Conservateurs - Restaurateurs

Forum des fêlés du scalpel et du clavier
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Première visite
 
Important :
depuis le 1 Août, l'inscription est obligatoire pour pouvoir poster un message.
A LIRE
Réponses et commentaires au questionnaire "peut-on effectuer un traitement "éthique" dans le cadre des marchés publics ?" par Danièle Amoroso
Derniers sujets
» Recherche infos sur armure sergé losangé
par CM Hier à 9:58

» Votre retour d'expérience sur les biocides
par miniscalpel Jeu 8 Déc 2016 - 14:55

» vernis effet laqué ?
par cc Mar 15 Nov 2016 - 14:05

» Ecoles "actives" pour la restauration des tableaux ?
par cc Mar 15 Nov 2016 - 13:48

» Cires CM17 ou Cosmoloid H80
par Mag31 Dim 13 Nov 2016 - 10:33

» Besoin d'aide !
par wilfried Ven 28 Oct 2016 - 12:26

» Présentation
par wilfried Dim 16 Oct 2016 - 16:31

La photo du mois


Pour en savoir plus
cliquez ici


Partagez | 
 

 Mes aventures ou mésaventure d'une petite restauratrice de campagne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
anneco



Nombre de messages : 245
Date d'inscription : 14/03/2008
Localisation : Gers

MessageSujet: Mes aventures ou mésaventure d'une petite restauratrice de campagne   Ven 26 Sep 2008 - 21:56

Début 2007, je suis appelée pour faire un devis pour la restauration d'une toile (pas grandiose, mais bon) dans une petite commune d'à peine 100 âmes. Quelques semaines après mon envoi de proposition chiffrée, je reçois un courrier de la mairie m'indiquant qu'ils ont retenu ma proposition, avec une copie signée de mon devis. Dans ce courrier ils m'indiquent qu'ils vont faire une demande de subvention et que le conservateur a dit que le dossier pourrait passer pour 2008.
2008 est là et pas de nouvelles.
Un ami, qui savait que j'avais eu cette réponse favorable, me contacte pour me dire qu'un autre devis avait été demandé début 2008 et que la restauration a été attribué à un autre restaurateur et que le travail a démarré.
J'opte pour jouer les grandes naïves et envoie un courrier pour demander où en sont les demandes de subventions, afin de pouvoir planifier ce travail et ainsi répondre à leurs attentes en terme de délais, patali, patalère,...
10 jours après l'envoi de mon courrier je reçois un coup de téléphone du maire (nouvel élu) qui me dit qu'il n'avait pas eu connaissance de cette décision, qu'il avait fait faire un second devis (au passage on ne m'a pas demandé de réactualisation 1 an après!!!) et qu'il avait choisi le moins disant (environ 1000€ de moins que moi, soi-disant!); c'est un refrain que nous n'avons pas déjà entendu quelquepart???... J'en étais bonne pour un "désolé, mais vous comprenez..." et "aurevoir, si nous avons autre chose à faire restaurer nous ne manquerons pas de vous appeler".
Et là je me suis dit que j'étais bien naïve, hébétée, j'ai dit "aurevoir" et j'ai reposé mon combiné.
Je m'énerve souvent toute seule dans mon atelier, et ensuite je perds tous mes moyens, j'ai voulu jouer les naïves dans mon courrier mais j 'en suis bien une sans fard.
Avez-vous déjà eu droit à ce genre de mésaventure? J'imagine que l'on y peut rien. Qu'auriez-vous fait à ma place? (je crois en connaître qui aurait rué dans les brancards, mais je sais pas faire, vous faites des stages???...)
J'en aurais une autre, plus ancienne et plus gratinée je crois, à vous raconter un de ces jours. Là vous pourrez alors me remettre la palme de "la gourde d'or".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
françoise
Admin


Nombre de messages : 808
Date d'inscription : 14/03/2008

MessageSujet: Re: Mes aventures ou mésaventure d'une petite restauratrice de campagne   Sam 27 Sep 2008 - 7:00

Il ne m'est encore jamais arrivé ce genre d'histoire. Par contre, j'ai dans un tiroir un bon de commande qui ne se fera jamais car la commune a été lâchée par le Conseil Général et... la DMF!

Par contre, au fil des ans et des élections municipales, je me suis rendu compte que les équipes municipales sont plus ou moins "brouillon" et qu'elles ne transmettent pas systématiquement les dossiers à l'équipe suivante...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MDD



Nombre de messages : 173
Date d'inscription : 21/06/2008

MessageSujet: déconfiture   Dim 28 Sep 2008 - 13:55

Mais si cela arrive, bien sûr et on ne sait pas s'il s'agit de malhonneteté ou d'erreur d'aiguillage. Tu peux continuer dans la naïveté démoralisée, envoyer un autre courrier à la mairie en expliquant le temps passé, ton étonnement qu'aucune personne dans la mairie n'ait pu aider le maire, et lui demander au passage quel atelier a réalisé les travaux et pour quel montant ; enfin, lui demander quels autres ateliers il a aussi consulter dans un souci de comapraison et d'utilisation des finances publiques pour le mieux. Même dans un bourg de 100 âmes, le maire n'est pas élu à l'unanimité, et reste sensible à certaines questions, à défaut de l'être pour le patrimoine...
bon courage
MDD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stouffs jean marc



Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 21/03/2008

MessageSujet: Re: Mes aventures ou mésaventure d'une petite restauratrice de campagne   Dim 28 Sep 2008 - 21:28

je suis très étonné qu'un maire signe un devis sans avoir les fonds pour réaliser les travaux. Une telle signature engage la commune et tu pouvais, dès l'instant où tu avais ce devis signé avec "bon pour accord", faire la restauration et présenter ta facture.
Quand à l'actuel maire, je pense qu'il est tenu d'honorer les engagements du précedent. Je pense que dans ce cas cela ne vaut pas la peine, mais la commune pourrait être redevable d'indemnités...
Bon courage
Jean Marc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LN



Nombre de messages : 2495
Date d'inscription : 12/03/2008
Age : 49
Localisation : Gaillac

MessageSujet: Re: Mes aventures ou mésaventure d'une petite restauratrice de campagne   Lun 29 Sep 2008 - 6:36

Cher Anneco

Après quelques jours d’absence sur le forum, je trouve ton message. Pas de mésaventure de ce type en ce qui me concerne, mais des gratinées variées, j’en ai eu aussi. L’expérience m’a appris qu’avec les communes pour lesquelles je travaille pour la première fois, je demande un bon de commande ou une lettre de commande. Mon simple devis signé n’est pas suffisant pour moi. Pour certaines mêmes, je demande un extrait de la délibération du conseil municipal car il m’est déjà arrivé que même avec un bon de commande, l’argent ne soit pas affecté à l’opération et que je sois obligée d’attendre un an pour être payé.
Toutefois, Jean Marc a raison, la signature du devis engage normalement la commune et le changement d’équipe ne remet pas en cause un devis signé.
Bon courage tout de même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mes aventures ou mésaventure d'une petite restauratrice de campagne   Aujourd'hui à 1:03

Revenir en haut Aller en bas
 
Mes aventures ou mésaventure d'une petite restauratrice de campagne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mes aventures ou mésaventure d'une petite restauratrice de campagne
» Petite route de campagne
» Les aventures de la petite sirène
» Les aventures de Pollen
» Shirley la Petite Fille en Ballon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Conservateurs - Restaurateurs :: AGORA :: Débats-
Sauter vers: