Conservateurs - Restaurateurs

Forum des fêlés du scalpel et du clavier
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Première visite
 
Important :
depuis le 1 Août, l'inscription est obligatoire pour pouvoir poster un message.
A LIRE
Réponses et commentaires au questionnaire "peut-on effectuer un traitement "éthique" dans le cadre des marchés publics ?" par Danièle Amoroso
Derniers sujets
» Recherche infos sur armure sergé losangé
par CM Hier à 9:58

» Votre retour d'expérience sur les biocides
par miniscalpel Jeu 8 Déc 2016 - 14:55

» vernis effet laqué ?
par cc Mar 15 Nov 2016 - 14:05

» Ecoles "actives" pour la restauration des tableaux ?
par cc Mar 15 Nov 2016 - 13:48

» Cires CM17 ou Cosmoloid H80
par Mag31 Dim 13 Nov 2016 - 10:33

» Besoin d'aide !
par wilfried Ven 28 Oct 2016 - 12:26

» Présentation
par wilfried Dim 16 Oct 2016 - 16:31

La photo du mois


Pour en savoir plus
cliquez ici


Partagez | 
 

 Restauration d'artiste . (Greschny, dérestauration)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
francois
Invité



MessageSujet: Restauration d'artiste . (Greschny, dérestauration)   Dim 16 Mar 2008 - 7:18

Il fut un temps, pas si lointain, où des artistes avaient la charge de restaurer des œuvres.
C’est ainsi que l’on peut trouver en Midi-Pyrénées des peintures restaurées par Monsieur Nicolas Greschny.
Nicolas Greschny (1912-1985) est connu comme un grand « fresquiste » mais également comme peintre d’icones. Les quelques images que j’ai pu voir sur internet en tapant son nom montrent une grande connaissance de l’art médiéval.
Je ne sais comment, M. Greschny est intervenu sur les peintures murales de l’église de Saint-Sulpice-sur-Lèze (31), après 1954, date de découverte des peintures. Il s’agit, dans la deuxième chapelle sud de l’église, des représentations de l’Enfer (mur ouest) et du Paradis (mur est), le tout étant daté du XVIè siècle. Ces peintures avaient été recouvertes d’un badigeon de chaux, et plus tard, d’une couche de plâtre. Après leur mise à jour, M. Greschny a effectué une retouche picturale, soit directement sur la couche picturale, soit sur des lacunes mastiquées avec un enduit hydraulique.
En 1981, M. Pierre Bellin a été chargé d’une intervention de remise en état et de fixation des peintures.
1999, il a fallu à nouveau réaliser une opération de conservation-restauration.

Certes, le fixatif s’est altéré (formant, avec les sels, un voile blanc), certes le soubassement en béton a accéléré l’altération de la partie inférieure des peintures murales originales, certes les lacunes du mortier original ont été comblées avec un mortier à base de ciment…
MAIS…. Comment ne pas se questionner, au-delà du problème de la conservation des peintures originales, sur l’avenir de la restauration de M. Greschny ? Cela me rappelle le « cas » de la chambre du cerf au Palais des Papes d’Avignon : il y avait bien des « certes » MAIS … si je me rappelle bien, lors de la dernière intervention, les « restauration s» de M. Yperman ont été elles-mêmes restituées, « certes » avec des matériaux plus compatibles.

Pour ma part, après mûre réflexion, je pense que cette ancienne intervention fait entièrement partie de l’histoire de la restauration (pour ne pas dire « conservation-restauration » car rappelons nous que le XIXème siècle avait déjà fait, tout du moins intellectuellement, la différence entre la préservation et la restauration) et qu’il faut … la conserver ! Tout comme une civilisation n’est rien sans patrimoine, une profession n’est rien sans histoire.





Le petit jeu du VRAI ou FAUX...




Revenir en haut Aller en bas
 
Restauration d'artiste . (Greschny, dérestauration)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Restauration d'artiste . (Greschny, dérestauration)
» Avis de marché - Feyzin (69) - Restauration du clocher et des facades de l'église - lot 3 sculptures
» restauration aronde P60
» RESTAURATION REMORQUE VIDOR
» L'organisation de la restauration à Disneyland Paris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Conservateurs - Restaurateurs :: DOCUMENTATION :: Histoire des techniques-
Sauter vers: