Conservateurs - Restaurateurs

Forum des fêlés du scalpel et du clavier
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Première visite
 
Important :
depuis le 1 Août, l'inscription est obligatoire pour pouvoir poster un message.
A LIRE
Réponses et commentaires au questionnaire "peut-on effectuer un traitement "éthique" dans le cadre des marchés publics ?" par Danièle Amoroso
Derniers sujets
» Recherche infos sur armure sergé losangé
par CM Hier à 9:58

» Votre retour d'expérience sur les biocides
par miniscalpel Jeu 8 Déc 2016 - 14:55

» vernis effet laqué ?
par cc Mar 15 Nov 2016 - 14:05

» Ecoles "actives" pour la restauration des tableaux ?
par cc Mar 15 Nov 2016 - 13:48

» Cires CM17 ou Cosmoloid H80
par Mag31 Dim 13 Nov 2016 - 10:33

» Besoin d'aide !
par wilfried Ven 28 Oct 2016 - 12:26

» Présentation
par wilfried Dim 16 Oct 2016 - 16:31

La photo du mois


Pour en savoir plus
cliquez ici


Partagez | 
 

 Dégorgement des laques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Claire L.



Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 26/06/2014

MessageSujet: Dégorgement des laques   Jeu 26 Juin 2014 - 9:16

Bonjour à tous et à toutes,

Je suis étudiante en 5e année aux écoles de Condé. J'axe mon sujet scientifique de mémoire sur le phénomène de relargage des laques rouges en particulier. J'ai pu en observer durant ma formation (ma pièce de mémoire en comporte). Il apparaissaient après pose de papier de protection. Malheureusement, mes quelques expériences ne suffisent pas. D'autre part, je ne trouve pas de trace de ce phénomène dans les livres à ma disposition ni sur la toile (du moins pas de sources fiables). Or, je sais que je ne suis pas la seule à les avoir constaté.

Je cherche des personnes volontaires qui souhaiteraient partager leur expériences avec ces colorants de synthèse. Cela afin de mieux cerner le sujet et prendre en compte le maximum d'hypothèses possibles. Voici la liste non exhaustive de questions que je me pose :
- Ont-ils fusé au sein d'un même film ?
- Avez-vous déjà constaté des dégorgements au revers d'une toile suite à une forte humidification (accidentelle ou suite à des traitements) ? Si oui quelle était la stratigraphie de l'ensemble ?
- Quelle était la sensibilité du film contenant des pigments laqué après traitement ?
- Avez-vous constaté des dégorgements dans des zones où la présence de laque n'était visible à l'oeil nu ?
- En les utilisant lors de retouches, avec-vous rencontré des difficultés ou des réactions non désirées ?
- etc. ...
Cela ressemble presque à un appel à témoin, je vous l'accorde.


Le but de mon sujet est de comprendre et de "théoriser" cela. J'ai d'ores et déjà pris contact avec des scientifiques de l'université Pierre et Marie Curie afin de pousser au maximum mes recherches. Avec un peu de chance, j'arriverais peut être à trouver une solution pour pallier ces dégorgements.

C'est un projet qui côtoie sûrement la folie, mais je pense réellement que cela vaut la peine d'être étudié.
Les laques de synthèses semblent être moins stables. L'emploie et la fabrication de pigments/colorants synthétiques connaît un accroissement depuis leur découverte. Si l'on constate des dégorgements aujourd'hui, qu'en sera-t-il dans quelques décennies ?

En vous remerciant d'avance de vos réponses,

Claire L.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LN



Nombre de messages : 2495
Date d'inscription : 12/03/2008
Age : 49
Localisation : Gaillac

MessageSujet: Re: Dégorgement des laques   Jeu 17 Juil 2014 - 7:11

Bonjour Claire,

Merci de nous donner quelques éclaircissements. Ce que tu appelles un phénomène de relargage est-il le fait que lorsque tu poses un facing avec un adhésif aqueux sur une couche colorée comportant une laque rouge (vernie ? non vernie ?), tu as constaté une légère migration de la couleur dans ton papier au moment du séchage du facing ? Si tel est le cas, ce phénomène ne me semble pas lié au fait que la couche soit une laque mais plutôt au fait quelle soit sensible à l’eau. Cette sensibilité peut être le fait d’une dégradation du liant par exemple et ne se constate pas uniquement sur des laques rouges (de synthèse ou pas).
Qu’entends-tu par dégorgement au revers ? Migration de la couleur dans la fibre textile ? Dans ce cas, j’imagine qu’il n’y a pas de préparation et que l’encollage préalable (ou une quelconque couche d’isolation) était absente.
Sensibilité du film contenant des laques après traitement ? mais quel traitement. Attention aussi, de quoi parle-t-on ? De pigments ou de colorants ? Les laques sont des colorants et sont souvent utilisés en glacis.
Bref, j’ai bien conscience de poser beaucoup de questions, mais je crains de ne pas bien avoir cerné tes questions.
Peut-être qu’en précisant un débat s’amorcera sur ce forum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Dégorgement des laques
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dégorgement des laques
» Doreurs, dorure
» Côtis laqués
» Laque.... résumé des messages reçus je me suis trompé dans l'envoi
» ART DECO et d'écho

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Conservateurs - Restaurateurs :: TECHNIQUES DE LA CONSERVATION - RESTAURATION :: Formations - Recherches - Mémoires-
Sauter vers: