Conservateurs - Restaurateurs

Forum des fêlés du scalpel et du clavier
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Première visite
 
Important :
depuis le 1 Août, l'inscription est obligatoire pour pouvoir poster un message.
A LIRE
Réponses et commentaires au questionnaire "peut-on effectuer un traitement "éthique" dans le cadre des marchés publics ?" par Danièle Amoroso
Derniers sujets
» Recherche infos sur armure sergé losangé
par CM Hier à 9:58

» Votre retour d'expérience sur les biocides
par miniscalpel Jeu 8 Déc 2016 - 14:55

» vernis effet laqué ?
par cc Mar 15 Nov 2016 - 14:05

» Ecoles "actives" pour la restauration des tableaux ?
par cc Mar 15 Nov 2016 - 13:48

» Cires CM17 ou Cosmoloid H80
par Mag31 Dim 13 Nov 2016 - 10:33

» Besoin d'aide !
par wilfried Ven 28 Oct 2016 - 12:26

» Présentation
par wilfried Dim 16 Oct 2016 - 16:31

La photo du mois


Pour en savoir plus
cliquez ici


Partagez | 
 

 Laropal A 81

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
coxi



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 01/04/2016

MessageSujet: Laropal A 81   Mar 19 Avr 2016 - 11:47

Bonjour,
Je suis restauratrice de peinture de chevalet.
Ma question va peut être vous paraitre stupide mais je me questionnais sur les solvants utilisés dans la fabrication du Laropal A 81. Pourquoi le choix de la Rie s’est arrêté sur le mélange de shellsol D40 et de shellsol A?
Cette résine étant soluble dans les solvants polaires, pourquoi ne pas la diluer dans un mélange ligroïne-éthanol ce qui permettrait d’éviter les aromatiques du Shellsol A et serait moins toxique? Est-ce à cause de la pénétration?
J’ai fait des essais et un mélange d’éthanol à 20% dans la ligroïne dissout parfaitement la résine. En dessous cette proportion, le mélange est trouble. Appliqué au pinceau sur des échantillons que j’avais réalisé il y a 6 ans pour faire des essais pour une autre problématique (peinture à l’huile sur toile enduite) , on obtient un vernis qui sature bien les couleurs et forme un film régulier.
Je n’ai pas osé faire des essais sur une couche picturale présentant des craquelures.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
françoise morin
Admin


Nombre de messages : 219
Date d'inscription : 26/02/2008

MessageSujet: Re: Laropal A 81   Mar 3 Mai 2016 - 6:44

Bonjour coxi,

Les études menées sur l'influence des solvants sur le vieillissement des couches picturales huileuses ont permis de faire une sorte de classement des solvants les plus nocifs pour la conservation des couches picturales. Il en ressort de manière très très rapide, que les solvants les plus polaires ont l'inconvénient de rompre les petites chaînes qui relient entres elles les longues chaînes des polymères (extraction des éléments de faibles poids moléculaires), ce qui de manière également très très rapide, signifie qu'ils ont tendance à rendre les couche picturales moins souples. Nous savons d'autre part qu'une couche picturale moins souple résiste moins aux variations physiques du support toile ou panneau de bois (variations physiques provoquées par des variations de climat par exemple), l'apparition du réseau de craquelure d'âge en est l'illustration.

Donc pour résumer : nous essayons de limiter au maximum l'emploi de solvants les plus polaires tant pour le nettoyage que pour le vernissage des couches picturales huileuses. Pour le nettoyage, nous faisons toute sorte de tests pour rechercher quel mélange de solvants sera le moins polaire, le moins pénétrant, le moins toxique (pour nous cette fois) et permettra de solubiliser nos vernis oxydés.
Les chercheurs qui ont mis au point les résines modernes résonnaient de la même manière, quelle résine permettra d'obtenir un polymère proche des résines naturelles (Mastic, Damar) avec un lissé équivalent, un vieillissement meilleur (faible oxydation) et une bonne réversibilité sur le long terme dans les solvants non polaires.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Laropal A 81
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Laropal A 81 (vernis, résine)
» Test sur les Vernis (Laropal A81)
» Information LAROPAL K80
» Laropal K80 . (vernis, résine, cétonique, synthéthique)
» Programme détaillé JERI 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Conservateurs - Restaurateurs :: TECHNIQUES DE LA CONSERVATION - RESTAURATION :: Interventions-
Sauter vers: