenants de qualité (on a tout re-conditionné dans des flacons Schott en verre avec bons bouchons) ça sent quand même dans cette armoire (sauf quand on rallume la ventilation).

La semaine prochaine l'expert Electricité revient pour constater que des paquets de mer peuvent s'abattre sur nos réglettes, on attend le planning de M. Incendie et ce sera FI-NI !!!!
et après on sable le champagne parce cette mise au normes, ça a failli nous rendre dingue.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LN



Nombre de messages : 2495
Date d'inscription : 12/03/2008
Age : 49
Localisation : Gaillac

MessageSujet: Re: rions un peu   Lun 18 Avr 2011 - 7:29

Chère Amélie,

En effet, c’est toujours la même chose, on croit avoir tout bien prévu et puis…
J’ose tout de même la question qui tue : elle a un extincteur intégré ton armoire ?
Enfin, on attend la suite avec impatience pour les bacs électriques.

P.S. rassure toi, nous aussi on est passé par là et comme toi on s’est un peu énervé. Petite variante, pour la livraison nous n’avons pas versé dans la guimauve mais dans le café offert à deux mécanos taillés comme des armoires (sans jeu de mot) à glace…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Libri



Nombre de messages : 87
Date d'inscription : 16/09/2010

MessageSujet: Re: rions un peu   Lun 18 Avr 2011 - 15:00

En effet Amélie, vécu similaire pour équiper notre atelier. Pour notre part il aura fallu s'armer de patience pour obtenir le modèle adapté à nos besoins. On voulait nous orienter sur une armoire multirisques, anti-feu qui était surdimensionnée (et quel prix !)
Le prix et la gestion de l'espace donne à réfléchir. Un an plus tard, on a réussi à obtenir une armoire "colonne" 1 porte, avec un caisson de filtration ventilé, résistance au feu 30min. On peut placer les bidons en bas et les flacons sur les autres étagères munies de bac de rétention.
Question livreurs, je redoutais tellement qu'ils passent sans nous consulter que j'ai vraiment anticipé. rendeer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin


Nombre de messages : 1021
Date d'inscription : 07/02/2008
Age : 50
Localisation : Gaillac

MessageSujet: Re: rions un peu   Mar 19 Avr 2011 - 8:33

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://conservateurs-restau.meilleurforum.com
Amélie



Nombre de messages : 278
Date d'inscription : 16/05/2009

MessageSujet: Re: rions un peu   Mer 20 Avr 2011 - 8:40

Ha ha ha !!!! Olivier je t'adore, envois le moi sur mon mail, je vais l'afficher sur mon armoire, je suis sûre que mes collègues vont vont en raffoler.
Tu vois que c'est revenu tout seul...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amélie



Nombre de messages : 278
Date d'inscription : 16/05/2009

MessageSujet: les boules...   Sam 23 Avr 2011 - 20:22

l'expert(e) électricité est venue et repartie sans laisser le papier magique de validation de la mise aux normes, tout ça pour une sombre histoire de blocs de secours. Ce sont les trucs qui indiquent les issues de secours, quand le courant est coupé les blocs s'allument, et sur le compteur y a deux boutons qui permettent d'éteindre ou d'allumer ces blocs, ben y en a un qui marche pas. va falloir faire venir un électricien.

Et puis malgré des coups de fils quotidiens au syndic, le plan d'évacuation situé dans les parties communes de l'immeuble n'est toujours pas à jour.

Et j'ai toujours pas de date pour la visite de Mr Incendie, et dans une semaine on va recevoir une mise en demeure de la Préfecture de Police.

Je suis au bord du suicide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
françoise
Admin


Nombre de messages : 808
Date d'inscription : 14/03/2008

MessageSujet: Re: rions un peu   Dim 24 Avr 2011 - 6:54



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LN



Nombre de messages : 2495
Date d'inscription : 12/03/2008
Age : 49
Localisation : Gaillac

MessageSujet: Re: rions un peu   Mar 26 Avr 2011 - 7:57

Chère Amélie,

Pas de déprime, reste avec nous, tout ceci n'est qu'une mauvaise histoire et dans quelque temps, tout ira mieux.
Je dois quand même avouer que je n'ai pas tout saisi de cette mise aux normes de ton atelier. Mais ce n'est peut-être pas le lieu pour développer.

Je poste ci dessous un lien de l'INRS (Institut National de Recherche et de Sécurité) avec l'ensemble des pictogrammes et de la législation en matière de signalitique de santé et de sécurité. Cela peut être utile à d'autres.

http://www.inrs.fr/inrs-pub/inrs01.nsf/IntranetObject-accesParReference/Dossier%20Pictos%20Signalisation/$File/Visu.html#ancre2

Par ailleurs, pour les issues de secours, de notre côté, nous avions (et avons toujours) opté pour des panneaux phosphorescents. Du coup, pas besoin d'électricien. Cela ne tombe jamais en panne et une fois en place, pas de maintenance à assurer (nous avons fait de même pour la signalitique des extincteurs).

Bon courage .... et nous attendons toujours la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amélie



Nombre de messages : 278
Date d'inscription : 16/05/2009

MessageSujet: Re: rions un peu   Mar 26 Avr 2011 - 21:10

hé hé hé ! merci de votre sollicitude les filles, mais vous savez ce que c'est je suis un peu espagnole, un peu tarnaise et j'ai une certaine tendance à l'excès...

mais je veux bien raconter l'histoire ça peut servir à d'autres... je crois que la Préfecture de Police de Paris s'est dotée d'une nouvelle sous direction celle des ateliers... Et au mois d'août ils ont fait la tournée dans ma rue et manque de chance il y avait quelqu'un chez nous. Elle a fait de recommandations générales et peu de temps après on a reçu un recommandé avec un rapport pointant les défaillances en matière de sécurité électricité et incendie et nous enjoignant de faire intervenir un bureau d'expertise afin de nous faire délivrer une attestation de conformité aux normes. On a vérifié chez le marchand de matériaux d'en face, chez la tapissière d'à côté, tout le monde y est passé. On s'est échangé nos adresses d'entreprises d'ailleurs.

Nous, on savait bien qu'on était pas aux normes alors on les a fait venir pour nous permettre d'établir un cahier des charges pour solliciter des entreprises. Déjà la visite de Véritas c'est 750 € HT (rapport compris pour 2 visites).
Là on nous annonce qu'il faut faire floquer toutes les poutres pour les rendre résistantes au feu pendant 1 h parce que c'est au rez-de-chaussé d'un immeuble d'habitations, qu'il faut qu'on installe une porte coupe feu avec un ferme porte et qu'on s'équipe d'une armoire à solvants. La dame de la Préfecture elle était toute émotionnée parce qu'on avait de la chaux dans l'atelier...pfff quand on sait pas faire la différence entre de la chaux vive qui, effectivement, peut exploser et de la chaux éteinte inerte on reste chez soi nom de nom !

Bon avec tout ça on commence à faire venir les premières entreprises et là les douloureuses arrivent les unes après les autres : flocage par projection de laine de roche (le manteau d'hiver super chic qui fait pas de poussière) 2 000 €, la porte coupe feu 1500 €, l'armoire à solvant 1600 €.
On a beau être 3 dans cet atelier, on commence à avoir des suées. Cet atelier, on l'a depuis avril 2010, on a déjà fait des aménagements, on a monté une SCM, ouvert un compte, bref que des activités pas du tout chronophages ni coûteuses.
Du coup on a fait un emprunt (et on en a profité pour s'équiper aussi tant qu'on y était, tables élévatrices, alarme, capteurs de mesure d'hygrométrie, nouveau chauffage). Le temps tournait, l'échéance fixée par la Préfecture approchait, on a fait un beau courrier pour expliquer le pourquoi du comment, on a commencé par acheter des extincteurs et apposé un panneau "défense de fumer" qui sont les 2 premiers articles du décret chais-plus-combien et on a obtenu 3 mois de délais.

Le temps d'étudier les conditions de prêts, de ne pas signer partout où il fallait, le temps qu'ils se trompent dans notre dossier, qu'on fournisse tous les papiers, que l'argent soit débloqué, que les travaux se fassent on a largement dépassé le délai de la Préf. On savait qu'ils n'allaient pas bouger pendant 2 mois, ça fait fin avril, c'est-à-dire là maintenant. L'étape d'après c'est la mise en demeure et ensuite ils commandent les travaux et on a une injonction de payer.

Pour l'électricité aussi il y avait du travail, notamment changer les réglettes (200 € les 6 réglettes), d'où mes tribulations pour comprendre les histoires d'IP et d'IK (Merci Tiburce pour ces éclaircissements), quelques bricoles à faire sur le compteur, des problèmes de repérages, prises à refixer etc. C'est mon père qui est venu faire les travaux, notre spécialiste en électricité étant en congé maternité...
Et là on a complètement raté cette histoire de blocs de secours, quand on coupait le courant ils s'allumaient, on s'est dit c'est bon.

Pour le plan d'évacuation la Préfecture avait avisé le Syndic mais tu penses bien que ça leur en a secoué une sans faire bouger l'autre, il a donc fallu les relancer, au début ils disaient que ce n'était pas à eux de le faire, après il a fallu renvoyer le mail au prestataire à leur place parce qu'ils s'étaient gouré dans l'adresse, puis appeler le prestataire pour savoir où ça en était, les supplier de nous mettre en copie de leurs mails, parce que ça prend 3 semaines pour faire ce damné plan... Parce que Véritas, ils sont capables de nous refuser notre attestation si le plan d'évacuation n'est pas à jour.

Si je te dis que dans le même temps, j'ai changé de statut, je suis passée en EURL, je pense que tu comprendras pourquoi je me sens un peu fatiguée. (je pourrai raconter ça aussi, je sens que j'ai pas fini de rire...)

Bon, il est vrai que c'est la dernière ligne droite : faire venir un électricien pour les blocs de secours, harceler le syndic pour les plans, faire revenir l'experte électricité (ah oui au fait presque 600 € la levée des réserves mais pour la 3ème visite elle a dit qu'elle nous ferait pas payer... ouf !). Le rendez vous incendie c'est le 3 mai. Disons que fin mai on sabre le champagne.

Et puis aussi on s'est de nouveau fendu d'un courrier pour la Préfecture pour les faire patienter.

J'ai un certain nombre de collègues, au courant de nos histoires, qui se disent que ça pourrait bien leur tomber dessus et qui serrent les fesses, et ben ils ont raison.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LN



Nombre de messages : 2495
Date d'inscription : 12/03/2008
Age : 49
Localisation : Gaillac

MessageSujet: Re: rions un peu   Mer 27 Avr 2011 - 18:58

Chère Amélie,

Je ne pouvais pas laisser une si longue réponse sans réagir, mais voilà il m’a fallu un peu de temps. Sur le moment je n’ai pas compris ton histoire de Préfecture de Police. Surtout que nous, lorsque nous avions sollicité les pompiers pour des conseils sur la lutte incendie (il y a fort longtemps certes), il a fallu supplier à quatre genoux pour avoir trois infos. A l’époque, il nous avait été indiqué que nous n’étions qu’un atelier et que donc nous ne dépendions d’aucune commission de sécurité. Débrouille toi avec ça.

Alors j’ai fait trois recherches et sur le site du Ministère de l’Intérieur, j’ai finalement trouvé la Sous-direction de la Sécurité du public – Bureau des ERP. Dans le document consulté, je commençais à comprendre ton cauchemar. Petite anecdote, il est précisé dans le dit document qu’il est préférable d’avoir dans les locaux au moment des visites de contrôle des ampoules et fusibles de rechange (encore un achat en vue au cas où tu n’y aurais pas pensé).
Mais une question s’est alors posée à moi, nos ateliers relèvent-ils des ERP (établissement recevant du public). Nouvelle recherche sur le net (requête ERP Définition), article Wikipedia (on va au plus court), et là je ne vois vraiment pas dans quels type et catégorie on rentre.

Alors s’il te plait, au prochain contrôle, si la dame (ou le monsieur) ne ressemble pas à Cerbère, pourrais-tu demander – juste pour ma curiosité personnelle – dans quelle catégorie d’ERP rentre un atelier de restauration. A moins qu’à Paris ce type de contrôle rentre dans la catégorie des immeubles à usage mixte (activité professionnelle ou commercial et habitation).

Enfin, plaisanterie mise à part, si chaque atelier était un minimum équipé et que la restauration en chambre (voir dans la cuisine ou le garage) n’était pas encore monnaie courante, nous pourrions peut-être avoir une politique tarifaire décente. Parce que, in fine, au-delà du coût de l’investissement, l’équipement d’un atelier a aussi des coûts de fonctionnement.

Bon courage à toi pour la suite et à bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amélie



Nombre de messages : 278
Date d'inscription : 16/05/2009

MessageSujet: ERP   Mer 27 Avr 2011 - 19:38

ah mais c'est que j'ai demandé, figure-toi. Parce que le premier recommandé de la Préfecture on l'a raté, on avait pas vraiment l'habitude de recevoir du courrier là bas, 15 jours d'attente et zou retour à l'envoyeur.

Du coup on s'est quand même douté que c'était ça, ils nous avaient laissé un papelard avec des coordonnées et j'ai eu une dame au téléphone (pas celle qui était venue et qui était mal-entendante). J'ai essayé de plaider que nous n'étions pas un Etablissement Recevant du Public pour éviter la mise aux normes mais elle m'a dit que bien que n'étant pas ERP nous étions soumis à des normes, en plus avec les solvants on est classé Classe II ; effectivement la tapissière qui a la même porte sur cour que nous n'a pas eu besoin de mettre une porte coupe-feu. Les restaurants par exemple c'est encore autre chose. Le service qui nous concerne, en fait c'est la Direction des transports et de la protection du public, sous direction de la protection du public, bureau des permis de construire et des ateliers.

Dans les ERP de toute façon c'est pas compliqué, c'est alarme incendie avec détecteurs qui désactivent les fermes portes, ça m'est déjà arrivé dans une colo louée pour le w-e, d'un coup les portes claquent les une après les autres (tout ça pour de la ratatouille à feu vif...) ça fout presque les jetons.

ET par exemple ce qui est curieux c'est que nous devions être coupe feu au niveau des structures portantes (adieu la belle poutre en chêne) et sur l'accès à la cour mais pas sur l'accès à la rue. C'est comme ça.

Tu parles de tarif horaire... l'électricien qui doit venir faire la connexion correcte sur les blocs de sortie, ç'est 300 € HT sans le matériel... là je trouve que mon prix horaire est misérable, je vais l'augmenter de ce pas et joindre la facture de mon électricien à titre de comparaison.

Et tiens pour achever ce docu-témoignage je vous joins la lettre de la Préfecture (après mon coup de fil il nous l'ont renvoyé par mail puis par courrier à une autre adresse pour justifier le renvoi postal... je l'ai expurgé des données personnelles, c'est quand même internet mais ça cible bien le références juridiques).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amélie



Nombre de messages : 278
Date d'inscription : 16/05/2009

MessageSujet: Re: rions un peu   Mer 27 Avr 2011 - 19:43

ah oui ! aussi là où on est chanceuses c'est qu'on n'a pas de salarié, donc le code du travail ne s'applique pas, du coup pour l'élec, on n'est pas obligé de faire une visite annuelle de vérification des installations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amélie



Nombre de messages : 278
Date d'inscription : 16/05/2009

MessageSujet: tes blocs   Ven 29 Avr 2011 - 13:05

chère LN
tant que j'y étais à faire changer mes blocs de secours, j'ai posé la question des blocs de secours fluorescents et l'électricien m'a dit que c'était requis pour les ERP mais qu'il était obligatoire de les relier au tableau électrique et d'avoir ce système de télécommande.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LN



Nombre de messages : 2495
Date d'inscription : 12/03/2008
Age : 49
Localisation : Gaillac

MessageSujet: Re: rions un peu   Sam 30 Avr 2011 - 15:41

SUPER et NO COMMENT !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amélie



Nombre de messages : 278
Date d'inscription : 16/05/2009

MessageSujet: Re: rions un peu   Jeu 5 Mai 2011 - 20:48

YEEEEEEPPPPPPPPPEEEEEEEEEEE !!!!!
Ca y est ! nos installations électriques sont conformes !!!!! après 2 passages de l'électricien, ces maudits blocs de secours font ce qu'on leur demande et s'éteignent quand il faut.

Alors certes Monsieur Incendie nous a déjà posé 2 lapins (je ne sais pas comment il gère son planning cet homme là mais ça laisse rêveur hé ho monsieur, c'est fini les vacances !!!) mais on garde espoir, ce cauchemar est bientôt fini.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LN



Nombre de messages : 2495
Date d'inscription : 12/03/2008
Age : 49
Localisation : Gaillac

MessageSujet: Re: rions un peu   Ven 6 Mai 2011 - 6:54

Bonne nouvelle ! On attend maintenant l'épilogue avec impatiente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amélie



Nombre de messages : 278
Date d'inscription : 16/05/2009

MessageSujet: Re: rions un peu   Jeu 12 Mai 2011 - 21:21

voilà je n'ose y croire tellement c'est fou, j'en tremble presque mais voilà nous avons nos attestation de conformités, pas un pli pour la sécurité Incendie, c'est fini...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
françoise
Admin


Nombre de messages : 808
Date d'inscription : 14/03/2008

MessageSujet: Re: rions un peu   Ven 13 Mai 2011 - 8:04

Youpi !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LN



Nombre de messages : 2495
Date d'inscription : 12/03/2008
Age : 49
Localisation : Gaillac

MessageSujet: Re: rions un peu   Ven 13 Mai 2011 - 12:58

BRAVO !!!
Tu vas pouvoir te reposer un peu maintenant Sleep
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amélie



Nombre de messages : 278
Date d'inscription : 16/05/2009

MessageSujet: Re: rions un peu   Ven 13 Mai 2011 - 20:46

Very Happy bounce flower cyclops cheers sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amélie



Nombre de messages : 278
Date d'inscription : 16/05/2009

MessageSujet: rions franchement parce que sinon….   Mer 3 Sep 2014 - 20:00

en rentrant de mes vacances j'ai trouvé un joli petit courrier de la Préfecture assorti d'un article de loi, en lecture diagonale j'ai rien compris (ou plutôt je crois que j'avais peur de comprendre)… et puis aujourd'hui la tapissière est sortie de son atelier quand elle m'a vu ouvrir mon rideau,
" vous avez reçu le courrier de la Pref vous aussi "
" ah oui… mais j'ai rien compris"
" ah ben moi je l'ai lu attentivement et ça dit juste que la loi a changé concernant les locaux commerciaux dans des immeubles d'habitation (ce qui est notre cas) et ça dit que pour les surfaces inférieures à 50 m2 il n'est pas nécessaire d'être conforme en ce qui concerne la sécurité incendie et électricité".

Ca ca veut dire que nous ne sommes plus obligés d'avoir une porte coupe feu (2000 €), pas besoin non plus de flocage en laine de roche sur la poutre en chêne (1600 €), pas besoin de réglettes sur lesquelles des paquets de mer peuvent s'abattre, pas besoin d'armoire à solvant (là on va se dire que c'est toujours mieux pour notre santé), pas besoin de Véritas pour attester de tous ces dispositifs (1300 €). La crise de nerf, le temps passé c'est pas évaluable...

là j'ai quand même une sourde envie de meurtre...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: rions un peu   Aujourd'hui à 23:06

Revenir en haut Aller en bas
 
rions un peu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» rions un peu
» Rions !
» rions un peu
» Rions un peu
» RIONS UN PEU.....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Conservateurs - Restaurateurs :: TECHNIQUES DE LA CONSERVATION - RESTAURATION :: Matériel, fournisseurs, labos, commandes groupées ...-
Sauter vers: