Conservateurs - Restaurateurs

Forum des fêlés du scalpel et du clavier
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Première visite
 
Important :
depuis le 1 Août, l'inscription est obligatoire pour pouvoir poster un message.
A LIRE
Réponses et commentaires au questionnaire "peut-on effectuer un traitement "éthique" dans le cadre des marchés publics ?" par Danièle Amoroso
Derniers sujets
» Orthophosphate de potassium
par L'ivre de papier Mer 17 Mai 2017 - 15:57

» Vente Matériel suite cessation d'activité
par artcane Mer 26 Avr 2017 - 13:33

» Prochaine journée SFIIC Pierre Plâtre Terre 12 mai 2017
par Jeanne Cassier Dim 23 Avr 2017 - 7:36

» Recherche tableau moisi à restaurer
par Claude Fauville Ramaekers Mer 5 Avr 2017 - 15:00

» recoller une peinture qui s'écaille
par rmm librarii Mer 29 Mar 2017 - 8:20

» Carrefour de l'Air, Journée de Rencontre, 31 Mars 2017, MAE.
par miniscalpel Ven 24 Fév 2017 - 9:00

» A vendre matériel suite cessation d'activité
par artcane Jeu 2 Fév 2017 - 16:01

La photo du mois


Pour en savoir plus
cliquez ici


Partagez | 
 

 Usage du nébulisateur pour consolider un thangka tibétain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ecce-opera



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 05/12/2013

MessageSujet: Usage du nébulisateur pour consolider un thangka tibétain   Mar 4 Fév 2014 - 19:19

Bonjour à tous,

Dans le cadre de mes études de Conservation restauration à Paris, je restaure un thangka tibétain(19ème s.). C'est une peinture mate et très sensible à l'eau car elle est peinte à la colle de peau (shiga nikawa).
Pour une étude scientifique, j'ai choisi d'utiliser un nébuliseur à ultrason pour consolider ma couche picturale (il y a déja un article qui a été publié sur le forum sur la fabrication d'un nébuliseur).
La taille des molécules d'eau étant microscopique, cela ne risque pas de sensibiliser la peinture (voire article sur le site de l'ICC par Dignard et Michalski).
Je mettrai en place des tests pour choisir la bonne colle ( concentration, nombre de passages), qui ne modifie pas les qualités optiques du thangka (matité/saturation/brillance). Pour cela j'utiliserai un spectrocolorimètre.

Cependant je me pose la question de la fiabilité de la concentration: en effet, le pourcentage de la solution colle/eau dans le récipient n'est pas le même que celui qui sort du tube (car il y a plus de colle au fond du récipient) et encore moins de celui qui arrive sur la surface de la peinture (évaporation d'H2O).

J'aimerai alors calculer le pourcentage de diminution de la concentration, pour pouvoir obtenir une idéé précise de mes concentrations finales. Pour l'instant j'ai pensé à :
-peser le poids sec de colle avant de faire ma solution (ex: 1g pour une solution à 1%), puis nébuliser sur un buvard. Une fois celui ci sec, peser le buvard et y soustraire son poids afin de recueillir le poids de colle sèche alors emprisonné dans le papier.


Avez vous d'autres idées pour pouvoir calculer les erreurs ou bien carrément pour améliorer directement le système afin que la concentration reste la même à chaque étape ? Certaines choses me paraissent claires car je suis actuellement dans le vif du sujet, mais je peux comprendre que tout ne le sois pas pour vous, n'hésitez pas à me demander des explications plus précises si les miennes vous paraissent confuses !

Merci beaucoup pour votre lecture !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CM



Nombre de messages : 345
Date d'inscription : 18/03/2008

MessageSujet: Re: Usage du nébulisateur pour consolider un thangka tibétain   Jeu 13 Mar 2014 - 7:11

Bonjour Ecce-opera,

Je reprends ce message avec beaucoup de retard. Désolé!

A la lecture de ton post, je me pose des questions sur la concentration de ta solution de consolidant. Tu écris:  Cependant je me pose la question de la fiabilité de la concentration: en effet, le pourcentage de la solution colle/eau dans le récipient n'est pas le même que celui qui sort du tube (car il y a plus de colle au fond du récipient) et encore moins de celui qui arrive sur la surface de la peinture (évaporation d'H2O).
As tu réellement constaté une augmentation de la concentration de consolidant au fond du récipient à la fin de la nébulisation ? Et pourquoi différencies-tu la concentration d'adhésif à la sortie du tube du nébuliseur?

Pour estimer la quantité d'adhésif déposé sur le buvard qui te sert de surface de test, le plus simple est sans doute comme tu l'indiques de peser le buvard avant et après la nébulisation? La difficulté réside dans la précision de la balance car il est probable que la quantité de fixatif déposée sur le buvard soit très faible, presque insignifiante. Il faudrait alors peser le buvard dans des conditions d'humidité identiques pour que ce paramètre n'influe pas sur les résultats.
Enfin, ce protocole sera t'il reproductible sur l'objet? Le brouillard qui sort du tuyau du nébuliseur est tellement instable, même en travaillant sur une table basse pression
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Usage du nébulisateur pour consolider un thangka tibétain
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Usage du nébulisateur pour consolider un thangka tibétain
» Utilisation de bonnettes macro
» Protection des monnaies en bronzes
» Conseil Mohair Tibétain
» restauration calandre C4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Conservateurs - Restaurateurs :: AGORA :: Questions sur le forum :: Questions-
Sauter vers: