Conservateurs - Restaurateurs

Forum des fêlés du scalpel et du clavier
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Première visite
 
Important :
depuis le 1 Août, l'inscription est obligatoire pour pouvoir poster un message.
A LIRE
Réponses et commentaires au questionnaire "peut-on effectuer un traitement "éthique" dans le cadre des marchés publics ?" par Danièle Amoroso
Derniers sujets
» Recherche infos sur armure sergé losangé
par CM Hier à 9:58

» Votre retour d'expérience sur les biocides
par miniscalpel Jeu 8 Déc 2016 - 14:55

» vernis effet laqué ?
par cc Mar 15 Nov 2016 - 14:05

» Ecoles "actives" pour la restauration des tableaux ?
par cc Mar 15 Nov 2016 - 13:48

» Cires CM17 ou Cosmoloid H80
par Mag31 Dim 13 Nov 2016 - 10:33

» Besoin d'aide !
par wilfried Ven 28 Oct 2016 - 12:26

» Présentation
par wilfried Dim 16 Oct 2016 - 16:31

La photo du mois


Pour en savoir plus
cliquez ici


Partagez | 
 

 DRAC...ADABRANTESQUE?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
françoise
Admin


Nombre de messages : 808
Date d'inscription : 14/03/2008

MessageSujet: DRAC...ADABRANTESQUE?   Mer 16 Déc 2009 - 11:06

La Dépêche du Midi s'est intéressée au devenir d'un chantier de restauration d'une cathédrale en Midi-Pyrénées, interrompu suite à la mise en liquidation de l'entreprise qui devait réaliser les travaux.
Le journaliste a donc tout logiquement contacté le SDAP du département. Là, on n'avait "aucune idée de l'évolution des choses en pareil cas »; et de conseiller à l'enquêteur de «voir avec la DRAC, avec le service conservation qui suit le dossier. »

Et voici ce que l'enquêteur en question rapporte dans son article :

DRAC, c'est le chemin de croix

Coup de fil à la Direction régionale des affaires culturelles de Midi-Pyrénées, donc.

S'ensuivra un long chemin de croix téléphonique dont nous vous épargnerons les 14 stations et les 45 minutes de musique, mise en attente, d'interlocuteurs courageux de bien vouloir prendre notre appel mais franchement désolés de ne pas être habilités à donner de réponses, et de devoir se retrancher derrière le fameux « devoir de réserve ».

Car, en vérité, seul le directeur « absent » de la Direction régionale des affaires culturelles de Midi-Pyrénées, ... est habilité à répondre à cette unique question qui ne devrait quand même pas changer la façade de Saint-Antonin : « Que va-t-il advenir du chantier du fait de cette malheureuse liquidation judiciaire ? »

Pas de réponse si ce n'est le passage en boucle d'une voix féminine enregistrée : « Nous contactons votre correspondant à l'aide d'un dispositif de recherche de personne, merci de patienter.
»


La Dépêche du Midi, Publié le 13/12/2009 03:48 | X. Olmos, http://www.ladepeche.fr/article/2009/12/13/736081-Saint-Antonin-un-chantier-interrompu.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anneco



Nombre de messages : 245
Date d'inscription : 14/03/2008
Localisation : Gers

MessageSujet: Re: DRAC...ADABRANTESQUE?   Mer 16 Déc 2009 - 18:08

Même cadeau de Noël pour une préfecture de Midi-Pyrénées, victime de cette même liquidation judiciaire pour 2 chantiers!!! et là aussi point d'informations, silence radio ou journaux!!! Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
DRAC...ADABRANTESQUE?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Avis de marché - DRAC Centre - Cathédrale de Tours - Peinture murale (lot 1)
» Avis de marché - Rennes - DRAC Bretagne - Décors intérieurs et Vitrail
» Avis de marché - DRAC Languedoc Roussillon - autel en marbre sculpté
» Avis de marché - DRAC Centre - Cathédrale de Bourges - Lot 2 sculptures
» Avis de marché - DRAC Centre - Restauration d'une maquette - Cathédrale d'Orléans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Conservateurs - Restaurateurs :: AGORA :: Les Enfers :: Le poids des mots...-
Sauter vers: