Conservateurs - Restaurateurs

Forum des fêlés du scalpel et du clavier
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Première visite
 
Important :
depuis le 1 Août, l'inscription est obligatoire pour pouvoir poster un message.
A LIRE
Réponses et commentaires au questionnaire "peut-on effectuer un traitement "éthique" dans le cadre des marchés publics ?" par Danièle Amoroso
Derniers sujets
» Recherche infos sur armure sergé losangé
par ipheso Jeu 24 Nov 2016 - 18:27

» vernis effet laqué ?
par cc Mar 15 Nov 2016 - 14:05

» Ecoles "actives" pour la restauration des tableaux ?
par cc Mar 15 Nov 2016 - 13:48

» Cires CM17 ou Cosmoloid H80
par Mag31 Dim 13 Nov 2016 - 10:33

» Besoin d'aide !
par wilfried Ven 28 Oct 2016 - 12:26

» Présentation
par wilfried Dim 16 Oct 2016 - 16:31

» suppression de tâches sombre sur une couche lipidique de 1870
par AL Mar 11 Oct 2016 - 16:28

La photo du mois


Pour en savoir plus
cliquez ici


Partagez | 
 

 Les matériaux de masticage des lacunes (peinture sur toile)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alx



Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 12/05/2010
Age : 33
Localisation : Norvège

MessageSujet: Les matériaux de masticage des lacunes (peinture sur toile)   Sam 7 Jan 2012 - 12:09

Bonjour à tous,

Je suis une restauratrice française exerçant en Norvège, et dans un pays comme dans l'autre, le Modostuc est à l'honneur en matière de masticage des lacunes.
À tel point que son usage en devient presque systématique.
Je me suis dernièrement posé la question des alternatives à ce matériau qui, selon une consoeur d'Oslo, ne conviendrait pas aux peintures sur toile. C'est alors que je me suis aperçu que j'en connaissais assez peu sur le sujet!
Quels matériaux de bouchage avons-nous à diposition, et quelles sont leurs caractéristiques? Si le sujet vous inspire, je vous remercie par avance de participer au débat Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-rohmer.com
LN



Nombre de messages : 2495
Date d'inscription : 12/03/2008
Age : 49
Localisation : Gaillac

MessageSujet: Re: Les matériaux de masticage des lacunes (peinture sur toile)   Lun 9 Jan 2012 - 9:19

Bonjour Alx,

Non le Modostuc n’est pas d’usage systématique même s’il est vrai que son caractère « près à l’emploi » est très commode.
En ce qui me concerne, je l’utilise, sans exclusivité et je n’ai jamais eu le moindre problème sur des toiles.
J’y vois notamment un avantage pour les mastics colorés. La gamme de Modostuc présente un éventail assez large et pour des masticages de surface importante, cela permet d’être sure de la couleur sur l’ensemble des surfaces.
Par ailleurs, j’utilise aussi le bon vieux mastic Blanc / colle, c'est-à-dire colle de peau (ou gélatine selon les cas) et carbonate de calcium (Blanc de Meudon). Moins facile d’emploi : il faut le préparer et surtout bien le conserver, il offre des mastics moins poreux et permet sur des surfaces très lisses un rendu plus poli.
Evidemment, teinter des mastics blanc / colle est aussi possible par l’adjonction de pigments mais obtenir une couleur saturée tout en gardant une bonne cohésion du mastic est toujours plus difficile.

Pour poursuivre sur le sujet, tu peux toujours aller voir :

Sabine KESSLER – Etude d’un matériau de bouchage : le Modostuc – INP – 1997 – sculpture
Isabelle AUCLAIR – Recherche sur l’élasticité des mastics de restauration – INP – 2001 – Peinture

Ces deux mémoires sont accessibles en ligne sur la bibliothèque numérique de l’INP. Il faut demander son inscription (facile et rapide) et ensuite on peut lire l’ensemble des mémoires. Petit inconvénient : tous les fichiers sont en pdf non imprimables, il faut donc faire lecture devant son écran.

Toujours sur les mastics, dans mon souvenir, il y a eu un mémoire à Avignon de Marc Philippe (promotion 1987 ? – je ne suis plus sure de la date). Le sujet du mémoire était sur la structure des mastics par empreinte. Bien que l’ayant lu à l’époque je ne me souviens pas s’il faisait une étude comparative de différents type de mastics.
Pour trouver ce mémoire, peut-être rentrer en contact avec ESSA d’Avignon. Je crois que la numérisation des mémoires devait être réalisée. Peut-être est-ce maintenant chose faite.

Bonne continuation et bon masticage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les matériaux de masticage des lacunes (peinture sur toile)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les matériaux de masticage des lacunes (peinture sur toile)
» Enquête sur la technique et les matériaux de la retouche "structurée"
» ARAAFU-le dessalement des matériaux poreux-16-17 septembre 2010
» Fabrication et garnissage de matériaux de friction
» Approche et conservation des matériaux textiles : de la fibre au tissage - INP - 22 et 23 mars 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Conservateurs - Restaurateurs :: TECHNIQUES DE LA CONSERVATION - RESTAURATION :: Interventions-
Sauter vers: