Conservateurs - Restaurateurs

Forum des fêlés du scalpel et du clavier
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Première visite
 
Important :
depuis le 1 Août, l'inscription est obligatoire pour pouvoir poster un message.
A LIRE
Réponses et commentaires au questionnaire "peut-on effectuer un traitement "éthique" dans le cadre des marchés publics ?" par Danièle Amoroso
Derniers sujets
» Orthophosphate de potassium
par L'ivre de papier Mer 17 Mai 2017 - 15:57

» Vente Matériel suite cessation d'activité
par artcane Mer 26 Avr 2017 - 13:33

» Prochaine journée SFIIC Pierre Plâtre Terre 12 mai 2017
par Jeanne Cassier Dim 23 Avr 2017 - 7:36

» Recherche tableau moisi à restaurer
par Claude Fauville Ramaekers Mer 5 Avr 2017 - 15:00

» recoller une peinture qui s'écaille
par rmm librarii Mer 29 Mar 2017 - 8:20

» Carrefour de l'Air, Journée de Rencontre, 31 Mars 2017, MAE.
par miniscalpel Ven 24 Fév 2017 - 9:00

» A vendre matériel suite cessation d'activité
par artcane Jeu 2 Fév 2017 - 16:01

La photo du mois


Pour en savoir plus
cliquez ici


Partagez | 
 

 Le Maître de Llupià, un peintre du Roussillon au début XVIe siècle. Découvertes - Restauration - Perpignan, Chapelle Notre-Dame des Anges -CCRP - 14 septembre au 2 fevrier 2012

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1021
Date d'inscription : 07/02/2008
Age : 51
Localisation : Gaillac

MessageSujet: Le Maître de Llupià, un peintre du Roussillon au début XVIe siècle. Découvertes - Restauration - Perpignan, Chapelle Notre-Dame des Anges -CCRP - 14 septembre au 2 fevrier 2012   Mar 4 Sep 2012 - 12:33

Exposition à la Chapelle Notre-Dame des Anges de Perpignan :

"Le Maître de Llupià, un peintre du Roussillon au début XVIe siècle. Découvertes - Restauration", du 14 septembre 2012 au 2 février 2013

Une découverte exceptionnelle
En 1998, le Centre de Conservation et de Restauration du Patrimoine (CCRP) du Conseil Général des Pyrénées-Orientales est sollicité afin d’effectuer une intervention de nettoyage et de conservation sur le retable baroque du maître-autel de l’église paroissiale Saint-Thomas de Llupià. Cette intervention, somme toute habituelle, conduira les restaurateurs à faire une extraordinaire découverte.
Lors de l'intervention du CCRP, le prêtre desservant souhaita que l’autel maçonné, édifié en 1886 et sans intérêt, soit réduit en profondeur afin de laisser plus d’espace pour la liturgie. C’est à l’occasion du dégagement de l'autel qu’eut lieu la découverte. Derrière l’autel, en partie enterré par les comblements, apparu un panneau badigeonné de gris. Deux fenêtres de dégagement furent pratiquées, mettant à jour une partie de visage et une main. La technique et le style firent immédiatement penser à une peinture du XVIe siècle. Au total ce sont six panneaux, datant du premier quart du XVIe siècle, qui furent découverts.

Mauvaise fortune des retables anciens
En Roussillon, la vogue des retables baroques a provoqué dès le milieu du XVIIe siècle dans de nombreuses églises, le démantèlement ou la destruction des retables antérieurs. Dans l’église de Llupià cet engouement pour le nouveau style apparu dans la seconde moitié du XVIIIe siècle, conduisant à un nouvel aménagement du sanctuaire de l’église. A cette occasion, le retable Renaissance de Llupià dut être démembré pour laisser place au retable baroque, sans que l'on ne sache ce qu'il adviendra de ces panneaux jusqu'à la fin XIXe siècle, sauf un panneau représentant l’Incrédulité qui fut conservé.

Le réemploi des panneaux
Lors d’une restauration du maître-autel en 1886, ces panneaux peints furent sciés, badigeonnés et réemployés comme simples éléments de consolidation du retable, insérés dans le soubassement et les gradins. Un des panneaux où figure saint Paul (ancienne porte du retable XVIe siècle) fut utilisé comme étagère.

La restauration des panneaux et l'invention du Maître de Llupià
La restauration a été pratiquée dans le cadre d’échanges pluridisciplinaires sur la base d’examens scientifiques et de recherches documentaires. Les traitements ont été les moins interventionnistes possibles, en respectant l’histoire matérielle des panneaux, leur état fragmentaire, tout en leur redonnant une cohérence et en apportant une lecture compréhensible.
L’étude technique et stylistique de ces panneaux a permis d’identifier un nouveau peintre –le Maître de Llupià- auquel il est proposé d’attribuer d’autres œuvres à Argelès-sur-mer et Passà. Cet artiste, de culture flamande, a pu faire partie de ce groupe de peintres venus s’installer en Catalogne au début du XVIe siècle.


Présentée à la Chapelle Notre-Dame des Anges de Perpignan, l'exposition « Le Maître de Llupià, un peintre du Roussillon au début XVIe siècle. Découvertes-Restauration » fait revivre cet épopée.

Ouverte gratuitement du 15 septembre 2012 au 02 février 2013, l'exposition est accompagnée d'un catalogue et d'un cycle de conférence.

Lien

Créé en 1998 par le Conseil Général, le Centre de Conservation et de Restauration du Patrimoine (CCRP 66) a pour mission d'assurer la connaissance, la sauvegarde et la valorisation des biens culturels du département.

Le département des Pyrénées-Orientales recèle des milliers d'œuvres d'art conservées in situ dans plus de 500 édifices religieux. Ce mobilier constitué de retables, peintures, sculptures, orfèvreries, vêtements liturgiques, objets de dévotion populaire, est le plus souvent dans un état de conservation préoccupant.

L'urgence est d'inventorier ce patrimoine, d'évaluer son état, d'effectuer les traitements de conservation permettant d'assurer sa pérennité, de le faire vivre et de le transmettre aux générations futures
(en savoir plus).

Lien vers le CCRP


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://conservateurs-restau.meilleurforum.com
 
Le Maître de Llupià, un peintre du Roussillon au début XVIe siècle. Découvertes - Restauration - Perpignan, Chapelle Notre-Dame des Anges -CCRP - 14 septembre au 2 fevrier 2012
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Maître de Llupià, un peintre du Roussillon au début XVIe siècle. Découvertes - Restauration - Perpignan, Chapelle Notre-Dame des Anges -CCRP - 14 septembre au 2 fevrier 2012
» Etude des supports textiles du peintre Henri Martin . (fibre, identification, tissage)
» Jacques LAUDY : un peintre au pays des dessinateurs de bandes dessinées
» le peintre ,le musicien ....Chez Opale d'Arthenice
» Michel Barthélemy, Peintre. Son Louvre et ses amis.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Conservateurs - Restaurateurs :: AGORA :: Annonces diverses :: Expositions-
Sauter vers: