Conservateurs - Restaurateurs

Forum des fêlés du scalpel et du clavier
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Première visite
 
Important :
depuis le 1 Août, l'inscription est obligatoire pour pouvoir poster un message.
A LIRE
Réponses et commentaires au questionnaire "peut-on effectuer un traitement "éthique" dans le cadre des marchés publics ?" par Danièle Amoroso
Derniers sujets
» Votre retour d'expérience sur les biocides
par miniscalpel Hier à 14:55

» Recherche infos sur armure sergé losangé
par ipheso Jeu 24 Nov 2016 - 18:27

» vernis effet laqué ?
par cc Mar 15 Nov 2016 - 14:05

» Ecoles "actives" pour la restauration des tableaux ?
par cc Mar 15 Nov 2016 - 13:48

» Cires CM17 ou Cosmoloid H80
par Mag31 Dim 13 Nov 2016 - 10:33

» Besoin d'aide !
par wilfried Ven 28 Oct 2016 - 12:26

» Présentation
par wilfried Dim 16 Oct 2016 - 16:31

La photo du mois


Pour en savoir plus
cliquez ici


Partagez | 
 

 Colloque CONSERVATION-RESTAURATION ET SECURITE DES PERSONNES - 7 et 8 octobre 2009

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Nombre de messages : 1021
Date d'inscription : 07/02/2008
Age : 50
Localisation : Gaillac

MessageSujet: Colloque CONSERVATION-RESTAURATION ET SECURITE DES PERSONNES - 7 et 8 octobre 2009   Mar 24 Mar 2009 - 11:50

Bonjour,
Je vous adresse en pièce jointe un appel à communiquer relatif à un colloque sur le thème de la sécurité du travail en conservation-restauration (Draguignan 7-9 octobre). Les conditions d’inscription seront définies ultérieurement mais nous ferons en sorte qu’elles ne constituent pas un obstacle à la participation du maximum de collègues de toutes les spécialités. Cette réunion fait suite à une précédente, organisée dans le cadre des 23èmes journées des restaurateurs en archéologie (publication en cours).
Merci de publier largement cet appel.
Cordialement,
Jacques REBIERE
Directeur du LCRR/CA

Colloque

CONSERVATION-RESTAURATION
ET
SECURITE DES PERSONNES


Du 7 au 9 octobre 2009


APPEL A COMMUNIQUER

Espace Saint-Exupéry, Draguignan (Var)

Chers(es) collègues,

Un colloque francophone sur l’hygiène et la sécurité en conservation-restauration se tiendra à Draguignan, du 7 au 9 octobre 2009.
Il prolongera les réflexions des 23e Journées des restaurateurs en archéologie-2007 et les étendra à toutes les spécialités.

En effet, chacun d’entre nous, structure ou personne, peut se trouver confronté à la question essentielle de la sécurité.

Divers thèmes seront abordés.

La sécurité sur le terrain, (sécurité sur le chantier)/sécurité transport et mouvement

Les implantations et les caractéristiques architecturales des locaux de travail

Les équipements (installations, maintenance/contrôle, démantèlement, démontage, transfert /retraitement)

Les produits
Fiches de données de sécurité des fabricants
Acquisitions, transport, stockage et accès des produits dangereux.
Evacuation des résidus (poussières, solvants etc …), élaboration des plans de prévention.

Information-formation et comportement des usagers :
Formation initiale
Formation continue (formations spécifiques de sécurité : incendie, RX etc..)
Ergonomie
Sécurité et règlement intérieur
Comportements en cas d’incidents et d’accidents.

Le conservateur-restaurateur et ses partenaires face aux risques professionnels
Conseil hygiène-sécurité
Partenaires institutionnels d’aide à l’évaluation du risque.
Inspection du travail
Médecine du travail

Aspects juridiques
Le classement (ou non) et contrôle ( ou non ) des locaux et des équipements.
Droits et obligations des restaurateurs : les responsabilités ….


En comptant sur votre participation pour le développement d’une réflexion commune, qui peut se concrétiser par une proposition de communication et par votre participation aux journées du 7 au 9 octobre 2009, à Draguignan.

Une visite des ateliers de conservation-restauration du CICRP (Marseille) et du LCRR/CAV (Draguignan) sera proposée le vendredi 9 après-midi (inscription obligatoire pour la constitution de groupes limités).


Comité d’organisation
Jacques Rebière
Colloque Sécurité du travail
Laboratoire de conservation, restauration et recherche du Centre Archéologique du Var
19 rue Frédéric Mireur
83300 Draguignan
04.94.68.90.15
cav.conservation@wanadoo.fr

Florence Dussère
florence.dussere@valdoise.fr

Florence Monier
florence.monier@ens.fr

Correspondants métiers
Bien cordialement.[b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://conservateurs-restau.meilleurforum.com
Henry-Lormelle



Nombre de messages : 276
Date d'inscription : 26/01/2009

MessageSujet: changement de date : février 2010   Jeu 27 Aoû 2009 - 8:35

transmis par la FFCR:
Cher(e) collègue,

Nous avions prévu d’organiser un colloque à Draguignan en octobre sur le thème « Conservation-restauration et sécurité des personnes ».

Il apparaît que les dates choisies coïncident avec le pic attendu de l’épidémie de grippe A.

Dans ces conditions nous avons reporté cet évènement aux 3-5 février 2010, au même endroit et dans les mêmes conditions.

Nous vous prions donc de trouver ci-joint un nouveau formulaire de présentation et d’inscription.

Le programme vous parviendra au début du mois de septembre 2009.

Merci de votre compréhension,


Les organisateurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LN



Nombre de messages : 2495
Date d'inscription : 12/03/2008
Age : 49
Localisation : Gaillac

MessageSujet: Re: Colloque CONSERVATION-RESTAURATION ET SECURITE DES PERSONNES - 7 et 8 octobre 2009   Jeu 27 Aoû 2009 - 12:46

Le détail du colloque ainsi que le bulletin d'inscription sont aussi accessibles en format pdf sur le site du CICRP à l'adresse suivante :
http://www.cicrp.fr/actualites.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amélie



Nombre de messages : 278
Date d'inscription : 16/05/2009

MessageSujet: Re: Colloque CONSERVATION-RESTAURATION ET SECURITE DES PERSONNES - 7 et 8 octobre 2009   Mar 9 Fév 2010 - 21:02

Bon alors moi j'y suis allée à ce colloque (faut dire je présentais une communication...) et je suis revenue EN-THOU-SIAS-MÉE !!!!!
le sujet pourrait ne pas paraître hyper sexy à première vue et pourtant la sécurité au travail relève d'une démarche intellectuelle tout à fait profonde et pas si éloignée d'ailleurs de notre approche des objets.

Ca a commencé par une communication sur la méthode mise en œuvre au CCQ pour prendre en compte non seulement l'exposition, le stockage des produits toxiques mais également l'ergonomie des plans de travail l'apothéose étant atteinte avec la fabrication sur mesure d'une table à inclinaison variable pour amener l'objet à l'opérateur et non le contraire. Toute la démarche, les différents protocoles en liaison directe avec les normes à ce sujet ont été décrits. D'ou il ressort que tout est affaire de prise de conscience et de modification des comportements.
A la fin on s'est tous regardé et on s'est dit la France c'est le Tiers Monde.
Mais ce n'était pas le but et le président de séance a bien insisté sur l'ouverture que cette communication devait apporter.

Ensuite nous avons écouté un spécialiste belge de toxicologie, là encore des protocoles précis, très intéressant, un peu plus éloignés de nos préoccupations puisque concernant la toxicité de tous les produits mais la grille d'analyse valait le coup d'être exposées même si les textes y afférent semblent très très indigestes...

Ensuite il a été question de la gestion de la sécurité dans des chantiers de fouille en haute montagne, faut dire le cas est complexe, c'était un retour d'expérience d'une jeune diplômée, qui a bien exposé les principes théoriques et comment ils ont été plus ou moins appliqués dans 2 cas. Conditions extrêmes où rien que le ravitaillement n'est pas une mince affaire sans parler de l'utilisation de la tronçonneuse pour découper la glace...

Après ben c'était moi, avec 2 échafaudages (un monumental et un mobile) qui ont fait se dresser les cheveux sur la tête du consultant européen sur la prévention et le médecin du travail du labo de Draguignan, ainsi que des problèmes de contraintes posés lors d'un travail de dégagement au scalpel sous bino, avec du décapant, sur une polychromie mate et peu liée, à l'intérieur de la cuve d'un sarcophage. Et là premier choc, les cartouches pour solvants organiques de masque ne filtrent pas le chlorure de méthylène ! Heureusement la salle était là pour témoigner que je n'étais pas un cas isolé et que chaque indépendant ici présent pouvait raconter une histoire identique...

Puis Véronique Milande a présenté son atelier de restauration au musée de Sèvres avec ses équipements pas toujours complets (comme l'armoire à solvant sans évacuation sur l'extérieur - le problème c'est qu'on ne perce pas facilement les murs et le toit dans un bâtiment classé d'autant que cet atelier sera amené à déménager à terme). Elle a aussi présenté sa façon de gérer au quotidien par des mesures de bon sens, le risque de toxicité et son accommodement avec ses moyens de stockage. j'ai retenu ça : bien ranger ses bouteilles, pour ne pas passer 2 heures devant son armoire à chercher l'acétone.

Axel Hemery n'était pas là, pour cause de grève, c'est dommage c'était l'autre versant de l'intervention in-situ, on aurait bien aimé voir ce qu'il proposait pour l'accueil des restaurations.

Roland May a ensuite montré la procédure au CICRP avec notamment l'établissement du document unique et les règles de sécurité dans un lieu où travaillent à la fois des salariés et des prestataires, d'où il ressort que la concertation est nécessaire et surtout la définition des rôles de chacun et des obligations des uns par rapport aux autres, pas facile...

La discussion suivante a bien montré que le problème de l'évacuation des produits toxiques pour les petites structures, c'est compliqué. A Marseille ça semble bien rodé, mais les laboratoires d'archéo, c'est souvent très couteux. Déjà là l'idée d'une page internet référente permettant de centraliser l'information sur le sujet s'est fait jour et naturellement la FFCR semblait être un bon référent.

Puis on a assisté à une démarche exemplaire de suivi par le médecin du travail des salariés du labo de Draguignan, avec de nouveau un protocole d'évaluation des risques, des propositions de modifications et surtout le suivi sanitaire avec le suivi médical des personnes et notamment la détection d'anomalies avec recherche des causes avec l'aide des spécialistes prévention de la Caisse Régionale d'Assurance Maladie (si si ça existe). Moi j'ai été épatée par le personnage qui nous a fait un tableau un peu déprimant de l'avenir de la médecine du travail...

Les discussions se sont évidemment prolongées pendant les repas, c'était trop dense pour en rendre compte, mais déjà on sentait que des choses allaient se dégager.

Suite du compte rendu de la 2ème journée au prochain épisode, là il se fait tard, (je ne suis pas restée le 3ème jour pour cause de deadline et de Vierges qui n'allaient pas se restaurer toutes seules).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CM



Nombre de messages : 344
Date d'inscription : 18/03/2008

MessageSujet: Re: Colloque CONSERVATION-RESTAURATION ET SECURITE DES PERSONNES - 7 et 8 octobre 2009   Mer 10 Fév 2010 - 7:05

Merci beaucoup pour ce compte rendu, nous attendons la suite le nez dans nos armoires à solvants What a Face
Au passage, nous accueillons aujourd'hui le centième membre du forum. Champagne !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
françoise
Admin


Nombre de messages : 808
Date d'inscription : 14/03/2008

MessageSujet: Re: Colloque CONSERVATION-RESTAURATION ET SECURITE DES PERSONNES - 7 et 8 octobre 2009   Mer 10 Fév 2010 - 7:15

Un grand merci Amélie pour ce compte rendu!
Pour ma part, j'ai été très sensible à la table sur mesure...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amélie



Nombre de messages : 278
Date d'inscription : 16/05/2009

MessageSujet: la suite   Mer 10 Fév 2010 - 18:00

En réalité j'ai oublié la communication de Laurent Cortella d'Arc Nucléart qui avait aussi lieu le mercredi soir, comme ça parlait surtout de la protection contre les rayons ionisants du coup je me suis sentie qu'à moitié concernée mais quand même pour prévenir les troubles musculo-squelettiques (maintenant je maîtrise à fond le jargon...) les opérations de dégagements mécaniques au scalpel de polychromie sont limitées à une demie-journée quotidienne.
Pas facile à faire quand on travaille sur un seul objet en même temps...

Jean Bernard Mathon n'était pas là non plus. Pas plus qu'André Picot et Géraldine Guillaume-Chavannes (c'est quand même dommage pour les organisateurs cette damnée grève qui est tombée en plein milieu.) et d'ailleurs Thierry Lalot non plus n'est pas venu mais comme tous les intervenants ont largement dépassé leur temps de parole et qu'on a beaucoup discuté de toute façon c'était pas mal tous ces désistements, c'est plutôt que ça ait aussi affecté le public qui est dommage.

Le jeudi matin Nathalie Palmade-Ledantec nous a parlé de la recherche qu'elle a effectuée avec André Picot, toxicologue, sur le remplacement des solvants toxiques par des solvants moins toxiques en analysant les fiches de données et sécurité et les fiches techniques. D'où il ressort notamment que la ligroïne souvent vendue comme un remplaçant moins toxique du white spirit est une vraie COCHONNERIE. D'abord la composition est ultra variable ensuite on y trouve toutes sortes d'aromatiques dégueulasses, comme du pentane (cancérogène, mutagène et reprotoxique encore du jargon, CMR dans le texte). Le médecin a confirmé que pour l'acétone il n'y a pas le feu au lac et rappelé que le plomb était toxique pas ingestion ce qui est à prendre à compte dans la protection.

Ensuite Françoise Mielcarek a présenté le stress au travail. C'était surtout intéressant pour la définition des signes, tout ça a été bien étudié aux Etats Unis, juste la conclusion que j'en ai tiré c'est que depuis que je travaille (10 ans) ce sont mes conditions habituelles d'exercice. La seule nuance c'est que ces situations sont à échéances c'est probablement pour ça qu'on tient même si ça recommence régulièrement. Françoise Mielcarek m'a bien reprise, ce ne sont pas des conditions de travail NORMALES.

Roch Payet et Patricia Leclerc ne sont pas non plus venus. François Adoue le consultant européen (celui qui m'a dit qu'en voyant mes photos on se serait cru au Mali...) a été bref mais il a proposé une collaboration avec la FFCR pour monter un dossier de subventions pour une recherche au niveau européen sur ce sujets, et ça ça promet bien.
Voilà je n'ai pas assisté aux dernières communications de la journée ce que je regrette bien puisqu'il s'agissait des gens travaillant à la CRAM ceux-là même qui ont fait les prélèvements d'air à Draguignan pour la recherche de l'agent toxique responsable des déficits lymphatiques et aussi la communication sur le document unique.
Le médecin du travail m'a aussi dit que nous pouvions solliciter le médecin de travail de notre zone et lui demander d'être rattaché à son escarcelle. Il apparaît que faire régulièrement des bilans sanguins et hépatiques peuvent permettre un bon suivi.

EN tout cas ce qui est ressorti de tout ça c'est qu'il y a nécessité de sensibilisation et de modification de nos comportements (faire le deuil de la machine à café dans l'atelier, par exemple) mais surtout de notre propre conception de la sécurité personnelle en se demandant notamment si on ferait travailler nos proches dans les mêmes conditions que celles dans lesquelles nous travaillons ou bien quelqu'un dont on serait responsable civilement ou pénalement. Ca remet les choses en place. Et aussi que souvent nous sommes bien informés de la façon dont nous devons nous protéger pendant le travail mais ça pèche plutôt avant et après (comme de décrocher le téléphone avec ses gants souillés ou rentrer chez soi avec les mêmes chaussures après une journée de sablage, ça c'est moi...).

Je n'ai pas assisté à la table ronde ni aux visites, les actes seront prochainement disponibles sur internet.
Toute cette réflexion est, en tout cas, très stimulante. je pense même qu'on peut en tirer quelque chose, même si in ne faut pas oublier comme l'a rappelé Jacques Rebière dans sécurité au travail il y a travail...

Je ne manquerais pas de vous transmettre les prochaines évolutions surtout si la FFCR héberge une page de référence sur le sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amélie



Nombre de messages : 278
Date d'inscription : 16/05/2009

MessageSujet: colloque Draguignan sur la sécurité   Mar 28 Fév 2012 - 21:06

ça y est c'est publié !!!

http://www.archeo.ens.fr/spip.php?article189#outil_sommaire_1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Colloque CONSERVATION-RESTAURATION ET SECURITE DES PERSONNES - 7 et 8 octobre 2009   Aujourd'hui à 1:53

Revenir en haut Aller en bas
 
Colloque CONSERVATION-RESTAURATION ET SECURITE DES PERSONNES - 7 et 8 octobre 2009
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Colloque CONSERVATION-RESTAURATION ET SECURITE DES PERSONNES - 7 et 8 octobre 2009
» Colloque conservation-restauration
» Colloque : Entre innovations et adaptations: actualités de la conservation - restauration
» ICOM - BROMEC (bulletin de recherche sur la conservation restauration du métal) 31 - juillet 2010
» coût d'une prestation de conservation-restauration ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Conservateurs - Restaurateurs :: AGORA :: Annonces colloques, journées d'études-
Sauter vers: