Conservateurs - Restaurateurs

Forum des fêlés du scalpel et du clavier
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Première visite
 
Important :
depuis le 1 Août, l'inscription est obligatoire pour pouvoir poster un message.
A LIRE
Réponses et commentaires au questionnaire "peut-on effectuer un traitement "éthique" dans le cadre des marchés publics ?" par Danièle Amoroso
Derniers sujets
» Recherche infos sur armure sergé losangé
par ipheso Jeu 24 Nov 2016 - 18:27

» vernis effet laqué ?
par cc Mar 15 Nov 2016 - 14:05

» Ecoles "actives" pour la restauration des tableaux ?
par cc Mar 15 Nov 2016 - 13:48

» Cires CM17 ou Cosmoloid H80
par Mag31 Dim 13 Nov 2016 - 10:33

» Besoin d'aide !
par wilfried Ven 28 Oct 2016 - 12:26

» Présentation
par wilfried Dim 16 Oct 2016 - 16:31

» suppression de tâches sombre sur une couche lipidique de 1870
par AL Mar 11 Oct 2016 - 16:28

La photo du mois


Pour en savoir plus
cliquez ici


Partagez | 
 

 le regalrez 1094 . (résine, synthétique, additif, retouche)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
sophie mortier



Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 25/01/2010

MessageSujet: le regalrez 1094 . (résine, synthétique, additif, retouche)   Lun 25 Jan 2010 - 11:04

bonjour mesdames, messieurs,

conservatrice - restauratrice de peintures de chevalet à bruxelles (belgique) je donne des cours dans cette discipline dans une école supérieure en alternance. Je donne notemment un cours sur les vernis et nous effectuons, avec nos petits moyens, des tests de toutes les résines synthétiques de retouche en conservation. Je viens de m'inscrire et suis très intéressée par les diverses questions posées sur ce site! Bravo aux initiateurs ou trices de cette démarche oh combien rare et appréciable!
J'ai lu avec attention les débats vifs et passionnés concernant les méthodes de retouche "anciennes" comme les maimery ou les restauro comparé aux nouvelles et "fashionable" gamblin...
Quant à moi je suis assez partisanne d'une retouche de base poussée à l'aquarelle et de l'utislisation de regalrez 1094 additionné de Kraton G1150 (et de cire microcristaline pour le rendre satiné). Je trouve les gamblin très intéressantes pour des retouches en glacis demandant de la transparence et une bonne saturation colorée mais j'aurais voulu savoir si quelqu'un utilise le regalrez comme medium de retouche et s'il a rencontré des problèmes notemment dus à sa température de transition vitreuse assez basse (34° c). Voilà en vous remerciant d'avance pour ce futur échange très certainement enrichissant. Sophie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LN



Nombre de messages : 2495
Date d'inscription : 12/03/2008
Age : 49
Localisation : Gaillac

MessageSujet: Re: le regalrez 1094 . (résine, synthétique, additif, retouche)   Lun 25 Jan 2010 - 13:25

Bonjour Sophie et bienvenue sur ce forum.
Désolée pour cette première réponse, mais je n'ai jamais utilisé le Regalez en produit de retouche.
J'espère donc que d'autre éclairerons ta lanterne.

P.S. Tu parles de Kraton G 1150. Moi dans mes fiches j'ai du G 1657. Quel est la différence entre les deux.
Ensuite tu n'ajoutes pas de Tinuvin 292 à ton Regalrez. Pourquoi ?

Encore désolée, car je n'apporte pas de réponse et en plus je pose des questions !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
françoise morin
Admin


Nombre de messages : 219
Date d'inscription : 26/02/2008

MessageSujet: Re: le regalrez 1094 . (résine, synthétique, additif, retouche)   Lun 25 Jan 2010 - 18:22

Bonjour Sophie,

Je suis ravie d'apprendre que nos querelles sur les méthodes de retouche peuvent avoir un quelconque intérêt pour des oreilles situées hors de nos ateliers régionaux.

Il m'est arrivé de faire des retouches ponctuelles avec des pigments secs et du Regalrez 1094 comme liant, sans adjonction de Kraton, sur des tableaux que j'avais préalablement vernis avec du Régalrez 1094.

retouches ponctuelles : c'est à dire qu'au dernier moment il me semble qu'une petite retouche passe moyennement et je reviens localement par dessus le vernis.

En règle générale, je monte les couleurs en sous couche à l'aquarelle sur les mastics de restauration que je fais, mais pas sur les anciens que je récupère et qui sont hydrophobes.

Après ces sous couches je vernis en couche de protection avec, suivant le cas, une résine acrylique (Paraloïd B72), une résine hydrocarbonée-hydrogénée (Regalrez 1094 + Tinuvin 292) ou une résine urée aldéhyde (Laropal A81).
Je n'ai rien contre la MS2A (cétonique réduite) mais j'avoue que je l'ai pas encore essayée.

Si j'ai verni au Paraloïd B72, je retouche aux pigments secs liés avec du Paraloïd B72 dans un mélange éthanol-diacétone-alcool. Pour le vernissage en couche de finition je peux alors mettre une couche de Régalrez 1094 sans craindre de solubiliser mes couleurs de retouche. Je peux aussi mettre une couche de Paraloïd B72 mais en pulvérisation.

Si j'ai verni au Laropal A81, je retouche aux Gamblin et la couche de vernissage de finition est forcement posée par pulvérisation avec du Laropal A81.

Pour en revenir au Regalrez, tu indiques une température de transition vitreuse de 34°c, ce qui me parait très faible.
J'avais dans mes documents une valeur proche de 44°c.
Ne serait-ce pas l'ajout de cire microcristalline qui abaisse encore la Tg de la résine ?
Pour avoir une retouche moins brillante, pourquoi ne pas utiliser une résine de fort poids moléculaire type acrylique ou PVA ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sophie mortier



Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 25/01/2010

MessageSujet: merci   Mer 3 Mar 2010 - 17:00

LN a écrit:
Bonjour Sophie et bienvenue sur ce forum.
Désolée pour cette première réponse, mais je n'ai jamais utilisé le Regalez en produit de retouche.
J'espère donc que d'autre éclairerons ta lanterne.

P.S. Tu parles de Kraton G 1150. Moi dans mes fiches j'ai du G 1657. Quel est la différence entre les deux.
Ensuite tu n'ajoutes pas de Tinuvin 292 à ton Regalrez. Pourquoi ?

Encore désolée, car je n'apporte pas de réponse et en plus je pose des questions !
désolée pour ma réponse ou mon remerciement tardif... vie de l'indépendant oblige... Alors pour le kraton G, milles excuses il s'agit bien du 1657... pour le regalrez j'ai suivi une des recettes que proposait R. de la Rie dans un de ses workshop sur les nouvelles résines... je ne pense pas que le Tinuvin 292 soit nécessaire pour une telle résine qui n'a "comme unique défaut" (enfin selon son inventeur...) sa t° de transition vitreuse qui est bien de 33 degré... fiche technique à l'appui! De plus le Tinuvin ne reste bon sous forme liquide que 6 semaines... et n'est efficace que pour une partie des ultra violets... si les oeuvres appartiennent à des privés qui n'ont pas les moyens de pré-filtrer le plus gros des ultraviolets cela ne sert pas à grand chose...
merci pour vos réactions et à très bientôt pour d'autres sujets... j'ai conseillé vivement à mes étudiants de visiter votre forum...
Cordialement Sophie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le regalrez 1094 . (résine, synthétique, additif, retouche)   Aujourd'hui à 9:34

Revenir en haut Aller en bas
 
le regalrez 1094 . (résine, synthétique, additif, retouche)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le regalrez 1094 . (résine, synthétique, additif, retouche)
» Vidéo Course sur gazon synthétique
» Sondage sur les techniques de doublage synthétique
» Rajouter de l'huile de ricin (ou synthétique) à la Nitro ?
» synthétique / naturel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Conservateurs - Restaurateurs :: TECHNIQUES DE LA CONSERVATION - RESTAURATION :: Interventions-
Sauter vers: