Conservateurs - Restaurateurs

Forum des fêlés du scalpel et du clavier
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Première visite
 
Important :
depuis le 1 Août, l'inscription est obligatoire pour pouvoir poster un message.
A LIRE
Réponses et commentaires au questionnaire "peut-on effectuer un traitement "éthique" dans le cadre des marchés publics ?" par Danièle Amoroso
Derniers sujets
» Recherche infos sur armure sergé losangé
par CM Hier à 9:58

» Votre retour d'expérience sur les biocides
par miniscalpel Jeu 8 Déc 2016 - 14:55

» vernis effet laqué ?
par cc Mar 15 Nov 2016 - 14:05

» Ecoles "actives" pour la restauration des tableaux ?
par cc Mar 15 Nov 2016 - 13:48

» Cires CM17 ou Cosmoloid H80
par Mag31 Dim 13 Nov 2016 - 10:33

» Besoin d'aide !
par wilfried Ven 28 Oct 2016 - 12:26

» Présentation
par wilfried Dim 16 Oct 2016 - 16:31

La photo du mois


Pour en savoir plus
cliquez ici


Partagez | 
 

 Vernis à retoucher Talens . (résine, cétonique)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
AL



Nombre de messages : 33
Date d'inscription : 24/03/2009
Age : 49

MessageSujet: Vernis à retoucher Talens . (résine, cétonique)   Mer 16 Sep 2009 - 9:43

Bonjour,

Je vais me faire tuer, mais je me lance!

J'utilise (ENCORE!) du vernis à retoucher Talens 004.
Du moins, je l'utilisais jusqu'à il y a 6 mois pour vernir les tableaux avant d'entamer le travail de réintégration colorée.

La formule a certainement changer, à moins que ce ne soit qu'un problème provisoire. Toujours est-il qu'il n'a plus rien à voir avec l'ancien qui me convenait parfaitement au niveau séchage et apparence proche d'un vernis naturel....etc

Le nouveau sèche lentement, est plus brillant, très froid en teinte et surtout mes retouches mâtent en séchant, ce qui n'était pas le cas avant.
J'en entends certains qui pense: "c'est très bien comme cela , il prendra un autre vernis!"

Depuis, c'est la galère, je teste, applique, retire, recommence, retire. Bref je perds mon temps à essayer de retrouver un vernis qui convienne à ma méthode de travail en retouche.
Car voici une autre tare, je travaille (ENCORE!) avec les Maimeri, mais c'est que je les adore ces couleurs!

Est-ce que d'autres rencontrent ce même problème et ont ils trouvés une solution?

Allez-y, vous pouvez tirer.

Amicalement à tous,

Aldo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-aldo-peaucelle.com
FF



Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 21/04/2009

MessageSujet: On ne tire pas sur les retoucheurs...   Dim 20 Sep 2009 - 20:54

Bonsoir,
Moi, ma spécialité, c'est plutôt d'avoir des petites sautes d'humeur quand je lis les mots "Talens" (résines cétoniques) et "Maimeri", sautes d'humeur que je vous fais partager sur ce forum. Mais je ne tire jamais sur le pianiste, a fortiori sur le retoucheur...
Le problème avec les produits de marque (et cela touchera peut-être un jour les Gamblin que je défendais dans ces colonnes), c'est qu'ils sont manufacturés...
Problématique en effet est la conservation de la formule de départ dans cet univers impitoyable des normes européennes en matière de solvants et de santé publique et cet univers non moins impitoyable de l'économie globalisée. Les résines cétoniques sont-elles devenues trop chères pour qu'on les remplace par autres choses? (cela peut être à la fois une bonne et une mauvaise nouvelle...) ou tout simplement, le solvant de mise en œuvre a-t-il été changé (trop d'aromatiques, qui pourtant lui donnait une si bonne odeur...).
Je pencherai nettement pour cette seconde hypothèse qui pourrait expliquer une partie des symptômes que tu décris. D'autres pourraient être expliqués par l'ajout d'autres molécules dans la composition (pour pallier les problèmes liés aux changements de solvants?). Je n'ai aucune expérience dans la manipulation des vernis Talens ni dans aucun de leurs semblables. Pourrais-tu me dire si tu as perçu un changement d'odeur quelque part? De viscosité?

Petit conseil...Comme tu sembles l'Astérix du vernis qui ressemble aux vernis anciens et que tu ne sembles pas décidé à baisser les bras devant l'invasion des hordes de vernis à base de résines de synthèse quelles soient menées par les petites molécules ou les grandes molécules, pourquoi ne pas revenir aux dieux bardes antiques et préparer un bon vieux vernis dammar à la belle couleur jaune clair ? Cela ne sera pas pire et plutôt mieux que les vernis cétoniques en terme de vieillissement et de pertes de solubilité dans des solvants faiblement polaires. Tu pourras contrôler la viscosité, la concentration et les solvants de mise en œuvre, donc le séchage et l'aspect final. Tu ne seras plus le jouet des multinationales...
Par les temps qui courent, ça pourrait vraiment être une satisfaction qui pourrait faire oublier tous les autres petits désagréments...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AL



Nombre de messages : 33
Date d'inscription : 24/03/2009
Age : 49

MessageSujet: Re: Vernis à retoucher Talens . (résine, cétonique)   Lun 21 Sep 2009 - 8:43

Bonjour FF,

Merci pour ta réponse.
Je suis d'accords avec tes remarques et suis ton raisonnement, mais qu'il est difficile de changer ses méthodes de retouche quand on les maîtrises bien.

Effectivement, il y a un léger changement d'odeur. La nouvelle formule aurait tendance à avoir une odeur légèrement plus forte d'hydrocarbure aliphatique.
En ce qui concerne la viscosité pas de modifications.
Je ne veux pas revenir au vernis dammar tout simplement parce qu'il jaunit trop en vieillissant. Je ne l'ai jamais employé d'ailleurs. Quand je me suis installé, j'ai fait une bouteille que j'ai laissée de côté pendant 3 mois à l'ombre. Le résultat était dissuasif!
Pour information, je viens de reprendre un tableau que j'avais restauré en 1995. Non pas parce que la restauration avait mal évolué ( vernis et retouches n'avaient bougé "d'un poil"), mais le tableau est tombé et que le support bois s'est fendu.
J'ai donc été obligé de retirer mes restaurations de 1995. Le vernis est partit avec des cotons imbibés uniquement de White Spirit comme s'il avait été posé la veille (14 ans après).
Les retouches sont parties avec le vernis de la même manière.
Alors où est le problème? Je ne vois là, aucun problème de réversibilité.
A t-on des exemples contraires?
A bientôt,

Al
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-aldo-peaucelle.com
françoise morin
Admin


Nombre de messages : 219
Date d'inscription : 26/02/2008

MessageSujet: Re: Vernis à retoucher Talens . (résine, cétonique)   Lun 21 Sep 2009 - 11:16

2009 - 1995 = 14

tu as raison AL, si ton vernis se conserve parfaitement bien pendant 14 ans, alors où est le problème ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FF



Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 21/04/2009

MessageSujet: Dites 14!!!   Mer 23 Sep 2009 - 18:19

Bonsoir AL,
Nous je n'avais pas disparue, déconfite par le 14 affiché sur l'ordinateur...J'ai d'abord écrit une réponse que j'ai effacée par mégarde (et là, la rage contre l'informatique est sortie sous forme de vapeur par les oreilles et j'ai maudit mon ordinateur en claquant la porte de mon atelier) puis je suis allée me balader du côté des "Versaillais" pour quelques heures, histoire d'apprécier le mot d'Olivier.
"QUATORZE ANNÉES, mais oui, ce n'est pas si mal" pourrait-on se dire?
Mais qu'est-ce au regard de la durée moyenne de vie d'une œuvre en général, d'un tableau en particulier?
Doit-on mesurer la stabilité des produits utilisés à l'aune de notre propre temps et en particulier de la durée de notre vie professionnelle?
Et ravie d'entendre que tu aies pu l'enlever avec du White-spirit..C'est presque surprenant mais les conditions de conservation devaient être bonnes (pas trop d'UV!). De quelle couleur étaient les cotons?

Tu nous dis que tu as laissé une bouteille de vernis dammar pendant 3 ans dans le noir et qu'horreur, il est horriblement jaune. De cela je suis sûre. J'ai les mêmes en magasin. Mais pourquoi l'as-tu laissé si seul? Pourquoi ne lui as-tu pas fait pour compagnon de solitude nocturne un flacon de Talens (résine cétonique "normale"), un flacon de MS2A (résine cétonique réduite), un flacon de Paraloïd B72 (copolymères d'esters acryliques), le tout en concentrations comparables? Tu aurais pu voir d'éventuelles (et certaines) différences entre le comportement des uns et des autres (les plaintes, les névroses, la peur du noir, le brunissement, le jaunissement, la transparence conservée...). Car cité un produit sans comparaison ne peut pas être un argument dans une discussion. Nous savons que la dammar jaunit depuis quelques décennies (deux petits siècles car son utilisation démarre au début du 19ème siècle) et que ce vernis, reconnu comme le parangon des vernis pour ses qualités esthétiques a été très étudié (vieillissement naturel et artificiel). Mais les résines cétoniques jaunissement terriblement elles-aussi. La MS2A un peu moins et le Paraloïd pas du tout...
Tout cela est étudié depuis la fin des années soixante par Feller d'abord puis De La Rie et confrères. Pour une fois que des scientifiques assistés par des restaurateurs dans de grands musées accolés de grands centres de recherches (National Gallery of Art de Washington et Getty Los Angeles) travaillent pour nous et avec nous depuis des décennies, testent, regardent, utilisent, re-testent 40 ans après sur des échantillons vieillis naturellement et/ou artificiellement...Je me dis que l'on ne peut pas faire comme si cela n'existait pas! Que l'on ne jette pas tout dans la poubelle à solvants mais que l'on use avec discernement, je suis totalement d'accord. Il est difficile de changer de méthodes de travail, il est difficile de s'adapter à de nouveaux produits...
Mais pourquoi ne pas essayer?
Surtout lorsque l'industrie te joue des tours. C'est le moment...
A bientôt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AL



Nombre de messages : 33
Date d'inscription : 24/03/2009
Age : 49

MessageSujet: Re: Vernis à retoucher Talens . (résine, cétonique)   Jeu 24 Sep 2009 - 8:17

Bonjour FF

J'ai l'impression que je viens de prendre la foudre de bon matin.
Désolé de t'avoir énervé.

Pour répondre à ta question mes cotons étaient très propres, (légèrement jaunes, mais vraiment très peu)

En ce qui concerne ma bouteille de vernis dammar, je ne l'ai laissé que 3 mois et non 3 ans.

Je suis d'accords avec toi sur les "14 ans". C'est une durée très petite sur l'échelle d'une vie d'œuvre d'art. Mais le vernis est parti avec une telle facilité que cela en était déconcertant.

Mais tu as raison, il faut s'adapter, d'ailleurs je cherche toujours un vernis qui soit agréable à travailler, ne pose pas de problème au moment de la retouche et qui soit en parfaite adéquation avec nos exigences déontologiques.

Les suggestions et les expériences sont les bien venues.

A bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-aldo-peaucelle.com
Generis



Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 25/07/2013

MessageSujet: Dammar   Jeu 25 Juil 2013 - 17:12

Je suis aussi très sensible aux vernis naturels et fabriqués maison. Mon Dammar au film légèrement doré est très élégant. Je conserve mon bidon sur une étagère au plus près du sol et il n'a pas "noirci". Effectivement je crois que s'il a autant bruni chez vous c'est qu'il était laissé de côté dans une cave vraiment noire où vous n'y allez que très rarement. Je crois qu'il vous faut retrouver et apprécier petit à petit ce vernis. Il luttera contre vos problèmes de matité. Bien Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AL



Nombre de messages : 33
Date d'inscription : 24/03/2009
Age : 49

MessageSujet: Re: Vernis à retoucher Talens . (résine, cétonique)   Jeu 25 Juil 2013 - 17:51

Bonjour,
En fait je suis effectivement revenu au vernis dammar depuis un moment... Et c'est très bien.
Al
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-aldo-peaucelle.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vernis à retoucher Talens . (résine, cétonique)   Aujourd'hui à 8:47

Revenir en haut Aller en bas
 
Vernis à retoucher Talens . (résine, cétonique)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vernis à retoucher Talens . (résine, cétonique)
» Laropal K80 . (vernis, résine, cétonique, synthéthique)
» Réversibilité du vernis Paraloid? . (rumeur, nanotechnologie, résine, synthétique, naturelle)
» Laropal A 81 (vernis, résine)
» Application du vernis final

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Conservateurs - Restaurateurs :: TECHNIQUES DE LA CONSERVATION - RESTAURATION :: Interventions-
Sauter vers: