Conservateurs - Restaurateurs

Forum des fêlés du scalpel et du clavier
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Première visite
 
Important :
depuis le 1 Août, l'inscription est obligatoire pour pouvoir poster un message.
A LIRE
Réponses et commentaires au questionnaire "peut-on effectuer un traitement "éthique" dans le cadre des marchés publics ?" par Danièle Amoroso
Derniers sujets
» Recherche infos sur armure sergé losangé
par CM Hier à 9:58

» Votre retour d'expérience sur les biocides
par miniscalpel Jeu 8 Déc 2016 - 14:55

» vernis effet laqué ?
par cc Mar 15 Nov 2016 - 14:05

» Ecoles "actives" pour la restauration des tableaux ?
par cc Mar 15 Nov 2016 - 13:48

» Cires CM17 ou Cosmoloid H80
par Mag31 Dim 13 Nov 2016 - 10:33

» Besoin d'aide !
par wilfried Ven 28 Oct 2016 - 12:26

» Présentation
par wilfried Dim 16 Oct 2016 - 16:31

La photo du mois


Pour en savoir plus
cliquez ici


Partagez | 
 

 Peintures de Bernard Bénézet, Eglise Saint-Nicolas, Toulouse . (peinture murale)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
aude



Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 06/06/2008

MessageSujet: Peintures de Bernard Bénézet, Eglise Saint-Nicolas, Toulouse . (peinture murale)   Mer 2 Juil 2008 - 8:55

A l'occasion de l'appel d'offre concernant les décors peints de l'église Saint-Nicolas de Toulouse, l'ACRMP interroge la DRAC sur ses pratiques "provinciales" où le critère "prix de la prestation" compte pour 60% dans l'évaluation de l'entreprise (il y a du mieux, car dans les trois quarts des cas, on est à 100 ou 80%). Les "gens de Paris", eux, fixent bien souvent à 35, voire 25% ce critère là !
Pour tenter de démontrer que la restauration de ces décors et en particulier, les 80 m2 peints par Bernard Bénézet, exigeait, quoi que l'on en pense, un "certain professionalisme", nous avons voulu parler de l'importance de cet artiste du 19ème toulousain. Je me suis donc lancée dans une petite synthèse et voilà que je la poste sur le forum. affraid

BERNARD BENEZET (1835-1897)

Les peintures de Saint-Nicolas

Les peintures de l’église Saint-Nicolas présentent, sur les murs latéraux de la nef, quatre registres superposés avec, de bas en haut :
- un registre de lambris,
- un registre de peinture décorative (faux-appareil),
- un registre de peinture figurative consacrée au vocable de l’église et illustrant la vie de l’évêque de Myre ,
- surmontée d’un dernier registre à nouveau décoratif de faux-appareil.

Cette peinture décorative (faux-appareil et motifs ornementaux) est l’œuvre du peintre-décorateur BORIOS qui réalise également la voûte étoilée sur fond bleu-ciel de l’édifice.

Les six grandes scènes de la vie de Saint-Nicolas sont, pour cinq d’entre elles, l’œuvre du peintre et directeur de l’Ecole des Beaux-Arts de Toulouse, Bernard Bénézet, réalisée entre 1891-1894.
(La sixième composition, exécutée après la mort du peintre, est attribuée à deux de ses élèves.)

Ces peintures peuvent être considérées comme l’une des œuvres religieuses majeure du 19ème siècle toulousain. Avec un refus de la perspective, une lecture en frise, un goût pour la ligne et les canons ingresques : ce mélange d’archaïsme et de modernité est un condensé de la problématique de la peinture sacrée en France à cette époque du « gothic revival ». La priorité de l’image est donnée au message religieux tout en restant attaché à la valeur décorative de l’ensemble.

Bernard Bénézet, peintre toulousain et régional

Formé à l’Ecole des Beaux-Arts de Toulouse puis disciple d’Hippolyte Flandrin à Paris, Bernard Bénézet, artiste confirmé , a joué un rôle important sur la plan local au 19ème siècle « …profitant du renouveau de la peinture murale qui a cours dans la deuxième moitié du 19ème siècle, [il] obtient le quasi-monopole des multiples chantiers religieux et profanes qui s’ouvrent dans le midi et notamment à Toulouse: jamais aucun peintre, dans l’histoire de cette ville, n’a eu la possibilité – exceptionnelle en ce temps où les autorités ont tendance, dans un souci de justice, à répartir les commandes entre les différents artistes - de marquer à tel point un même espace de son imaginaire personnel. »

Une partie des peintures murales a disparu, d’autres ne nous sont parvenues que dans un état lacunaire mais il subsiste de grands ensembles qui étaient jusqu’ici plus ou moins ignorés. Le travail de Christian Mange montre que l’on a oublié de regarder certains de ses grands décors importants et originaux.


Les chantiers religieux toulousains :
- Notre-Dame du Taur,
- Saint-Sernin,
- Cathédrale Saint-Etienne,
- Notre-Dame de la Daurade,
- Chapelle Mortuaire du Caousou,
- Eglise Saint-Nicolas.
- De nombreuses toiles conservées dans d’autres églises toulousaines (ex. Eglise Saint-Aubin)
- Cartons des vitraux réalisés par Gesta à l’église du Jésus.



Les œuvres profanes toulousaines :
- Galerie des Illustres du Château Les Verrières de L.V. Gesta avec quatre composition glorifiant le passé légendaire de Toulouse (Clémence Isaure, Les Capitouls, Raymond de Saint-Gilles, Duranti) et huit scènes historiques au plafond. Décor en partie recouvert ou disparu aujourd’hui.
- Théâtre du Capitole, à la manière de Tiépolo, il peint l’Apothéose de Clémence Isaure et de la Belle Paule en 1880
- Théâtre des Variétés, en 1882, avec des thèmes allégoriques. Ces deux plafonds furent détruits par des incendies.

Les chantiers hors de Toulouse :
- Villemur-sur-tarn,
- Montégut,
- Castanet-Tolosan,
- Pamiers,
- Notre-Dame de la Drèche, près d’Albi,
- Saint-Paul-Cap-de-Joux,
- Blagnac,
- Montpezat-du Quercy…

Pour expliquer ce monopole ou succès de Bénézet, il faut le comprendre comme un artiste religieux exemplaire : sa peinture est narrative, didactique, conforme aux écrits scriptuaires. Elle répond parfaitement à la définition de l’art sacré et aux souhaits de ses commanditaires.
Mais, au-delà de cette iconographie traditionnelle, sa peinture a aussi voulu rendre compte des préoccupations sociales et culturelles de l’église avec d’un côté :
- des images retraçant l’histoire de l’église toulousaine (Notre-dame du Taur : Martyre et Apothéose de Saint-Saturnin. Il s’agit là de glorifier le fondateur et chef de l’église toulousaine et de célébrer l’histoire de celle-ci en représentant tous les saints et martyrs importants du midi). Ces sujets témoignent d’une sensibilité romaine et d’un intérêt pour les dévotions favorisées par le Vatican .
- D’autre part sa participation au catholicisme social en illustrant par exemple à plusieurs reprises le culte de Sainte-Germaine de Pibrac (Cathédrale Saint-Etienne, Basilique Saint-Sernin, Collégiale Saint-Martin à Montpezat du Quercy), symbole de la paysannerie victime de l’exode rural.


Ainsi Bernard Bénézet, lettré savant , militant religieux, politique et patriote languedocien (il met en image toute la spécificité historique, politique, religieuse et culturelle du midi : comtes de Toulouse, croisades, parlement, capitouls, Académie des jeux floraux avec Clémence Isaure), apparaît comme le peintre religieux dominant de son temps et de sa région.
Mais c’est aussi ce point de vue catholique et conservateur qui lui vaudra d’être écarté du programme décoratif républicain de la salle des Illustres du Capitole et de plonger petit à petit dans l’oubli probablement accéléré par la loi de séparation de l’église et de l’état.


Bibliographie

Cette note de synthèse a été réalisée à partir des références suivantes :

- « Les peintures religieuses de Bernard Bénézet à Toulouse » de Christian Mange in Toulouse et le Midi toulousain entre TERRE et CIEL du moyen-âge à nos jours, Actes du 47ème congrès de Toulouse, le 11,12, et 13 juin 1993 – Fédération des Sociétés académiques et savantes Languedoc, Pyrénées, Gascogne – Ed. Association « Les amis des archives de la Haute-Garonne » - 1993 – p.375 à 386

- Notice de la Bibliothèque de l’Université Toulouse-Le Mirail sur : Thèse de Doctorat : Bernard Bénézet (1835-1897), vie et œuvre, Christian Mange, sous la direction de M. Yves Bruand, décembre 1991, Université de Toulouse-Le Mirail. Consultation électronique http://w3.bu-centrale.univ-tlse2.fr/catalogue.html

- Bulletin de l’Année Académique 1991-1992, Séance du 24 mars 1992, T. LII, p. 156, in Mémoires de la Société Archéologique du Midi de la France, t. LII, 1992. Etabli par Daniel Cazes et Maurice Scellès. Edition éléctronique www.societes-savantes-toulouse.asso.fr/samf/memoires/T_52/bull922.htm


- Un château dans Toulouse : « Les Verrières », Enjalbert Lise, Extrait des mémoires de l’Académie des Sciences, Inscriptions et Belles Lettres de Toulouse. Volume 151, 16ème série, Tome X, 1989.

- Les châteaux de Toulouse, C. Maillebiau, éd. Loubatières, 2000. p.415



L’appel d’offre

Acheteur : la DRAC MP
Objet du marché : Restauration de la travée n°3 et de la chapelle n°5 – Eglise Saint-Nicolas

Maître d’œuvre : Bernard Voinchet, ACMH

Lot 1 – Maçonnerie : échafaudages, fourniture et pose protections, piochement enduits et enduits (180 m2)
Lot 2 – peinture murale : Epoussetage et Nettoyage du décor, consolidation et restauration de la couche picturale, fixation et restitution des décors dans les zones lacunaires (200m2).
Chapelle n°5 : Chapelle Notre Dame de Lourdes : En deux travées de taille différentes. Dans la première : décor 19ème de type ornemental. Dans la seconde : restauration « récente » avec enduit et badigeon uniforme beige. Sur l’autel : groupe statuaire original du portail.


Critères d’attribution :
Lot 1 : prix des prestations 70%
Lot 2 : prix des prestations 60%

Variante possible

Travaux précédents réalisés en 2003-2004
Peintures murales : restauration travée de l’orgue et 2ème travée de la nef (je ne sais pas encore par qui)
Maçonnerie
Charpente/couverture
Vitraux
Menuiserie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
françoise
Admin


Nombre de messages : 808
Date d'inscription : 14/03/2008

MessageSujet: Re: Peintures de Bernard Bénézet, Eglise Saint-Nicolas, Toulouse . (peinture murale)   Mer 2 Juil 2008 - 10:05

Mille mercis, Aude, pour cette approche de ce peintre toulousain.

Au fait, sur l'appel à candidature, n'y a-t-il rien de spécifié concernant les références à produire pour les candidats (genre CV, travaux antérieurs)?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
françoise
Admin


Nombre de messages : 808
Date d'inscription : 14/03/2008

MessageSujet: Quelques exemples de peintures murales de B. Bénézet   Mer 2 Juil 2008 - 10:44

Certes, je n'ai pas de photos des peintures de B. Bénézet à Saint-Nicolas. Voici toutefois quelques exemples de peintures murales du peintre pour ceux qui ne le connaîtraient pas...


Chapelle Saint-Exupère à Blagnac, achèvement dy cycle de la vie de saint Exupère



Cathédrale Saint-Etienne, chapelle Sainte-Germaine, le miracle des fleurs


Cathédrale Saint-Etienne, chapelle Sainte-Germaine, le passage du Courbet


Cathédrale Saint-Etienne, chapelle Sainte-Germaine, le catéchisme


Cathédrale Saint-Etienne, chapelle Sainte-Germaine,la mort de sainte Germaine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aude



Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 06/06/2008

MessageSujet: Appel d'offre Saint-Nicolas   Jeu 3 Juil 2008 - 9:25

Merci Françoise pour toutes ces photos. Je n'en ai pas non plus de Saint-Nicolas mais on est tout à fait dans le style bien-sûr. Pour répondre à ta question (citée ci-dessous) :
De façon formelle, il est demandé aux candidats de cet appel d'offre de fournir des justifications quant aux qualités et capacités - c'est-à-dire : références de chantiers similaires (décors 19ème) de moins de trois ans, moyens techniques et humains de l'entreprise (qualifications et ancienneté des intervenants) par :

- "des certificats de qualité ou de capacité délivré (s) par des organismes indépendants ou moyens de preuve équivalents (on comprend : diplôme, cv, attestations d'architectes...)"
- "une déclaration indiquant l'outillage, le matériel et l'équipement technique dont le candidat dispose pour la réalisation de marchés de même nature."


Bon, d'accord, tout cela est demandé à chaque fois...on peut quand même douter de la valeur accordée à ces éléments...

Au fait, sur l'appel à candidature, n'y a-t-il rien de spécifié concernant les références à produire pour les candidats (genre CV, travaux antérieurs)?[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
françoise
Admin


Nombre de messages : 808
Date d'inscription : 14/03/2008

MessageSujet: Notre-Dame de la Drèche   Ven 5 Juin 2009 - 7:29

Les peintures de Notre-Dame de la Drèche, qui couvrent la totalité de l’église, ont été réalisées à partir de 1877 ; le chantier a duré 17 ans.

Bernard Bénézet n’a pas passé 17 années à Notre-Dame de la Drèche… En fait, c’est le père Léon Valette, aidé par quelques frères, qui a peint le tout, panneaux historiés et décorations.
En 1920, le père a écrit, sur une dizaine de pages, l’histoire de ces peintures.

Du 22 mai au 9 juin 1877, des peintres en bâtiment d’Albi sont venus préparer le support plâtre, qui a reçu une couche d’huile de lin chaude, puis une couche d’huile de lin froide, mêlée de céruse, d’essence de térébenthine et de siccatif.
Pour les panneaux, Bernard Bénézet concevait les dessins au crayon dans son atelier, 81 cartons en tout, chacun accompagné de maquette aquarellée. Sur le site, le père Léon Valette décalquait les cartons puis peignait « en deux fois, ébauche et retouche ». Bernard Bénézet, quant à lui, passait régulièrement à Notre-Dame pour « corriger » le travail. Le père Léon écrit : « M. Bénézet venait retoucher et rendre sienne ma peinture. Il m’a toujours remercié de ce que je conservais exactement son dessin. Dans le commencement il retouchait figures et draperies ; peu à peu, il eût moins à retoucher, surtout les draperies ; rarement il a laissé les figures sans retoucher.»
Pour les décorations, c’est M. Gesta qui les dessinait sur des cartons, en annotant les couleurs choisies ; il n’a pas effectué de retouche sur place.

Le père Léon Valette avait été choisi pour la mise en œuvre des peintures car, écrit-il, il avait dessiné et peint plusieurs années chez son père, artiste peintre et professeur de dessin. Et de rajouter : « … mais je n’avais aucun usage de la peinture murale ; ma santé était précaire ; personne dans la congrégation naissante ne pouvait me seconder pour mener à bonne fin un travail si difficile et si considérable ». Et il évoque, après quelques 12 années de chantier, une grande fatigue ainsi qu’une « maladie d’entrailles à cause de la céruse et des couleurs ». Il conclut ainsi, en 1920 : « J’y ai beaucoup souffert moralement et physiquement, sans y perdre nie vie, ni santé ; plusieurs fois, j’ai connu le danger de chutes graves sans aucun incident fâcheux. Dès que j’ai eu terminé, les maux d’entrailles, occasionnés par les peintures ont entièrement disparus ».

Les feuillets du père Léon Valette ainsi que les cartons de Bernard Bénézet ont été publiés dans un livre intitulé « Notre-Dame de la Drèche, Poème pictural », aux éditions Mato Grosso.
On peut également faire une visite virtuelle de l’église à l’adresse suivante :
http://www.notredamedeladreche.org/index.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Peintures de Bernard Bénézet, Eglise Saint-Nicolas, Toulouse . (peinture murale)   Aujourd'hui à 8:48

Revenir en haut Aller en bas
 
Peintures de Bernard Bénézet, Eglise Saint-Nicolas, Toulouse . (peinture murale)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Peintures de Bernard Bénézet, Eglise Saint-Nicolas, Toulouse . (peinture murale)
» Avis de marché - Montvalezan (73) - eglise saint jean baptiste - -murs intérieurs, piquage des enduits altérés et réfection -restauration des décors peints existants
» Eglise Saint-Simon Saint-Jude
» Avis de marché - Rouen (76) - Eglise Saint Maclou - restauration de la façade occidentale et travaux de couverture - Lot 2 restauration sculptures
» Avis de marché - DRAC Basse-Normandie - calvados - grentheville - eglise Saint Rémi - restauration de tableaux - peinture sur toile

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Conservateurs - Restaurateurs :: DOCUMENTATION :: Histoire des techniques-
Sauter vers: