Conservateurs - Restaurateurs

Forum des fêlés du scalpel et du clavier
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Première visite
 
Important :
depuis le 1 Août, l'inscription est obligatoire pour pouvoir poster un message.
A LIRE
Réponses et commentaires au questionnaire "peut-on effectuer un traitement "éthique" dans le cadre des marchés publics ?" par Danièle Amoroso
Derniers sujets
» Recherche infos sur armure sergé losangé
par CM Hier à 9:58

» Votre retour d'expérience sur les biocides
par miniscalpel Jeu 8 Déc 2016 - 14:55

» vernis effet laqué ?
par cc Mar 15 Nov 2016 - 14:05

» Ecoles "actives" pour la restauration des tableaux ?
par cc Mar 15 Nov 2016 - 13:48

» Cires CM17 ou Cosmoloid H80
par Mag31 Dim 13 Nov 2016 - 10:33

» Besoin d'aide !
par wilfried Ven 28 Oct 2016 - 12:26

» Présentation
par wilfried Dim 16 Oct 2016 - 16:31

La photo du mois


Pour en savoir plus
cliquez ici


Partagez | 
 

 Peintures et papiers roulés. (tube carton, stockage, réserves)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
CM



Nombre de messages : 345
Date d'inscription : 18/03/2008

MessageSujet: Peintures et papiers roulés. (tube carton, stockage, réserves)   Mar 3 Mai 2011 - 10:22

Bonjour,

Les chantiers des collections se sont multipliés ces dernières années et c’est l’occasion de constater la diversité des types de conservation des toiles et papiers de grands formats. Si le principe du conditionnement roulé semble depuis longtemps le plus communément admis, sa mise en œuvre et les matériaux employés réservent bien souvent des surprises : tubes en PVC, tube en lattes de bois, en contreplaqué, en médium crénelé ou en carton souple, peintures roulées à l’intérieur de ces tubes ou directement sur elles mêmes, suspendues sur une tringle à rideau, sur un basting carré etc.
Ces systèmes de stockage roulés sont aujourd’hui souvent remplacés par des tubes de coffrage utilisés dans le bâtiment. Ces tubes sont en matériaux plus légers (à base de carton), sont plus rigides et mieux définis géométriquement. Ils permettent également d’atteindre des portés d’enroulement de plus de huit mètre tout en étant manipulables par deux personnes.
Bien que ces tubes soient un réel progrès pour la conservation des œuvres, ils ne sont pas pour autant sans risque pour les œuvres au regard des déformations à courts termes qu’ils subissent (fléchissement et ovalisation) du fait de leur poids propre ajouté à celui des œuvres.
C’est pour ces raisons, ajoutées aux raisons commerciales, que les marchands de matériaux les gardent rarement en magasin et respectent bien les consignes de stockage vertical.

Ces déformations agissent en compression et en extension sur les œuvres roulées provoquant des déformations, des déchirures et des tensions internes susceptibles de générer des clivages, soulèvements et pertes de matière picturale etc.
Il convient donc de porter la plus grande vigilance aux systèmes de montage et de stockage de ces tubes en carton et même si il n’en existe aucun qui soit totalement exempt des risques cités ci-dessus, certains sont plus efficaces que d’autres.
Les principes de maintenir en compression longitudinale le tube ou de placer des flasques internes et un axe qui traverse et maintient l’ensemble tout en servant pour la rotation sont sans doute les mieux adaptés pour une bonne conservation à longs termes.
Les moins efficients sont les principes de rangement sur simples cales plates ou en V ou dans des goulottes sans renfort internes (flasques) ou externes (compression) du tube. La palme de l’inefficacité revient au stockage du tube sur un axe sans flasques intermédiaires.
Si nous laissons de côtés ces cas extrêmes, il convient de se pencher sur les deux systèmes qui conviennent le mieux et de réfléchir à la manière de limiter les risques de déformations géométriques des tubes en cartons en attendant que des matériaux plus rigides et de même coût financier puissent être utilisés.
Le moyen le plus simple pour éviter ces déformations consiste à tourner régulièrement le tube de façon à ce que les déformations ne puissent pas apparaître ou tout du moins qu’elles s’annulent en s’opposant.
Pour cela, j’avais l’habitude de demander aux régisseurs de tourner régulièrement les tubes en prenant comme repère une flèche dessinée sur une des flasques d’extrémité. Le problème de l’utilisation d’une simple flèche comme marque est qu’elle ne permet pas de vérifier si le tube a bien été tourné et à quel moment.
Sur le dernier chantier, j’ai donc remplacé la flèche par les nombres correspondants au douze mois de l’année, avec un décalage d’un quart de tour. Le chiffre du mois devant se trouver au dessus, il est ainsi facile de vérifier que le tube est bien régulièrement tourné.
Cette mesure simple à mettre en place et d’utilisation devrait contribuer à la bonne conservation à longs termes des œuvres roulées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Libri



Nombre de messages : 87
Date d'inscription : 16/09/2010

MessageSujet: Re: Peintures et papiers roulés. (tube carton, stockage, réserves)   Mar 3 Mai 2011 - 10:50

Passionnant résumé des pratiques que je connaissais peu car plus spécifiques aux peintures. Je suis épatée par la mesure qui concerne le fait de tourner régulièrement les tubes. Cela va nous valoir encore une comparaison à la conservation des grands vins en caves, après l'ambiance climatique Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin


Nombre de messages : 1021
Date d'inscription : 07/02/2008
Age : 50
Localisation : Gaillac

MessageSujet: Re: Peintures et papiers roulés. (tube carton, stockage, réserves)   Mar 3 Mai 2011 - 13:58

Une petite rectification Libri : la comparaison avec une cave à vins ne tient pas dans la mesure où seules les bouteilles d'effervescents (dont bien sûr le champagne) font l'objet de manipulations.

Quant aux conditions climatiques de conservation c'est pire : l'idéal d'une cave à vins se situe autour de 80% d'HR ! A ce taux ce n'est plus une comparaison avec le vin qu'il faut faire mais avec le pop-corn !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://conservateurs-restau.meilleurforum.com
Libri



Nombre de messages : 87
Date d'inscription : 16/09/2010

MessageSujet: Re: Peintures et papiers roulés. (tube carton, stockage, réserves)   Mar 3 Mai 2011 - 14:44

En effet, je n'y étais pas du tout... Pfffiou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LN



Nombre de messages : 2495
Date d'inscription : 12/03/2008
Age : 49
Localisation : Gaillac

MessageSujet: Re: Peintures et papiers roulés. (tube carton, stockage, réserves)   Mar 3 Mai 2011 - 16:02

Moi aussi j'ai pensé au champagne ! Alors petite question : au bout de combien de temps obtient-on des bulles ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Libri



Nombre de messages : 87
Date d'inscription : 16/09/2010

MessageSujet: Re: Peintures et papiers roulés. (tube carton, stockage, réserves)   Mer 4 Mai 2011 - 14:48

J'essaie de me documenter, cette fois-ci et voici ce que dit WIKIPéDIA
http://fr.wikipedia.org/wiki/Champagne_%28AOC%29#Deuxi.C3.A8me_fermentation
Ce serait seulement
- après la deuxième fermentation du vin dite "malolactique" qui dure 1 à 2 mois (la 1ère étant la fermentation naturelle du vin s'alcoolisant durant 1 à 2 semaines)

- que les bulles apparaissent (à l'ouverture des bouteilles encapsulées) parce qu'on y a ajouté au moment de l'opération appelée "tirage", du levain et de la liqueur (levure + sucre) qui entraîneront une deuxième fermentation alcoolique. La fermentation à lieu à environ 20 °C et dure entre 4 et 10 jours
" C'est cette deuxième fermentation qui va donner naissance aux bulles de dioxyde de carbone"

Pour en savoir plus sur nos petites bulles:
http://www.maisons-champagne.com/encyclopedie/vignes_au_plaisir/vertus_biologiques_coeur_bulle.html

Pardon à CM pour cet aparté qui nous éloigne du principal sujet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anneco



Nombre de messages : 245
Date d'inscription : 14/03/2008
Localisation : Gers

MessageSujet: Re: Peintures et papiers roulés. (tube carton, stockage, réserves)   Mer 4 Mai 2011 - 19:45

pour rester sur le sujet des bulles, il y a eu un documentaire sur Arte sur cette délicieuse boisson (à consommer avec modération!! Wink ) nommé "champagne, les bulles du désir", très instructif, passionnant:
à voir ou à revoir sur:
http://videos.arte.tv/fr/videos/champagne_les_bulles_du_desir_-3841514.html


Désolée je m'égare... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Peintures et papiers roulés. (tube carton, stockage, réserves)   Aujourd'hui à 1:04

Revenir en haut Aller en bas
 
Peintures et papiers roulés. (tube carton, stockage, réserves)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Peintures et papiers roulés. (tube carton, stockage, réserves)
» De petits bouts de papier roulé comme ornements
» comment fabriquer du papier mâché
» choix des matériaux
» séchages et stockage des peintures

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Conservateurs - Restaurateurs :: TECHNIQUES DE LA CONSERVATION - RESTAURATION :: Conservation préventive-
Sauter vers: