Conservateurs - Restaurateurs

Forum des fêlés du scalpel et du clavier
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Première visite
 
Important :
depuis le 1 Août, l'inscription est obligatoire pour pouvoir poster un message.
A LIRE
Réponses et commentaires au questionnaire "peut-on effectuer un traitement "éthique" dans le cadre des marchés publics ?" par Danièle Amoroso
Derniers sujets
» Recherche infos sur armure sergé losangé
par ipheso Jeu 24 Nov 2016 - 18:27

» vernis effet laqué ?
par cc Mar 15 Nov 2016 - 14:05

» Ecoles "actives" pour la restauration des tableaux ?
par cc Mar 15 Nov 2016 - 13:48

» Cires CM17 ou Cosmoloid H80
par Mag31 Dim 13 Nov 2016 - 10:33

» Besoin d'aide !
par wilfried Ven 28 Oct 2016 - 12:26

» Présentation
par wilfried Dim 16 Oct 2016 - 16:31

» suppression de tâches sombre sur une couche lipidique de 1870
par AL Mar 11 Oct 2016 - 16:28

La photo du mois


Pour en savoir plus
cliquez ici


Partagez | 
 

 Après la souscription au cm², la minute marché public !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
LN



Nombre de messages : 2495
Date d'inscription : 12/03/2008
Age : 49
Localisation : Gaillac

MessageSujet: Après la souscription au cm², la minute marché public !   Mar 30 Oct 2012 - 8:51

Après la souscription au cm², la minute marché public !

[…]une visite est nécessaire afin de permettre aux candidats de consulter quatre documents d'archives représentatifs des prestations objet de ce marché et pour lesquels ils sont invités à formuler une offre sous la forme d'un mémoire technique détaillant les différentes phases du processus de restauration ainsi que le coût de cette restauration en y mentionnant le temps passé ainsi que le coût unitaire pour chaque intervention en fonction du coût par minute tel que les candidats l'auront mentionné dans leur Bpu […]


Je ne sais décidemment plus si je dois en rire ou si vraiment il faut désespérer.
Le petit extrait ci-dessus est tiré d’une annonce au BOAMP trouvée ce matin. La ville de Meudon lance donc un avis de marché pour une durée d’un an (renouvelable 3 fois) pour la restauration de documents d’archives. Elle précise dès cette annonce que ce marché est sans minima et que le maximum annuel ne saurait dépasser 10 000 € H.T.

Outre le fait que l’on peut légitimement se demander pourquoi lancer un marché pour une si petite somme, on est pour le moins dubitatif devant le système de décomposition des prix qui doit, si j’ai bien lu, tenir compte du coût d’intervention par minute !!!
Serait-ce que le prix horaire (ou journalier) pour ce genre de prestation est tellement élevé qu’il faille, pour éviter les puissances de 10, le ramener à une unité très inférieure pour que son prix soit lisible ou est-ce qu’on se paye ouvertement notre tête avec l’argent du contribuable ?
Parce que franchement pour un tel volant de travail, la ville de Meudon a-t-elle vraiment calculé le coût réel de la procédure tant pour elle que pour les entreprises auxquelles elles s’adressent ? Je crains fort que non.

Dans mon entourage familial, quelqu’un m’a toujours dit que pour faire des économies, il fallait commencer par éviter le gaspillage. Je crois que cette formule, frappée au coin du bon sens, pourrait être rappelée à toutes les collectivités qui se lancent dans des procédures de marchés car en temps de crise, personne n’a les moyens de jeter l’argent par les fenêtres, surtout quand ce n’est pas le sien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean



Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 27/03/2012

MessageSujet: Heureux les....   Mar 30 Oct 2012 - 20:37

Heureux les entrepreneurs qui trouvent qu'un marché de 10.000 euros est une somme dérisoire et ne justifies pas d'appel d'offres. Pour moi les économies commencent en mettant en concurrence les entreprises même pour des sommes comme celles là sinon ou est la concurrence. je vous rejoint toutefois sur le "cout par minute" mais peut être que certains restaurateurs qui trouvent que 10.000 euros est une somme dérisoire ont des couts d'heures si élevés qu'il vaut mieux leur demander leur cout par minute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amélie



Nombre de messages : 278
Date d'inscription : 16/05/2009

MessageSujet: Re: Après la souscription au cm², la minute marché public !   Mar 30 Oct 2012 - 21:46

Bonjour Jean,
tout est une question de point de vue. Au sens propre.
Du point de vue de cette administration, il a fallu rédiger un cahier des charges, organiser cette consultation, réunir les prescriptions administratives, faire les visites, il faudra ensuite étudier les offres, rédiger la grille d'analyse. Quelques journées de travail en perspective pour la ville en question, donc un coût. Parce que même si les gens sont salariés ça a un coût. Quand le coût de la consultation atteint un certain purcentage de la prestation concernée, on peut se demander si c'est bien raisonnable. Par ailleurs si on considère qu'il s'agit d'un budget sur l'année, alors de fait ça fait pas grand chose.
Par ailleurs faire une mise en concurrence n'impose pas nécessairement de faire un appel d'offre pour lequel nous savons tous que le formalisme requis va prendre du temps aux candidats. En l'occurrence ce montant est inférieur au montant minimum nécessitant une procédure obligatoire de marché public.
Quand au coût de la minute, je reste sans voix. AUjourd'hui est sorti un marché de restauration de photographie dans lequel au niveau de l'offre, il est question d'un échantillon de restauration, il faut restaurer un photo en une journée et les restaurations seront comparées.
Là c'est no limit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LN



Nombre de messages : 2495
Date d'inscription : 12/03/2008
Age : 49
Localisation : Gaillac

MessageSujet: Re: Après la souscription au cm², la minute marché public !   Mer 31 Oct 2012 - 9:51

Bonjour Jean et Bonjour Amélie,

Surtout ne pas me faire dire ce que je n’ai pas dit ! 10 000 € n’est pas dans l’absolu une somme dérisoire, elle est juste de 5000 € inférieure au montant minimal pour une mise en concurrence obligatoire.
Donc Amélie a parfaitement bien interprété ma pensée, c’est insensé de faire un marché pour un tel montant. C’est d’autant plus fou, que ce marché est sans minima, ce qui signifie que la collectivité pourra pour l’année considérée lancé des travaux pour un montant total très inférieur, voire même ne pas lancer de travaux du tout !
Quand aux économies, il faut être bien sûr de ce dont on parle. Si on entend par ce terme, l’art de bien administrer et de bien gérer en évitant les dépenses inutiles : en l’espèce, on n’y est pas car le coût global de la mise en place de ce marché (temps de rédaction des pièces par le service compétent, coût de la publicité, gestion des visites obligatoires, analyse des offres, notification aux candidats…) risque in fine de coûter aussi cher que la dépense à engager.
Car il faut remettre les choses en perspective, si 10 000 € n’est pas en soi une somme dérisoire, pour la ville de Meudon, cela représente environ 0,015 % de son budget annuel, ce qui, vous me l’accorderez, à cette échelle, n’est pas grand-chose.
Alors, je suis tout à fait désolée mais faire des économies ne commence pas nécessairement par la mise en concurrence d’entreprises.

(Pour info : le budget annuel 2012 de la ville de Meudon est de 64,468 millions d’euros).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Après la souscription au cm², la minute marché public !   Aujourd'hui à 9:31

Revenir en haut Aller en bas
 
Après la souscription au cm², la minute marché public !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Après la souscription au cm², la minute marché public !
» Répondre à un marché public en conservation-restauration - INP - 2 et 3 fevrier 2011
» Avis de marché - Région Centre (45) - conservation - restauration de mobilier de salon d'époque Empire
» Avis de marché - Paris - Musée Carnavalet - peinture, faux marbre, dorure
» Avis de marché - Département 64 - ébénisterie, dorure, polychromie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Conservateurs - Restaurateurs :: AGORA :: Chroniques - Billets d'humeur-
Sauter vers: