Conservateurs - Restaurateurs

Forum des fêlés du scalpel et du clavier
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Première visite
 
Important :
depuis le 1 Août, l'inscription est obligatoire pour pouvoir poster un message.
A LIRE
Réponses et commentaires au questionnaire "peut-on effectuer un traitement "éthique" dans le cadre des marchés publics ?" par Danièle Amoroso
Derniers sujets
» Licence et master en conservation-restauration
Ffcr mon amour (l'appel du 28 décembre) Emptypar Ceroart Mar 3 Sep 2019 - 14:29

» Vernis carton
Ffcr mon amour (l'appel du 28 décembre) Emptypar rmm librarii Jeu 14 Mar 2019 - 17:07

» mortier de chaux expansif : poudre d'aluminium
Ffcr mon amour (l'appel du 28 décembre) Emptypar Desroches Mer 13 Mar 2019 - 15:36

» Nettoyage d'une sculpture en bronze à patine brune
Ffcr mon amour (l'appel du 28 décembre) Emptypar giovanni70 Sam 9 Juin 2018 - 18:23

» dérestauration rentoilage cire-résine
Ffcr mon amour (l'appel du 28 décembre) Emptypar disciplus simplex Ven 1 Juin 2018 - 6:26

» Marché d’étude, de conservation-restauration et de conservation préventive du dirigeable La France, Charles Renard (1884).
Ffcr mon amour (l'appel du 28 décembre) Emptypar miniscalpel Lun 28 Mai 2018 - 14:47

» OFFRE EMPLOI de DIRECTEUR gENERAL et Directeur Scientifique MUSEE TISSUS LYON
Ffcr mon amour (l'appel du 28 décembre) Emptypar marie bd Lun 18 Déc 2017 - 11:00

La photo du mois


Pour en savoir plus
cliquez ici


Partagez
 

 Ffcr mon amour (l'appel du 28 décembre)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Gaël



Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 28/12/2011
Localisation : Paris

Ffcr mon amour (l'appel du 28 décembre) Empty
MessageSujet: Ffcr mon amour (l'appel du 28 décembre)   Ffcr mon amour (l'appel du 28 décembre) EmptyMer 28 Déc 2011 - 14:32

Bonjour à toutes et à tous... Et puisque c'est de saison : bonne trêve des confiseurs!

En l'état et pour le coup, et c'est le sujet de ce message : de trêve je n'en vois pas, mais bien plus une défaite.

Diplômé de l'Inp/Ifroa/Ecole-nationale-supérieur-de-quel-beau-métier-quelle-passion en 2005, j'exerce depuis en tant que conservateur - restaurateur spécialiste des photographies, à moins que ce ne soit en tant que restaurateur du Patrimoine, ou peut-être encore autre chose. Je ne sais plus.

Et depuis ce temps, je suis également membre de la Ffcr. Parce qu'il me parait évident que nous avons besoin d'un organisme pour nous représenter, faire valoir nos droits, mettre à jour nos difficultés et tenter de les résoudre. A exister comme profession et professionnels/les, à [mieux/bien/ne serait-ce que - rayez la mention inutile-] vivre de notre travail. A être un peu fier de nous en quelque sorte, de cette activité qui est effectivement belle. Belle et utile à bien plus de gens que nous par dessus le marché.

Ces 6 dernières années, hormis ma cotisation, je ne me suis pas plus investi que ça dans la Fédération : je n'ai pas assisté aux "AG" (quelle vulgarité ces acronymes tout de même...), j'ai donné plus souvent que de raison pouvoir à d'autres de voter à ma place, etc. Nonobstant, j'ai taché de bien travailler, d'exercer ma profession avec justesse, d'expliquer à nos partenaires (les galeristes, les marchands, les particuliers, les conservateurs, attachés, etc.) pourquoi et comment je travaillais... J'ai fait œuvre de pédagogie et de déontologie à mon petit niveau, dans mon coin, me contentant de parcourir les mails de la Ffcr et laissant à d'autres membres élus en qui j'avais confiance le soin d'en faire de même et d'en faire plus -et dans le bon sens- auprès du gouvernement, des institutions européennes, des politiques.

Et dernièrement, au détour d'un mail de la Fédération, j'apprends que notre Présidente démissionne. En en parlant avec d'autres, plus investis, j'apprends que nombre de nos représentants au CA démissionne.
J'apprends donc que c'est le foutoir. La balle dans le pied.
Cerise : il ne s'agirait pas seulement de dissension quant à la marche à suivre, mais également et surtout de conflits de personnes, de petites luttes de pouvoir, et tant qu’à le penser, « intestines et pathétiques » (parce que franchement, des luttes de pouvoir dans un organisme à peu de choses près invisible sensé représenter un quantième de pouième de la population active... hum.).
Sans compter le défaut d'informations sur les projets en cours, les réussites et échecs, etc.

Qu'en conclure ? Que faire ?
Pour ma part, je ne suis pas membre de la Ffcr pour ça. J'y adhère et cotise pour être représenté par des personnes efficaces qui veulent VRAIMENT faire avancer notre profession, qui donnent leur temps et leur énergie pour ça.
Pour ces personnes, j'adhère, je cotise et je remercie.
Maintenant, nos représentants démissionnent, à quelques exceptions près. J'aimerais une, et si nécessaire, des explications : combien de représentants exactement, et pour quelles raisons ?
J'estime que la Ffcr nous doit des comptes.
Je ne veux pas être membre d'une coquille vide et inefficace qui ne servirait, éventuellement et en prime, que des ambitions personnelles et autres petits égos surdimensionnés.

En l'état, je ne vois pas l'intérêt d'être REPRÉSENTÉ par un tel organisme, et donc l'intérêt d'y adhérer. Mais je ne veux pas non plus ne pas expliquer pourquoi je ne veux plus en être membre.

Je vois une option pour y voir plus clair et décider de ce qu'il me reste à faire -rester ou partir- : demander ces explications et les projets précis et concrets de la Ffcr pour l'année à venir en mettant dans la balance mon adhésion, et se faisant, ma cotisation.

Si d'autres partagent mon sentiment, nous pourrions regrouper notre potentiel refus de renouvellement d'adhésion et le faire parvenir à la Fédération, avec une lettre expliquant le pourquoi du comment.

Voilà. Je ne fais jamais entendre ma voix, comme nombre d'entre nous. Aujourd'hui je le fais et je me dis qu'à plusieurs, une braillante a toujours bien plus d'allure.
J’appelle tous les restaurateurs et restauratrices, etc. -vous m’avez compris…-, à me rejoindre.
Et peut-être, peut-être...Non, je n'écrirai pas "les lendemains qui chantent".

Gaël Quintric
Conservateur-Restaurateur
Spécialiste des photographies
ABACA Conservation-Restauration

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LN

LN

Nombre de messages : 2495
Date d'inscription : 12/03/2008
Age : 51
Localisation : Gaillac

Ffcr mon amour (l'appel du 28 décembre) Empty
MessageSujet: Re: Ffcr mon amour (l'appel du 28 décembre)   Ffcr mon amour (l'appel du 28 décembre) EmptyJeu 29 Déc 2011 - 8:59

Bonjour G et bienvenue sur ce forum,

C’est avec attention que j’ai pris connaissance de ton message. Je crains fort de n’être ici d’aucun secours car je ne suis plus membre de la FFCR depuis bien longtemps.
Toutefois je m’interroge. Ton message, rédigé avec une certaine plume, est-il vraiment arrivé au bon endroit ? Ce forum est ouvert à tous et si certains de ses membres peuvent également appartenir à la Fédération, je ne crois pas qu’ils soient ici majoritaires.

Bon courage tout de même et au plaisir de te lire sur d’autres posts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaël



Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 28/12/2011
Localisation : Paris

Ffcr mon amour (l'appel du 28 décembre) Empty
MessageSujet: Re: Ffcr mon amour (l'appel du 28 décembre)   Ffcr mon amour (l'appel du 28 décembre) EmptyJeu 29 Déc 2011 - 17:28

Bonjour LN,

Merci pour tout, la bienvenue, l'accueil, l'encouragement...

Effectivement, ce n'est pas forcément le meilleur endroit. Moi aussi je me suis interrogé et je m'interroge encore, d'ailleurs.
Mais, mais, mais... Il se trouve que le forum de la Ffcr n'est plus accessible (!... Et après, on s'étonne...).

Alors pour être visible et lisible, il me reste ici et le mailing forcené. Deux options donc, et je choisis les deux.

Je sais bien que la plupart d'entre vous, ici sur ce forum, ne sont pas adhérents à la Ffcr.
Reste que nous ne sommes pas bien nombreux et qu'une association représentant notre profession soit mal en point est une information que tout le monde doit connaitre, adhérent ou pas, je crois.
Ce n'est une bonne nouvelle pour personne.

Merci en tout cas de nous accueillir, moi et mon appel. Et peut-être cela fera-t-il réagir quelques personnes...

G.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amélie

Amélie

Nombre de messages : 278
Date d'inscription : 16/05/2009

Ffcr mon amour (l'appel du 28 décembre) Empty
MessageSujet: Re: Ffcr mon amour (l'appel du 28 décembre)   Ffcr mon amour (l'appel du 28 décembre) EmptyJeu 29 Déc 2011 - 20:31

Ouf !
merci Gaël ! moi j'ai failli envoyer le même mail à la Fédé, mettant mon adhésion dans la balance, mais comme je me méfie de mes des réactions à chaud, je me suis abstenue. Je suis aussi sidérée qu'à l'heure où on parle d'une possible révision de la loi musée (certes dans une presse à prendre avec des pincettes, la Voix du Nord précédemment citée dans un autre post) la Fédé puisse se permettre une telle gabegie. Leur silence à ce sujet m'a beaucoup étonné. Quid d'une éventuelle demande de rendez vous avec le ministre ou son cabinet ?
Et puis j'ai eu l'occasion d'en parler avec des collègues peut-être moins impliquées personnellement que moi dans cette et ces associations ou du moins moins impliquée avec des gens du CA.
Alors comme elles, j'attends cette AG extra-ordinnaire où j'espère qu'on m'expliquera à quels point les vice-présidents jugent la politique de la présidente inadéquate ou dangereuse, puisqu'il me semble que si on a recours au discrédit en public (et j'espère qu'ils répondront aussi sur ça) c'est qu'on considère que la politique menée n'est pas seulement inadéquate.
Ce forum est certes ouvert à tous diplômés et non diplômés, adhérents et non adhérents de la Fédé mais c'est aussi le seul endroit actif de la sphère cybernétique en France. Alors si ça passe par là allons y.
Je pense que d'autres qui lisent régulièrement pourraient intervenir aussi. Parce que je pense que ça bouge aussi dans les délégations...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LN

LN

Nombre de messages : 2495
Date d'inscription : 12/03/2008
Age : 51
Localisation : Gaillac

Ffcr mon amour (l'appel du 28 décembre) Empty
MessageSujet: Re: Ffcr mon amour (l'appel du 28 décembre)   Ffcr mon amour (l'appel du 28 décembre) EmptyVen 30 Déc 2011 - 8:40

Bonjour Amélie,

Désolée d'intervenir sur un point particulier du sujet, mais quand tu parles de la possible révision de la loi musée, à quoi fais-tu allusion eaxctement. Tu cites "la Voix du Nord" et un précédent post. Serait-ce que la grève de la faim entâmée par cette personne détentrice d'un titre MOF a abouti à quelque chose ? J'ai l'impression d'avoir loupé un épisode ?
A l'occasion, merci de me (nous) préciser. Si cela "polue" le sujet en cours, peut-être faire un autre article.

Bon dernier jour ouvré de l'année à tous tout de même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amélie

Amélie

Nombre de messages : 278
Date d'inscription : 16/05/2009

Ffcr mon amour (l'appel du 28 décembre) Empty
MessageSujet: Re: Ffcr mon amour (l'appel du 28 décembre)   Ffcr mon amour (l'appel du 28 décembre) EmptyVen 30 Déc 2011 - 8:49

oui LN c'est ça, il est dit dans l'article de la Voix du Nord que le Ministre est d 'accord pour dire que cette loi est une aberration totale mais pas sans faille heureusement et qu'il doit présenter le problème à l'Assemblée Nationale dans le mois qui suit pour obtenir un nouveau vote. Certes cette formulation n'emploie pas le terme exact de révision mais je doute que le seul problème qui soit posé soit l'accession des diplômés étrangers à un niveau n-1...
Après ça reste la Voix du Nord et une retranscription des résultats des discussions entre cet homme et le ministre et non un communiqué officiel.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaël



Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 28/12/2011
Localisation : Paris

Ffcr mon amour (l'appel du 28 décembre) Empty
MessageSujet: Re: Ffcr mon amour (l'appel du 28 décembre)   Ffcr mon amour (l'appel du 28 décembre) EmptyVen 30 Déc 2011 - 10:30

Bonjour Amélie, et merci pour ton message.

Je suis content de ne pas être seul avec ces pensées, et puisque d'autres encore les partagent, ça me conforte dans mon idée de regrouper nos "doléances" (bigre...).

Donc : diffusons, diffusons, diffusons, chacun de notre côté cet "appel", en attendant l'assemblée générale extraordinaire prévu fin janvier. Et réfléchissons à la manière dont nous pourrions présenter ces interrogations et demandes communes.

Et petit effet miroir de la mémoire électronique : ne pouvant poster le lien précis sur blogg.org, je renvoie du-moins au texte d'Olivier Clérin, une autre lettre ouverte à la Ffcr, en date de novembre 2007.

A bientôt,

Gaël
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hellaire94

Hellaire94

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 29/12/2011
Localisation : 94

Ffcr mon amour (l'appel du 28 décembre) Empty
MessageSujet: Re: Ffcr mon amour (l'appel du 28 décembre)   Ffcr mon amour (l'appel du 28 décembre) EmptyVen 30 Déc 2011 - 13:44

Cher Gaël,
Comment ne pas souscrire à ce que tu dis ? Tout ceci est bien navrant.
Je voudrais toutefois préciser certaines choses, puisque démissionnaire, je les ai vécues de l’intérieur.
Ce n’est pas de gaité de cœur qu’une telle décision a été prise, tu l’imagines bien. Je me suis engagé il y a bientôt six années ; j’ai cru en certaines choses et je les ai défendues. Il y a eu des accolades, de l’émulation, mais également des dissensions, des coups de gueule.
Rien d’exceptionnel, juste l’ambiance d’une association, et j’aime le travail associatif.
Si j’ai décidé de m’éloigner du CA, ce n’est pas à cause d’ambitions personnelles contrariées, mais parce que son fonctionnement depuis plusieurs mois était anormal :
le piétinement des statuts, le mépris des décisions votées, le bafouement des plus élémentaires règles démocratiques et le harcèlement dont a été l’objet notre présidente ne permettaient plus d’avancer.
Nous sommes sept à avoir pris la décision du départ. Décision d’autant plus grave qu’elle provoque la dissolution du CA, faute du quorum nécessaire de sept administrateurs, et l’obligation d’une Assemblée Générale Extraordinaire. Le reliquat de la subvention SQUALPI, que la FFCR exsangue attendait depuis de longs mois, a été versé, grâce au travail de tout le Bureau ; finalement, ce n’était pas le pire moment pour partir.
On dit que des deux ânes sur un pont, le plus intelligent est celui qui recule. C’est la position que nous avons décidé d’adopter : nous retirer pour permettre à la FFCR de se remettre au travail.
Il me reste jusqu’au 1er juillet 2012 pour décider si oui, ou non, j’en reste membre.
Ludovic
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anneco

anneco

Nombre de messages : 245
Date d'inscription : 14/03/2008
Localisation : Gers

Ffcr mon amour (l'appel du 28 décembre) Empty
MessageSujet: Re: Ffcr mon amour (l'appel du 28 décembre)   Ffcr mon amour (l'appel du 28 décembre) EmptyVen 30 Déc 2011 - 13:58

s'agirait-il de cet article, Gaël?

lettre ouverte à la FFCR

Voir 2° article...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Ffcr mon amour (l'appel du 28 décembre) Empty
MessageSujet: nouvelles d'une délégation régionale....   Ffcr mon amour (l'appel du 28 décembre) EmptyVen 30 Déc 2011 - 15:29

Bonjour,

Et bien oui, nous aussi en Rhône-Alpes, au sein de la délégation régionale (FFCR-RA), nous sommes en train de réagir par rapport à ce bouleversement de la FFCR.
Une lettre ouverte donc est en cours de rédaction et nous sommes aussi très impatients d'assister à l'AG extrardinaire qui doit avoir lieu en janvier.

J'espère que tout cela amènera un vent nouveau et un nouveau conseil d'administration (CA) qui rebondira et fera continuer d'avancer les choses pour notre profession.

Et je pense que cela n'a pas dû être facile à prendre comme décision de démissionner...
C'est vrai que je m'étonne que les membres du CA restent aussi longtemps en place...cela pose forcément des soucis de "cohabitation" à la longue...J'espère que de nouveaux statuts verront le jour afin de rendre plus clair, plus ouvert le futur CA. Habituellement les membres d'associations, les présidents en général, sont renouvelés régulièrement. C'est plus sain.
Bon, j'imagine aussi que cela ne doit pas être évident de trouver de nouveaux volontaires !

Bon, bon, on aurait plein de choses à dire..on verra en janvier !

Bon réveillon à toutes, tous.

Virginie
Revenir en haut Aller en bas
FannyG



Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 31/12/2011

Ffcr mon amour (l'appel du 28 décembre) Empty
MessageSujet: Ffcr mon amour (ma bataille ?)   Ffcr mon amour (l'appel du 28 décembre) EmptySam 31 Déc 2011 - 16:19

Bonjour à toutes et à tous,

Merci Gaël pour ta lettre qui a sans doute fait écho aux oreilles de nombreuses personnes et merci au forum des fêlés du scalpel de se faire le reflet de ses inscrits, adhérents de la FFCR. Nombreux sont ceux qui ont quitté la FFCr pour de multiples raisons au fil du temps. Ce qui se passe en ce moment sera nous l'espérons, en Rhône-Alpes, un mal pour un bien...
Comme annoncé précédemment voici la lettre que nous, membres de la délégation Rhône-Alpes, avons diffusé au CA de la FFCR ainsi qu'à tous les représentants des délégations régionales.

Lettre ouverte de la délégation régionale Rhône-Alpes de la FFCR
aux membres du Conseil d’administration,
non démissionnaires et démissionnaires
et à nos confrères

La démission de la présidente de la FFCR, accompagnée de celle de 9 membres du CA et
de trois délégués régionaux, amène les membres de la délégation Rhône-Alpes à réagir.
En effet, en venir à démissionner signifie qu’il y a un gros souci d’écoute et donc de
démocratie au sein du bureau de la FFCR. Nous demandons des éclaircissements sur les
sujets qui ont créé cette rupture, car les adhérents en Rhône-Alpes sont écoeurés de voir
de si belles énergies gâchées.
La discordance interne au CA s’entend au-delà de l’association, cela pose des problèmes
de crédibilité et met en péril la FFCR. Que faire aujourd’hui ?
Le petit nombre de membres subsistants au CA remet en question leur légitimité. Il ne
s’agit plus seulement d’être en nombre insuffisant pour travailler.
Nous aimerions donc savoir si, lors de l’assemblée générale de janvier, tous les membres
du CA seront réélus ou si les non démissionnaires conservent leur siège ?
À ce sujet, une connaissance des orientations précises de chaque candidat à la prochaine
élection du CA permettrait de voter pour des propositions et des objectifs, plutôt que
pour des personnalités plus ou moins bien connues.
Par ailleurs, l’association doit pouvoir faire vivre ses différentes missions politiques et
pratiques (interventions au niveau ministériel, projets au sein d'ECCO, groupes de travail
à la FFCR, organisation de journées, etc.) avec une réelle collégialité. Le CA doit être
représentatif de toutes ces missions à part égale. Pour ce faire, le rôle de chacun doit
être clarifié.
Aujourd’hui les conservateurs-restaurateurs adhérents à la FFCR sont présents sur tout le
territoire. Une fédération est un groupement d’associations, les dynamiques locales
doivent pouvoir s’y exercer. Nous demandons donc un ré-équilibrage de la Fédération,
entre bureau parisien et délégations - y compris la délégation Ile de France bien sûr-.
Plusieurs idées circulent à ce sujet, cela devrait faire l’objet d’une discussion en AG.
Dans ce sens, il semble impératif que les représentants des délégations régionales
participent à la rédaction de l’ordre du jour de la prochaine Assemblée générale
extraordinaire.
En Rhône-Alpes, de nombreuses personnes se posent la question de leur ré-adhésion s’il
n’y a pas un changement de fond. Les crises sont parfois salutaires. Espérons que celle-ci
sera constructive.

Les professionnels diplômés et habilités installés en région Rhône-Alpes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bruno le namouric

bruno le namouric

Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 18/03/2011
Localisation : 75

Ffcr mon amour (l'appel du 28 décembre) Empty
MessageSujet: Re: Ffcr mon amour (l'appel du 28 décembre)   Ffcr mon amour (l'appel du 28 décembre) EmptyDim 1 Jan 2012 - 17:15

Merci Gaël de ce cet appel salutaire. Merci aussi au forum des « fêlés du scalpel » (pas du bocal) d’accueillir cette discussion.

Si ce forum n’est pas administré par des membres de la FFCR, la demande de Gaël y a toute sa place car elle appelle à réfléchir à la représentation nationale des conservateurs-restaurateurs. Certains des organisateurs du forum n’ont-ils pas été membres actifs, administrateurs même, de la FFCR ? Pourquoi en sont-ils partis un jour ? Il est notable que la FFCR ait connu dans son histoire autant d’instabilité et de départs. Au point qu’aujourd’hui, situation inédite, il n’y a plus de conseil d’administration ! Il serait grand temps que la fédération puisse travailler sereinement (cf. le blog d’Olivier Clérin cité par Gaël : 2007, et toujours d’actualité). Je reprends le terme de « gâchis » exprimé par la délégation Rhône-Alpes.

Le fait que cette discussion prenne place ici met en lumière un problème essentiel de la FFCR : celui de n’avoir pas organisé de véritable communication à double sens avec ses adhérents. Beaucoup d’efforts ont été faits en termes de communication ces derniers temps, mais le conseil d’administration de la FFCR reste à mon sens enfermé sur lui-même, isolé et peu ouvert sur les adhérents.

Démissionnaire du conseil d’administration, je réponds à la demande d’explication de Gaël par ma lettre de démission (ci-dessous). Les raisons que j’avance sont les mêmes que celles de Ludovic : je ne suis pas parti par divergence de point de vue ou par ambition contrariée, mais parce que le fonctionnement normal et démocratique de l’association n’était plus là. D’après ce que j’ai compris de l’histoire de la FFCR, ces problèmes ne sont pas neufs. Cela n’empêche pas de les résoudre aujourd’hui.
D’accord avec Gaël pour constater que la FFCR, et au-delà les conservateurs-restaurateurs, sont encore trop invisibles dans le débat public. Quelle désolation alors que certains administrateurs préfèrent lutter pour leur ambition personnelle, plutôt que d’œuvrer collectivement à renforcer la fédération !


Des solutions pour l’avenir ?
Je crois qu’il faut en premier lieu briser l’isolement du CA et le responsabiliser :
- en organisant les élections des administrateurs sur de véritables programmes (élire les membres du CA sans connaître leurs opinions est tout simplement naïf) ;
- en ne permettant plus que le bureau de l’association (président et vice-président, secrétaire et trésorier) ne soit élu que par les membres du CA. Les délégations régionales au moins devraient participer à ce scrutin ;
- en amenant le CA à rendre compte régulièrement de ses actions et en organisant un système d’échange avec les adhérents ;
- en considérant mieux le rôle des délégations régionales (ce qui n’empêche pas de garder un centre décisionnel important).

Il faut aussi stabiliser le fonctionnement du conseil d’administration. Cela ne pourra se faire que par le renouvellement régulier et obligatoire de l’instance représentative, à tout le moins des membres du bureau (cf. le message de Rhône-Alpes encore). D’autres associations fonctionnent sur ces principes.

J’avais formulé certaines de ces propositions à l’assemblée générale de 2011. Elles amènent à envisager un fonctionnement plus « politique » de la FFCR. Même si ces propositions peuvent quelque peu effrayer, la FFCR est déjà dans un schéma politique. Ne pas l’assumer, compter naïvement sur les bonnes volontés, a favorisé une instabilité chronique par développement incontrôlé de quelques égos dont le résultat a été pire encore.

La fédération est suffisamment mature aujourd’hui pour accepter cette évolution. Comme Gaël, je n’adhérerais à nouveau à la FFCR que si elle devient un organisme responsable au fonctionnement stabilisé. Il y a assez d’énergies dans notre profession pour construire cette meilleure fédération.



Lettre du 7 décembre 2011 (ou la position du démissionnaire)

Bonsoir à tous,
Je suis profondément attristé de vous présenter ce soir ma démission du conseil d'administration.

Durant les quelques mois au cours desquels j'ai fait partie de cette assemblée, je n'ai pu qu’en constater les profonds dysfonctionnements. Ils ne me semblent pas dus à des différences de point de vue, le problème n'est pas là. Une assemblée telle que la nôtre doit fonctionner à partir de la collaboration de tous, fut-ce dans la contradiction des opinions. Les différences sont une richesse, à condition qu'il y ait une volonté commune de les dépasser. Au contraire, les ambitions personnelles de la part de quelques administrateurs seulement ont eu pour conséquence de mettre la FFCR dans une situation bloquée. Nous n’avons pas aujourd’hui de propositions concrètes ni de projets d'avenir solides.
Je ne peux admettre que notre présidente, élue par deux fois, soit critiquée systématiquement dans ses fonctions et propositions. Je peux encore moins comprendre qu’il soit possible qu’un administrateur décide de son propre chef d'orienter les procédures publiques de l’association, pas plus qu'il lui soit permis de critiquer auprès des institutions les actions de la FFCR (actions votées par le CA et l'assemblée générale).
Les critiques sont bienvenues, mais à l'intérieur de notre assemblée et dans une logique de discussion. Il est intolérable qu’elles soient formulées au-devant de nos interlocuteurs extérieurs : ceux-ci sont mis face à des dissensions qu'ils n'ont pas à connaître, et la voix de la FFCR s'en trouve totalement discréditée.

Il est évident que notre association professionnelle ne peut fonctionner longtemps dans ces conditions de confrontation stérile et de mépris des règles de démocratie. Les récents appels au dialogue et à la responsabilité, bien tardifs, ne peuvent être qu’inutiles puisqu’ils n’ont pas été sincèrement ressentis auparavant. À quoi sert-il d'entraver le fonctionnement du conseil d’administration pour en regretter ensuite les conséquences ? Les différences ont été montées (même cultivées) à tel point qu’il est vain aujourd’hui de dire qu’elles ne sont qu’anecdotiques et que nous devrions nous rassembler.

S'il n'est plus possible de discuter entre nous avant d'agir, si l'association est à la merci d'initiatives personnelles, si le conseil d’administration doit s’organiser en termes de clans et de partis, je préfère partir si cela peut permettre à d’autres de continuer plus efficacement. Décision prise avec beaucoup de regrets, mais en toute responsabilité, et dans le ferme espoir de pouvoir revenir dans un futur proche où ces problèmes de fonctionnement démocratique seront résolus, où le conseil d'administration sera plus stable dans son organisation et moins isolé dans son fonctionnement. J’espère notamment que la force que représentent les délégations régionales soit à l’avenir plus entendue et permette au conseil d’administration de sortir d’un isolement contre-productif.

A très bientôt donc,

BRUNO LE NAMOURIC


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.abaca-cr.fr
Hellaire94

Hellaire94

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 29/12/2011
Localisation : 94

Ffcr mon amour (l'appel du 28 décembre) Empty
MessageSujet: Re: Ffcr mon amour (l'appel du 28 décembre)   Ffcr mon amour (l'appel du 28 décembre) EmptyMar 3 Jan 2012 - 10:17

Salut Fanny,
Entièrement d'accord avec toi et tes collègues Rhône-alpins : les non-démissionnaires ont été de fait "démissionnés" par la dissolution du CA, faute du quorum suffisant. En effet, comment justifier que des membres restent élus d'un CA qui n'est plus ? Shocked
Il serait par conséquent légitime et démocratique que le CA reparte à zéro, et que l'AGE élise de 7 à 15 personnes.
Ludovic
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SSP



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 04/01/2012

Ffcr mon amour (l'appel du 28 décembre) Empty
MessageSujet: FFCR et sérénité   Ffcr mon amour (l'appel du 28 décembre) EmptyMer 4 Jan 2012 - 17:07

Chères et chers collègues,
Je viens de m'inscrire sur ce forum après la lecture des réactions aux événements qui agitent le CA de la FFCR en ce moment. Je ne fais pas partie de la FFCR pour des raisons diverses, mais il me semble que la FFCR a résussi à exister dans le paysage patrimonial et qu'elle a un rôle (potentiel de crédibilité, interlocuteur accepté aurès des pouvoirs publics,...) qui mérite être préservé et de ne pas être exposé sans mûre réflexion. L'étalage des difficultés qu'une structure associative peut rencontrer à un moment de son histoire me semble contre-productif à tous égards, car, même si on sent souvent dans les échanges que nombre de participants à ce forum se connaissent, il s'agit d'un forum ouvert à tous... et lisible par tous! Pourquoi ne pas discuter des affaires internes à la FFCR sur le forum de la FFCR entre membres de l'association ?
Sur le fond : la FFCR a connu plusieurs crises dans son histoire, comme d'autres associations, et il me semble qu'il faut relativiser les faits et, sans doute, surtout, leur interprétation. Le "manque de démocratie"n'est peut-être qu'un manque de dialogue... et ne peut être résolu que par le dialogue, mais aussi par l'implication concrète des membres de l'association, non seulement par le paiement d'une cotisation ou par leur vote lors de l'AG, mais par une participation "sur le fond" à la réflexion commune. En effet, c'est un peu étonnant de voir des gens qui ne participent pas à la vie de l'association s'offusquer des problèmes qui se font jour : peut-on emettre l'hypothèse que ceux-ci sont liés, au moins pour une part, à une certaine... solitude ?
D'autre part, il faudrait relire les statuts de la FFCR pour voir quel est le rôle statutaire des administrateurs dans la conduite des affaires : dans certaines associations, le président a un réel pouvoir de décision; dans d'autres il n'est que le mandataire et c'est le CA qui exerce le pouvoir de façon collégiale. Aux adhérents de modifier éventuellement les statuts pour avoir le mode de gouvernance qu'ils souhaitent. D'autre part, quoique l'on pense des membres du CA qui n'agissent pas de la façon que l'on juge appropriée, il faut aussi admettre que des personnes qui s'investissent fortement dans l'action associative, parfois au détriment de leur vie professionnelle (et on est bien content de les trouver...) sont amenés parfois, pour que l'action soit efficace et/ou dans l'urgence, à prendre des initiatives... qui, selon leurs résultats, susciteront critiques ou reproches, mais qui toujours méritent le respect, dans la mesure où leur objectif est de faire avancer les choses au bénéfice de tous. Une organisation où l'on demande l'avis de tout le monde sur tout avant de bouger risque d'être peu réactive... il faut aussi en être conscient !
Que la dimension de l'ambition personnelle existe, je ne le nie pas : c'est humain... et le contraire serait étonnant. Cela étant, la FFCR n'est pas un lobby fort au point d'apporter à ses administrateurs plus qu'une toute toute petite parcelle de pouvoir symbolique : l'investissement personnel de certains d'entre eux est certainement bien supérieur à ce qu'ils peuvent en récolter comme lauriers.
Pour finir sur une note optimiste (après tout, c'est le moment des voeux : faisons-en un!) : les crises sont des indicateurs des manques, des insuffisances... : servons-nous- en intelligemment pour améliorer les choses, mais, pour cela, analysons sereinement la situation : les questions personnelles ne sont jamais que des questions personnelles : c'est la structure qui permet ou non qu'elles prennent le pas sur l'essentiel.
Meilleurs voeux à tous !
SSP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amélie

Amélie

Nombre de messages : 278
Date d'inscription : 16/05/2009

Ffcr mon amour (l'appel du 28 décembre) Empty
MessageSujet: Re: Ffcr mon amour (l'appel du 28 décembre)   Ffcr mon amour (l'appel du 28 décembre) EmptyMer 4 Jan 2012 - 18:58

Chère SSP

Si tu permets voici ce que m’évoque ton message point par point. N’y vois pas un procès, mais j’essaie de bien comprendre ce que tu développes.

Je viens de m'inscrire sur ce forum après la lecture des réactions aux événements qui agitent le CA de la FFCR en ce moment. Je ne fais pas partie de la FFCR pour des raisons diverses,

Qu’entends tu par là ? tu n’es pas adhérente ou adhérente mais pas membre du CA ?

mais il me semble que la FFCR a résussi à exister dans le paysage patrimonial et qu'elle a un rôle (potentiel de crédibilité, interlocuteur accepté aurès des pouvoirs publics,...) qui mérite être préservé et de ne pas être exposé sans mûre réflexion. L'étalage des difficultés qu'une structure associative peut rencontrer à un moment de son histoire me semble contre-productif à tous égards, car, même si on sent souvent dans les échanges que nombre de participants à ce forum se connaissent, il s'agit d'un forum ouvert à tous... et lisible par tous! Pourquoi ne pas discuter des affaires internes à la FFCR sur le forum de la FFCR entre membres de l'association ?

Une discussion ne vaut que s’il y a des gens qui discutent, sur le forum de la Fédé (dont Gaël dit qu’il n’était pas accessible quand il a rédigé sa lettre) il n’y a jamais personne. Je l’ai mis dans mes favoris, j’y vais parfois… problème de procedure d’inscription ? C’est un fait que les restaurateurs n’utilisent pas facilement internet pour discuter, ici c’est actif mais ça repose quand même sur un nombre restreint de personnes.

Sur le fond : la FFCR a connu plusieurs crises dans son histoire, comme d'autres associations, et il me semble qu'il faut relativiser les faits et, sans doute, surtout, leur interprétation.

10 démissionnaires sur 15, ce n’est pas relatif c’est plus qu’absolu de mon point de vue.


Le "manque de démocratie"n'est peut-être qu'un manque de dialogue... et ne peut être résolu que par le dialogue, mais aussi par l'implication concrète des membres de l'association, non seulement par le paiement d'une cotisation ou par leur vote lors de l'AG, mais par une participation "sur le fond" à la réflexion commune.

Quand des personnes qui ont la majorité dans une assemblée se considèrent comme empêchés de travailler ça n’est pas qu’un problème de dialogue il me semble.


En effet, c'est un peu étonnant de voir des gens qui ne participent pas à la vie de l'association s'offusquer des problèmes qui se font jour : peut-on emettre l'hypothèse que ceux-ci sont liés, au moins pour une part, à une certaine... solitude ?

Je pense qu’on ne peut pas vraiment dire que les membres de la délagation Rhones Alpes “ne participent pas à la vie de l’association”. Moi je suis adhérente, pas membre du CA, je transfère toute information qui me semble utile à diffuser au CA, j’essaie d’aller aux AG. Je participe à d’autres associations, mais compte tenu de l’enjeu et du montant de ma cotisation j’estime que c’est mon droit le plus strict. Pour moi, mais peut-être que c'est exagéré, ce qui vient de se passer est grave

D'autre part, il faudrait relire les statuts de la FFCR pour voir quel est le rôle statutaire des administrateurs dans la conduite des affaires : dans certaines associations, le président a un réel pouvoir de décision; dans d'autres il n'est que le mandataire et c'est le CA qui exerce le pouvoir de façon collégiale.

Quand on a 10 personnes qui sont à peu près d’accord sur les actions à mener, normalement sur 15 ça devrait suffire à l’emporter de façon collégiale comme tu dis.

Aux adhérents de modifier éventuellement les statuts pour avoir le mode de gouvernance qu'ils souhaitent. D'autre part, quoique l'on pense des membres du CA qui n'agissent pas de la façon que l'on juge appropriée, il faut aussi admettre que des personnes qui s'investissent fortement dans l'action associative, parfois au détriment de leur vie professionnelle (et on est bien content de les trouver...) sont amenés parfois, pour que l'action soit efficace et/ou dans l'urgence, à prendre des initiatives... qui, selon leurs résultats, susciteront critiques ou reproches, mais qui toujours méritent le respect, dans la mesure où leur objectif est de faire avancer les choses au bénéfice de tous. Une organisation où l'on demande l'avis de tout le monde sur tout avant de bouger risque d'être peu réactive... il faut aussi en être conscient !

Je comprends bien ce que tu dis mais là on ne parle pas de prendre l’avis de tout le monde juste celui du CA. Que chacun ait de bonnes intentions personne n’en doute mais devant des politiques différentes c’est la majorité qui devrait l’emporter.

Que la dimension de l'ambition personnelle existe, je ne le nie pas : c'est humain... et le contraire serait étonnant. Cela étant, la FFCR n'est pas un lobby fort au point d'apporter à ses administrateurs plus qu'une toute toute petite parcelle de pouvoir symbolique : l'investissement personnel de certains d'entre eux est certainement bien supérieur à ce qu'ils peuvent en récolter comme lauriers.

Je suis entièrement d’accord avec toi et je veux croire que dans cette affaire il ne s’agit pas d’une querelle de personnes mais bien de divergences de points de vue. Cependant le système doit pouvoir prévoir que les divergences quand elles sont trop importantes n’empêchent pas le fonctionnement.

Pour finir sur une note optimiste (après tout, c'est le moment des voeux : faisons-en un!) : les crises sont des indicateurs des manques, des insuffisances... : servons-nous- en intelligemment pour améliorer les choses, mais, pour cela, analysons sereinement la situation : les questions personnelles ne sont jamais que des questions personnelles : c'est la structure qui permet ou non qu'elles prennent le pas sur l'essentiel.

Je pense que c’est exactement ce qui ressort des précédents messages.

Voilà moi, c'est comme ça que je vois les choses.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hellaire94

Hellaire94

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 29/12/2011
Localisation : 94

Ffcr mon amour (l'appel du 28 décembre) Empty
MessageSujet: Re: Ffcr mon amour (l'appel du 28 décembre)   Ffcr mon amour (l'appel du 28 décembre) EmptyMer 4 Jan 2012 - 19:59

Merci BEAUCOUP pour cette réponse Amélie ! Pour ma part, je suis resté sans réaction, "séché" par le post de SSP Shocked
200% d'accord avec ton analyse, tu as tout compris !
Ludovic
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amélie

Amélie

Nombre de messages : 278
Date d'inscription : 16/05/2009

Ffcr mon amour (l'appel du 28 décembre) Empty
MessageSujet: Re: Ffcr mon amour (l'appel du 28 décembre)   Ffcr mon amour (l'appel du 28 décembre) EmptyMer 4 Jan 2012 - 20:35

Bon alors, il faut quand même que je sois précise.
Il y 8 membres démissionnaires sur 14 contrairement à ce que j'ai dit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hellaire94

Hellaire94

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 29/12/2011
Localisation : 94

Ffcr mon amour (l'appel du 28 décembre) Empty
MessageSujet: Re: Ffcr mon amour (l'appel du 28 décembre)   Ffcr mon amour (l'appel du 28 décembre) EmptyMer 4 Jan 2012 - 20:56

Pas tout à fait exact, Amélie... Soyons effectivement précis. Il y a eu 7 démissionnaires à l'issue du CA de décembre :
- Véronique PLANTIER-MILANDE, présidente
- Bruno LE NAMOURIC, secrétaire
- Eléonore PIFFERI, trésorière-adjointe
- Elsa VIGOUROUX-GAILLARD
- Juliette VIGNIER-DUPIN
- Sandrine CHASTEL
- Moi-même.
Aurélie ROBINET, trésorière, a démissionné quelques heures auparavant, pour raisons personnelles, sans lien avec le CA.
Il ne reste donc que 6 administrateurs, mais les statuts prévoient un quorum de 7 administrateurs (15 maximum).
Il n'y a donc statutairement plus de CA.
Certes, la FFCR a traversé des crises, mais cette situation est inédite, me semble-t-il.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anne craveia



Nombre de messages : 340
Date d'inscription : 29/05/2008

Ffcr mon amour (l'appel du 28 décembre) Empty
MessageSujet: Re: Ffcr mon amour (l'appel du 28 décembre)   Ffcr mon amour (l'appel du 28 décembre) EmptyJeu 5 Jan 2012 - 10:37

Merci à ce forum d'exister! Merci pour ces débats et précisions.

cheers Je rejoins et rappelle ton point de vue Bruno (cité ci-dessous) : je souhaiterai également que les délégations régionales continuent de communiquer entre elles (bravo Rhône Alpes!) ;

Je suis dans l'attente de cette AG extraordinaire FFCR pour ses éclaircissements, ses solutions et sa remise en fonctionnement d'un nouveau CA élu (en regrettant fortement les membres démissionnaires! Sad ) , nous avons besoin que les divergences de point de vue cohabitent!

Bruno le Namouric a dit :
Des solutions pour l’avenir ?
Je crois qu’il faut en premier lieu briser l’isolement du CA et le responsabiliser :
- en organisant les élections des administrateurs sur de véritables programmes (élire les membres du CA sans connaître leurs opinions est tout simplement naïf) ;
- en ne permettant plus que le bureau de l’association (président et vice-président, secrétaire et trésorier) ne soit élu que par les membres du CA. Les délégations régionales au moins devraient participer à ce scrutin ;
- en amenant le CA à rendre compte régulièrement de ses actions et en organisant un système d’échange avec les adhérents ;
- en considérant mieux le rôle des délégations régionales (ce qui n’empêche pas de garder un centre décisionnel important).


Anne membre FFCR pour des raisons diverses (clin d'oeil amical aux futurs membres FFCR)
Déléguée Régionale Midi-Pyrénées pour.... idem
Membre ACRMP

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SSP



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 04/01/2012

Ffcr mon amour (l'appel du 28 décembre) Empty
MessageSujet: Re: Ffcr mon amour (l'appel du 28 décembre)   Ffcr mon amour (l'appel du 28 décembre) EmptyJeu 5 Jan 2012 - 13:08

Chère Amélie et chers collègues,
Brève réponse sur quelques points :
- "je ne suis pas membre de la FFCR", cela veut dire... exactement cela : je ne suis ni membre de l'association ni, a fortiori, du CA. Cela ne m'a pas empêché de contribuer à certaines de ses initiatives...;
- pour ce qui est de "Je pense qu’on ne peut pas vraiment dire que les membres de la délegation Rhones Alpes “ne participent pas à la vie de l’association”(Amélie).... je n'entendais aucune mise en cause de la délégation Rhône-Alpes ! C'est Gaêl qui dit dans son message qu'il est membre sans s'être investi plus que ça (à part la cotisation...);
- démocratie et démission : personne ne trouve étrange qu'une majorité de membres du CA démissionne... alors que, comme le dit Amélie, en démocratie, c'est la majorité qui décide ? Pourquoi cette majorité n'utilise pas les moyens à sa disposition pour orienter l'action de l'association dans le sens souhaité ? Pourquoi elle n'organise pas le dialogue interne (par le biais du forum interne FFCR, notamment) au lieu de démissionner ? Pourquoi ne pas convoquer une AG extraordinaire (le CA en a certainement le pouvoir) sans pour autant démissionner ?. C'est cela qui m'interroge...;
- je crois que ma remarque sur l'étalage des difficultés de la FFCR n'a pas été bien comprise : personnellement je trouve les échanges d'idées dans ce forum-ci très intéressants et constructifs, ce n'est pas le problème... Mais êtes-vous conscients que n'importe qui, juste en tapant quelques mots clés sur Google, peut tomber sur ce forum et lire les messages ?
Je ne sais trop quoi répondre à Ludovic qui est "séché" par mon message, mais s'il a envie d'expliquer sur quel aspect précis j'ai fait subitement baisser l'hygrométrie, je veux bien apporter des précisions supplémentaires...
Amitiés et meilleurs voeux pour 2012 !
SSP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hellaire94

Hellaire94

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 29/12/2011
Localisation : 94

Ffcr mon amour (l'appel du 28 décembre) Empty
MessageSujet: Re: Ffcr mon amour (l'appel du 28 décembre)   Ffcr mon amour (l'appel du 28 décembre) EmptyVen 6 Jan 2012 - 8:13

Chère SSP,
J’ai effectivement «séché» sur ton mail, à l’instar de l’écolier qui ne sait que répondre... Pour la bonne raison que les posts précédents me paraissaient limpides sur la situation ; la réponse de Bruno est on-ne-peut-plus claire.
Certes, une majorité ne devrait pas avoir à démissionner ; certes, le dialogue est toujours préférable. Mais nous n’en étions plus là, malheureusement. C’est précisément l’impossibilité de dialoguer qui a conduit à cette situation, en même temps qu’un «harcèlement» et un dénigrement systématique qui a eu raison des meilleures bonnes volontés et d’une bonne moitié des d’administrateurs.
Les démissions d’administrateurs ont eu lieu tout au long de l’histoire de la FFCR, comme de celle de n’importe quelle association. Il n’est pour autant pas interdit de remarquer que l’origine de ces démissions, depuis 20 ans, est très souvent liée à des questions de personne (au singulier).
Quant à l’étalage des difficultés sur ce forum, qui pourrait nuire à la FFCR parce qu’accessible à tous. C’est ma foi possible. Mais penses-tu que ce soit plus nuisible que le dénigrement off de notre présidente auprès de certaines institutions et le dénigrement off des décisions votées par la majorité du CA ? Personnellement, j’estime qu'étendre la discussion à tous n'est pas irresponsable, que le mal est précisément le silence. Transparence n’est pas trahison. Il me paraît anormal et malsain qu’il ait fallu batailler pour que la lettre de démission de Véronique Milande soit envoyée à l’ensemble des membres.
Bien à toi,
Ludovic
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LN

LN

Nombre de messages : 2495
Date d'inscription : 12/03/2008
Age : 51
Localisation : Gaillac

Ffcr mon amour (l'appel du 28 décembre) Empty
MessageSujet: Re: Ffcr mon amour (l'appel du 28 décembre)   Ffcr mon amour (l'appel du 28 décembre) EmptyVen 6 Jan 2012 - 9:44

Comme je l’ai déjà dit plus haut, je ne suis plus membre de la FFCR depuis bien longtemps (j’ai été simple adhérente, puis membre du CA, puis démissionnaire avant la fin de mon mandat ; la crise n’est donc pas neuve !). Aussi, je ne me suis pas sentie autorisée jusqu’à maintenant à intervenir dans le débat (si ce n’est pour indiquer dès le premier message que ce forum était ouvert à tous).

Il peut en effet paraître regrettable que les différences de points de vue au sein de la FFCR, s’affichent sur un forum qui n’est pas le sien et que la discussion soit visible par tout un chacun.
Je me permets de préciser ici, en tant que co-administrateur de ce forum, que j’ai laissé le fil se poursuivre dans la mesure où les auteurs se sont clairement identifiés (enregistrés sur le forum sous le nom de leur choix, ils ont signé de leur identité leurs propos).

Cette discussion publique donc, devrait interroger les survivants de la FFCR. Cette dernière a eu un forum et n’a pas su l’animer ni l’enrichir, au point de le faire disparaître dans les limbes du cyberespace (ne laissant ainsi plus de possibilité à l’échange interne). Elle traverse aujourd’hui une crise profonde dont les origines dépassent la dernière décennie. C’est tout de même la deuxième fois qu’un président (enfin une présidente) démissionne de son poste dans des conditions qui me paraissent assez similaires.

Il serait donc temps, me semble-t-il, que les sourds entendent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amélie

Amélie

Nombre de messages : 278
Date d'inscription : 16/05/2009

Ffcr mon amour (l'appel du 28 décembre) Empty
MessageSujet: Re: Ffcr mon amour (l'appel du 28 décembre)   Ffcr mon amour (l'appel du 28 décembre) EmptyVen 6 Jan 2012 - 19:48

Boudu LN, j'ai pas tout à fait fait ça moi.

La FFCR vient (enfin !) de s'exprimer, les adhérents auront reçu comme moi le message. Comme quoi ce fil aura au moins servi à ça. Et aussi peut-être à mobiliser les adhérents qui se sentent comme Gaël ou moi.
Je ne suis pas sûre que, du coup, cette discussion ait encore une utilité, elle va se continuer à l'AG extraordinaire.
J'espère que les personnes démissionnaires seront là même si je comprendrais qu'elles jettent définitivement l'éponge.

Dans un conflit j'essaie de penser qu'il est assez rare que la responsabilité en incombe uniquement à l'une des parties et c'est dans cet état d'esprit que j'aborderai cette AG (du moins je le souhaite) mais je veux qu'on m'explique quand même comment on en est arrivé là.

Amélie Méthivier

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bruno le namouric

bruno le namouric

Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 18/03/2011
Localisation : 75

Ffcr mon amour (l'appel du 28 décembre) Empty
MessageSujet: Re: Ffcr mon amour (l'appel du 28 décembre)   Ffcr mon amour (l'appel du 28 décembre) EmptySam 7 Jan 2012 - 18:35

Comme tous j’ai bien reçu la convocation / rappel à l’ordre de la FFCR.
C’est à se demander pourquoi sept administrateurs, représentant de plus une majorité absolue, ont démissionné ?! Il nous est expliqué que la démocratie, après tout, a toujours été « respectée ».

Pour ma part, j’avais cru m’engager dans une association de bénévoles, ayant un réel désir d’œuvrer à l’amélioration des conditions professionnelles. J’ai dû constater que quelques administrateurs, ayant un jour possédé les clefs et ne supportant pas d’être minoritaires, avaient organisé le conseil d’administration en guerre de tranchée.
Continuellement mépriser les avis contraires, travailler en sous-marin, engager la FFCR de son propre chef et sans mandat, critiquer ses procédures auprès des pouvoirs publics, torpiller les votes du CA et de l’assemblée générale (procédure Conseil d’État, membres associés), s’asseoir sur les statuts : est-ce « respecter la démocratie » ? Mais les statuts, s’ils sont clairs, n’ont après tout « qu’une valeur indicative » (je cite)…

Instabilité soigneusement entretenue dans le but de retrouver un jour un fauteuil perdu : objectif aujourd’hui atteint (à quel prix !). Les problèmes de notre profession mériteraient plus de considération.
Qu’il est facile aux tenants du risque organisé d’appeler aujourd’hui à dépasser les querelles stériles, à rassembler les énergies, etc.
Gâchis : merci à la délégation Rhône-Alpes, qui attend toujours une réponse à sa lettre ouverte.

Je m’en voudrais d’être donneur de leçons, simplement la mission des administrateurs est de renforcer la fédération, non d’affermir sa place dans la fédération. Si sept administrateurs sont partis c’est qu’ils considéraient leur mandat autrement, non comme des politiciens prêts à tout. Autant laisser sa place, elle n’est chère que si on est utile.

Je remarque dans le communiqué officiel ce verrouillage autoritaire de la fédération que la présidence de Véronique Milande avait tenté de résoudre : aucune collégialité dans la préparation de l’AGE, pas réponse aux demandes explicites des délégués régionaux, pas de communication juste une convocation.
Je ne vois pas non plus de travail de réflexion, comme si ces démissions massives (après d’autres et depuis des années : merci LN) n’étaient pas le signe de problèmes essentiels. Ne pas chercher à affronter ses démons n’a jamais permis de guérir un malade. Le refus de changer et de s’ouvrir amèneront les mêmes problèmes à resurgir sous peu, et l’histoire de la FFCR a bégayer.

La situation est difficile mais tout est normal ! L’inconfort actuel sera résolu par l’élection de quelques postes d’administrateurs. « Ne seront traités que les points à l’ordre du jour » (je cite toujours) : fermez le ban et dormez braves gens.
Non ! Je crois qu’il faut changer la FFCR, dès maintenant : mettre fin à l’enfermement irresponsable du CA, stabiliser le fonctionnement de l’association, lui permettre de travailler enfin en respectant la voix de chacun.

Rappel sur cinq propositions claires :
- organiser l’élection des administrateurs à partir de programmes
- élargissement, au moins aux délégations régionales, du collège électoral du bureau
- renouvellement régulier et obligatoire des membres du CA, surtout des membres du bureau (avec périodes de vacances: cf. fonctionnement de l'ICOM)
- compte rendu régulier des actions du CA / système d’échange avec les adhérents
- importance accrue des délégations régionales
Pourquoi ne pas l'exiger dès maintenant ?

Merci encore au forum des fêlés d’avoir permis que cette réflexion soit ici amorcée : où aurait-elle pu avoir lieu ailleurs (pour répondre à SSP) ?
Le forum FFCR a toujours été inexistant, autre preuve d’absence de communication.
Enfermer les débats à l’intérieur du CA n’a amené qu’à son explosion.
Il n’est apparemment pas envisagé de les mener au cours de la prochaine AGE.

Si rien ne devait changer, je ne vois pas comment il me serait possible d’adhérer à cette fédération isolée, butée et dogmatique.
BLN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.abaca-cr.fr
Amélie

Amélie

Nombre de messages : 278
Date d'inscription : 16/05/2009

Ffcr mon amour (l'appel du 28 décembre) Empty
MessageSujet: Re: Ffcr mon amour (l'appel du 28 décembre)   Ffcr mon amour (l'appel du 28 décembre) EmptySam 7 Jan 2012 - 23:31

Dis Bruno, vous allez venir quand même ?
hein ?
Dis ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Ffcr mon amour (l'appel du 28 décembre) Empty
MessageSujet: Re: Ffcr mon amour (l'appel du 28 décembre)   Ffcr mon amour (l'appel du 28 décembre) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Ffcr mon amour (l'appel du 28 décembre)
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'amour en trois dimensions
» A la reconquête de notre amour...
» [AIDE] Problème réseaux lors de réception d'appel ou sms
» [AIDE] Pb bruit+coupure lors d'un appel avec 3G activée
» Rose,ma petite cochonne d'amour...p.4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Conservateurs - Restaurateurs :: AGORA :: Débats-
Sauter vers: