Conservateurs - Restaurateurs

Forum des fêlés du scalpel et du clavier
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Première visite
 
Important :
depuis le 1 Août, l'inscription est obligatoire pour pouvoir poster un message.
A LIRE
Réponses et commentaires au questionnaire "peut-on effectuer un traitement "éthique" dans le cadre des marchés publics ?" par Danièle Amoroso
Derniers sujets
» Recherche infos sur armure sergé losangé
par CM Hier à 9:58

» Votre retour d'expérience sur les biocides
par miniscalpel Jeu 8 Déc 2016 - 14:55

» vernis effet laqué ?
par cc Mar 15 Nov 2016 - 14:05

» Ecoles "actives" pour la restauration des tableaux ?
par cc Mar 15 Nov 2016 - 13:48

» Cires CM17 ou Cosmoloid H80
par Mag31 Dim 13 Nov 2016 - 10:33

» Besoin d'aide !
par wilfried Ven 28 Oct 2016 - 12:26

» Présentation
par wilfried Dim 16 Oct 2016 - 16:31

La photo du mois


Pour en savoir plus
cliquez ici


Partagez | 
 

 matité-brillance . (vernis, résine, solvant, additif)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pierre



Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 15/04/2009
Age : 52
Localisation : Eure - Haute Normandie

MessageSujet: matité-brillance . (vernis, résine, solvant, additif)   Jeu 4 Fév 2010 - 8:48

Bonjour à tous.
dans sa parution du 28 juin 2005, Nathalie Balcar (C2RMF) propose un regard croisé sur différentes sources à propos de l'usage des vernis en restauration. Elle mentionne le fait que "d'une manière générale, pour faire des vernis on utilise des solvants avec des vitesses d'évaporation lente. Si on désire un vernis brillant, il faut un solvant qui s'évapore lentement, [...] si on veut un vernis mat il faut un solvant qui s'évapore rapidement".
Les questions que je me pose : dans quelle mesure l'ajout de cire microcristalline (vernis Regalrez/Tinuvin) modifie-t-il la Tg ? (l'emploi d'un solvant s'évaporant plus vite, générant de la matité, pourrait éviter cela...)
Est ce que l'emploi d'un solvant plus volatil génère réellement de la matité ? si oui, quel solvant privilégier ? et comment mettre en oeuvre ce nouveau composant (ajout au solvant de base (D40 ou ligroine) ou remplacement de celui-ci?)


Si certains d'entre vous ont un avis....
Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
françoise morin
Admin


Nombre de messages : 219
Date d'inscription : 26/02/2008

MessageSujet: Re: matité-brillance . (vernis, résine, solvant, additif)   Ven 5 Fév 2010 - 9:12

bonjour Pierre,

la brillance/matité des vernis dépend de plusieurs paramètres qui ont chacun une incidence mais chacun avec des "niveaux" différentiels.

- en premier lieu il faut choisir la résine.
on différencie les résines synthétiques de fort poids moléculaire (acrylique type Paraloïd B72, vinylique type Movilite 20) qui ont un aspect plus mat et les résines de faible poids moléculaire dont l'aspect tend à se rapprocher des résines naturelles.
Il y a trois familles de résines de faible poids moléculaire de bonne qualité (bons résultats en tests de vieillissement artificiel) : la résine cétonique réduite (type MS2A), la résine hydrocarbonée hydrogénée (type Régalrez 1024 ou Arkon P90) et la résine urée aldéhyde (type Laropal A81).

- en second lieu il faut choisir le solvant.
chaque résine est soluble dans une gamme de solvant qui lui est propre, il faut lire les fiches techniques des fabricants ou revendeurs.
Plus le solvants s'évapore lentement et plus l'aspect du film tendra à un résultat brillant.
Comme le vernis sera posé sur l'ensemble de la couche picturale, que les solvants sont pénétrant malgré l'ajout des longues chaines de résines qui augmentent la viscosité, on cherchera à utiliser un solvants le moins dangereux pour la peinture ayant un paramètre de Hilderbrand le plus petit possible.

- enfin, le mode d'application est également très important : posé à la brosse, le film sera plus épais et plus brillant que par pulvérisation.

L'emploi d'additif type cire monocristalline ne pose pas de problème au point de vue du vieillissement de la molécule (bonne stabilité dans le temps) mais la cire a un point de fusion entre 60 et 95°c, il faut donc vérifier que cela n'abaisse pas trop la Tg du vernis. Là encore c'est une question esthétique et il faut faire des essais.


Dernière édition par françoise morin le Ven 5 Fév 2010 - 10:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pierre



Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 15/04/2009
Age : 52
Localisation : Eure - Haute Normandie

MessageSujet: merci   Ven 5 Fév 2010 - 9:34

Merci pour cette réponse rapide et détaillée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin


Nombre de messages : 1021
Date d'inscription : 07/02/2008
Age : 50
Localisation : Gaillac

MessageSujet: Re: matité-brillance . (vernis, résine, solvant, additif)   Ven 5 Fév 2010 - 16:28

françoise morin a écrit:


L'emploi d'additif type cire monocristalline ne pose pas de problème au point de vue du vieillissement de la molécule (bonne stabilité dans le temps) mais la cire a un point de fusion entre 60 et 95°c, il faut donc vérifier que cela n'abaisse pas trop la Tg du vernis. Là encore c'est une question esthétique et il faut faire des essais.

Je n’ai jamais utilisé le MSA comme vernis mais en recherchant de la documentation j’ai trouvé un article sur Cool-conservation, qui semble indiquer que la température de ramollissement du MSA est située entre 85 et 100°C. D’où la possibilité d’ajouter de la cire afin d’obtenir un effet mat :

http://cool.conservation-us.org/waac/wn/wn22/wn22-2/wn22-206.html

MS2A varnish recipes are commonly based on ones devised by Mr. Herbert Lank, reported in published articles and in personal communications 7,8. A comprehensive review of MS2A varnish formulations has been provided by Ms. Sarah Fisher in the Paintings Conservation Catalog9. A frequently used formulation is as follows10:

(A) Basic varnish for brushing or spraying: 50g MS2A resin broken down to small granules and suspended in a muslin bag (if desired) is dissolved in 110 mls Stoddards Solvent (white spirits to BS 245 having less than 20% aromatics content). The resin dissolves overnight, or more quickly with frequent stirring and a little heating. (The final conc. is 31% weight/final volume; 50g of MS2A plus 110 ml Stoddard equals a total volume of 160 ml. The Editor.)
This varnish may be used from a spray gun as prepared or diluted with white spirit or odourless kerosene (4 parts to 1 part diluent) to provide a more slowly drying varnish solution suitable as a brushed isolating layer. (25%)

(B) Basic matt varnish solution: 7 g Cosmolloid 80H microcrystalline wax (or bleached beeswax) is dissolved, with the aid of heating, in 150 mls white spirit, followed by the addition of 18 mls basic varnish solution type (A). The wax reduces brittleness in the dried varnish and enables the gloss to be varied. (4% wax and 3% MS2A)

Diluted matt varnish as finishing layer: 3 parts basic soln. (A) is mixed with 1 part basic matt varnish (B). (24% MS2A and 1% wax) This formulation diminishes the brittleness of the applied varnish without affecting the gloss. By increasing the proportion of (B) to (A) the matt effect is introduced and heightened. This is further controlled by adjusting the spray aperature and distance from the painting, and can be modified again by gently polishing the dried varnish with a soft cloth.


Il est même indiqué dans l’article que l’adjonction de cire augmente la résistance du film par ailleurs assez fragile :
The addition of wax also provides a plasticising effect to MS2A varnishes, which have a brittle nature attributable to hydrogen bonding between the many hydroxyl groups present in the product.

Quelqu’un (ou quelqu’une devrais-je sans doute dire) a-t-il testé ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://conservateurs-restau.meilleurforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: matité-brillance . (vernis, résine, solvant, additif)   Aujourd'hui à 3:01

Revenir en haut Aller en bas
 
matité-brillance . (vernis, résine, solvant, additif)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Laropal A 81 (vernis, résine)
» Laropal K80 . (vernis, résine, cétonique, synthéthique)
» les allègement de vernis . (solvants)
» TPE 1ereS Action de l'humidité sur le vernis d'un tableau
» Résine ou résine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Conservateurs - Restaurateurs :: TECHNIQUES DE LA CONSERVATION - RESTAURATION :: Interventions-
Sauter vers: