Conservateurs - Restaurateurs

Forum des fêlés du scalpel et du clavier
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Première visite
 
Important :
depuis le 1 Août, l'inscription est obligatoire pour pouvoir poster un message.
A LIRE
Réponses et commentaires au questionnaire "peut-on effectuer un traitement "éthique" dans le cadre des marchés publics ?" par Danièle Amoroso
Derniers sujets
» Recherche infos sur armure sergé losangé
par CM Aujourd'hui à 9:58

» Votre retour d'expérience sur les biocides
par miniscalpel Hier à 14:55

» vernis effet laqué ?
par cc Mar 15 Nov 2016 - 14:05

» Ecoles "actives" pour la restauration des tableaux ?
par cc Mar 15 Nov 2016 - 13:48

» Cires CM17 ou Cosmoloid H80
par Mag31 Dim 13 Nov 2016 - 10:33

» Besoin d'aide !
par wilfried Ven 28 Oct 2016 - 12:26

» Présentation
par wilfried Dim 16 Oct 2016 - 16:31

La photo du mois


Pour en savoir plus
cliquez ici


Partagez | 
 

 conséquences du nettoyage des peintures vernies : taches sur le revers . (pénétration, viscosité, préparation, migration)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
françoise morin
Admin


Nombre de messages : 219
Date d'inscription : 26/02/2008

MessageSujet: conséquences du nettoyage des peintures vernies : taches sur le revers . (pénétration, viscosité, préparation, migration)   Sam 15 Mar 2008 - 8:48

Lors des essais de nettoyage chimique, si les couches de vernis que l’on souhaite éliminer sont solubilisées, il arrive que le revers du tableau se trouve imprégné et qu’après évaporation des solvants, des taches de vernis soient visibles sur la toile.

Voici deux exemples de ce type :

[i]Jésus apparaissant à la Vierge[/i], peinture française, XVIIè siècle, huile sur toile, 270x200 cm, conservée dans l’église Saint Michel de Bordeaux.
Du point de vue structurel la peinture est en bon état de conservation, il n’y a pas d’accident important (lacune, déchirure) ni de défaut d’adhésion entre support / préparation / couche picturale.
[b]
https://i42.servimg.com/u/f42/12/12/54/27/th/st_mic10.jpg
Du point de vue esthétique : les couches de vernis qui recouvraient la peinture étaient localement chancies (altération importante de la transparence), jaunies (changement important des couleurs), mates (altération de la brillance) et globalement hétérogène.
L’observation en lumière ultraviolette indique que ces vernis sont oxydés – la fluorescence est verdâtre.
L’observation à la loupe binoculaire montre un réseau de craquelure d’âge bien prononcé mais de faible profondeur.
L’ensemble est recouvert d’une importante couche de crasse qui résiste à un nettoyage mécanique au pinceau.
Nous nous sommes orientés vers un nettoyage en profondeur qui cherchera à éliminer les couches de vernis devenues gênantes.


Dernière édition par françoise morin le Mar 23 Mar 2010 - 8:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
françoise morin
Admin


Nombre de messages : 219
Date d'inscription : 26/02/2008

MessageSujet: Re: conséquences du nettoyage des peintures vernies : taches sur le revers . (pénétration, viscosité, préparation, migration)   Sam 15 Mar 2008 - 8:51

suite du message précédent.

Les essais de nettoyage chimiques aux solvants étaient très efficaces mais laissaient des traces de vernis sur le revers de la toile.
https://i42.servimg.com/u/f42/12/12/54/27/th/st_mic11.jpg

https://i42.servimg.com/u/f42/12/12/54/27/th/st_mic12.jpg

Ces traces de vernis modifient localement le comportement de la toile vis-à-vis de l’humidité (porosité, micro condensation, rétention capillaire, etc.) et les propriétés mécaniques des fibres textiles.
Nous nous sommes interrogés sur l’origine de ce phénomène, une analyse des liants réalisée sur des prélèvements indique que la couche picturale est de nature oléagineuse (plutôt hydrophobe) mais que la préparation est de nature protéique (plutôt hydrophile).

Conclusion : c’est le caractère hydrophile de la préparation qui permet le cheminement des produits de nettoyage jusqu’au revers de la toile et laisse, après évaporation des solvants, des taches de vernis oxydé sur le revers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LN



Nombre de messages : 2495
Date d'inscription : 12/03/2008
Age : 49
Localisation : Gaillac

MessageSujet: Conséquences du nettoyage des peintures vernies : taches au revers   Dim 16 Mar 2008 - 15:34

Chère Françoise,

Super l'insetion des photos (ça je ne sais pas encore faire), on est juste un peu frustré de les voir si petites. Mais peut-être est-ce moi qui ne sais pas les agrandir.

Pour ce qui est de la pénétration des vernis solubilisés via le réseau de craquelures, j'ai fait comme toi maintes fois cette constatation mais ne partage pas tout à fais tes conclusions. Tu parles ici d'un cas avec une couche colorée lipidique sur une préparation proétique et du fait un lien direct entre le caratère hydrophile de la préparation et la pénétration de la résine solubilisée jusque dans le support textile. Or, pour avoir beaucoup travaillé sur des oeuvres du XIX° avec des préparations non aqueuses et hydrophobes, j'ai pu observer le même phénomène. Il me semble donc que c'est le caratère hydrphile du support qui doit être le lien et non celui de la préparation.
Evidemment, tout ceci relève du simple constat visuel. Peut-être faudrait-il faire des éprouvettes pour savoir si avec le même mélange de solvants et la même quantité introduite, la migration de la résine solubilisée est favorisée par une prépartation hydrophile et donc laisse des résidus plus importants au revers. Par ailleurs, je pense que devrait également être considéré le pouvoir mouillant du solvant employé ou du mélange. Il me semble que les mélanges à base d'alcool favorisent ce phénomène.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
françoise morin
Admin


Nombre de messages : 219
Date d'inscription : 26/02/2008

MessageSujet: Re: conséquences du nettoyage des peintures vernies : taches sur le revers . (pénétration, viscosité, préparation, migration)   Dim 16 Mar 2008 - 17:36

salut LN
je n'ai pas été assez rapide sur ce coup.
j'avais prévu de décrire un 2è exemple, d'un tableau XVIIè également, avec le revers propre (exempt de taches de vernis) et avec les mêmes problèmes liés au nettoyage. Sur ce 2è exemple la préparation est à l'huile (test par réactifs chimiques) et c'est plutôt la profondeur des craquelures (de larges fissures très profondes bien visibles à la bino) qui permet aux vernis solubilisés par les solvants d'imprégner la toile sur le revers.

Pour prendre en compte ta remarque, je pense en effet que dans tous les cas (structure du réseau de craquelure d'âge ou nature de la préparation ou autre ?), il doit y avoir une absorption de la part du support et en effet la caractère hydrophile de la toile est indispensable.

Néanmoins, on observe également des toiles anciennes qui ne présentent pas ces inconvénients.

Christian est en train de tester les méthodes d'identification des fibres végétales. il y a peut être des fibres plus absorbante que d'autres ?

j'aimerai aussi savoir si tu prends en compte ce type de critère pour les choix d'intervention et de quelles manière cela influence-t-il ta méthodologie.
cette question est posée à tout le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LN



Nombre de messages : 2495
Date d'inscription : 12/03/2008
Age : 49
Localisation : Gaillac

MessageSujet: Conséquences du nettoyage des peintures vernies : taches au revers   Dim 16 Mar 2008 - 20:44

Resalut Françoise,

Il faut vraiment être très réactif sur ce forum. Heureusement que nous sommes le week-end et qu'on a un peu plus de temps !!!

La piste de la nature de la fibre est certainement bonne mais je ne suis pas sure qu'elle explique tout du phénomène. Ce que j'ai constaté, c'est que cette migration des vernis solubilisés n'apparaît pas sous forme de taches au revers quand celui-ci a reçu préalablement une imprégnation. C'est particulièrement vrai dans le cas de celles pratiquées au Plexisol. Je pense toutefois que la résine de l'imprégnation fait barrière à la migration mais qu'il y a quand même diffusion du vernis solubilisé au travers du réseau de craquelures. En théorie, je ne vois que deux possibilités. Soit cela migre dans la couche de pérparation si celle-ci est aqueuse (donc hydrophile) ou poreuse, soit cela bouche en partie de réseau de craquelures. Pour ce qui est du nettoyage, je n'ai pas trouvé de solution, car même en contrôlant la quantité de solvants introduits, on évite rarement les taches et bien évidemment, je ne vais pas me lancer dans une campagne massive d'imprégnations !!! Par contre, lorsque le vernis est très épais, après un premier passage de coton et gonflement du vernis, j'essaie d'amincir au scalpel pour limiter mon apport de solvants.
Ce qui est sure également, c'est que cette migration par le réseau de craquelures peut apparaitre aussi au vernissage. Et là en terme de solution je ne vois que le vernissage au pistolet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
françoise morin
Admin


Nombre de messages : 219
Date d'inscription : 26/02/2008

MessageSujet: Re: conséquences du nettoyage des peintures vernies : taches sur le revers . (pénétration, viscosité, préparation, migration)   Lun 17 Mar 2008 - 7:29

salut LN

en effet tu as raison le phénomène peut également se produire lorsque le revers est déjà imprégné et dans ce cas la nature de l'adhésif d'imprégnation intervient dans la migration. mais pour essayer de comprendre ce qui se passe je pense qu'il faut d'abord isoler les différents paramètres et c'est pour cela que les revers exemptes de taches m'intéressent plus spécialement.
sur les peintures XVIIè cela de vient rare les revers exempt de tache ! mais en MH il y a parfois des grandes tartines isolées en haut des murs qui n'ont pas été déposés depuis des lustres.
une fois que le tableau est descendu, que le constat d'état de conservation est fait, on peut difficilement échapper à un nettoyage en profondeur - normal - avec nos maigres outils.

l'emploi des gels augmente la viscosité des produits employés et permet de limiter la pénétration capillaire. ce n'est pas une solution idéales car il faut alors rincer correctement avec des solutions liquides. à chaque fois que cela s'est produit, j'ai remarqué que après un premier nettoyage aux gels, un essuyage au coton sec, le rinçage au coton tige ne tachait pas le revers.

mais que sont devenus les voix de circulations des solvants !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LN



Nombre de messages : 2495
Date d'inscription : 12/03/2008
Age : 49
Localisation : Gaillac

MessageSujet: Conséquences du nettoyage des peintures vernies : taches sur le revers   Lun 17 Mar 2008 - 13:55

Salut Françoise,

Je savais bien que les gels allaient apparaître à un moment ou à un autre. Bien sûr que l’augmentation de la viscosité limite la pénétration mais comme tu le dis le rinçage est souvent abondant afin d’élimer autant que possible l’agent gélifiant. Peut-être faut-il revenir à l’idée de départ et s’intéresser aussi à la polarité des solvants employés. Ne penses-tu pas que l’absence de tache, dans le cas de l’utilisation de gels, vient à la fois de la faible pénétration des solvants de nettoyage et de la nature des solvants de rinçage ? Pour les vernis et repeints c’est souvent du white spirit ou de la ligroïne qui sauf erreur de ma part ne sont pas polaires donc hydrophobes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
françoise
Admin


Nombre de messages : 808
Date d'inscription : 14/03/2008

MessageSujet: A propos des photos   Mar 18 Mar 2008 - 6:08

Coucou Françoise,

Supers ton sujet et la discussion qui s'en suit avec LN.
Toutefois, je trouve dommage que les photos ne soient pas directement dans le texte... Bon, tu vas dire que je tatillonne mais tant pis!! Peux-être as-tu envoyé ton sujet sans "prévisualiser" préalablement?
Je me tiens à ta disposition à ce propos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
françoise morin
Admin


Nombre de messages : 219
Date d'inscription : 26/02/2008

MessageSujet: Re: conséquences du nettoyage des peintures vernies : taches sur le revers . (pénétration, viscosité, préparation, migration)   Mar 18 Mar 2008 - 6:59

salut Françoise,
pour insérer les photos, j'ai ouvert le premier fichier que tu nous a transmis, avant de m'apercevoir qu'il y en avait un second rectificatif !
désolé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
françoise morin
Admin


Nombre de messages : 219
Date d'inscription : 26/02/2008

MessageSujet: Re: conséquences du nettoyage des peintures vernies : taches sur le revers . (pénétration, viscosité, préparation, migration)   Mar 18 Mar 2008 - 8:04

salut LN
la viscosité des mélanges de solvants que l'on peut augmenter en ajoutant un agent gélifiant, j'ai tendance à considérer que ça fait parti du moyen d'application du mélange de solvant. cela ne modifie pas ses paramètres de solubilité, ni la structure de la molécule active, cela modifie seulement la viscosité. Suivant l'agent gélifiant que tu emploies la vitesse d'évaporation différentielle (entre les différents solvants qui constituent le mélange) n'est pas modifiée (ou peu). En revanche, le contact entre le vernis et les solvants est bien meilleur.

la solubilité d'un vernis en contact avec un mélange de solvant dépend de la nature et de la proportion des différents solvants qui le constituent. nous savons maintenant que ces mélanges sont susceptibles d'altérer les couches picturales, nous avons des outils pour limiter au maximum ces phénomènes et dans ce cadre nous devons notamment limiter la polarité des mélanges employés.

Donc, pour revenir aux taches sur le revers, supposons que le vernis de mon tableau est solubilisé par le mélange X qui présente une polarité donnée, je décris les deux scénario avec et sans gel :

1) mon gel de solvant X est appliqué. il solubilise le vernis. j'essuie à sec.
je rince pour éliminer l'agent gélifiant (et non pas pour éliminer le vernis solubilisé).
la nature du mélange de solvants de rinçage est fonction de l'agent gélifiant.
si le vernis a pénétré profondément dans les capillaires au moment de son application, le gels n'a que peu d'action de solubilisation et en général le solvant de rinçage est en limite de solubilité, donc il est possible que les voix restent bouchées.

2) mon mélange de solvants X employé sous forme liquide (tout bête sur un coton tige) solubilise le vernis. cela fait une soupe assez visqueuse qu'il faut éliminer avec des cotons tige successifs. Plus la soupe est diluée en vernis, moins le mélange est visqueux, plus le mélange est pénétrant et donc plus le revers se tache.
on imprègne la peinture avec une alternance de solvants-vernis plus ou moins visqueux et toujours la même polarité en fonctions un n ième coton tige.

yapaphoto!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LN



Nombre de messages : 2495
Date d'inscription : 12/03/2008
Age : 49
Localisation : Gaillac

MessageSujet: Conséquences du nettoyage des peintures vernies : taches sur le revers   Mar 18 Mar 2008 - 8:25

Salut Françoise,

Nous frisons maintenant le roman-feuilleton ! Toujours d’accord avec ton raisonnement. Mais qu’en pensent les autres, nous discutons un peu toutes seules.
Bonne journée et à la prochaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leger



Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 06/03/2008

MessageSujet: Re: conséquences du nettoyage des peintures vernies : taches sur le revers . (pénétration, viscosité, préparation, migration)   Mer 26 Mar 2008 - 17:28

en quoi c'est un problème d'imprégner le revers des toiles peintes avec du vernis ?
de toute manière il en passe toujours un peu à la fin, lors du vernissage.
c'est pas un peu prise de tête vos messages visqueux ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: conséquences du nettoyage des peintures vernies : taches sur le revers . (pénétration, viscosité, préparation, migration)   Aujourd'hui à 23:04

Revenir en haut Aller en bas
 
conséquences du nettoyage des peintures vernies : taches sur le revers . (pénétration, viscosité, préparation, migration)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Méthodes de décrassage à sec appliquées à des peintures modernes non vernies - INP - 20 et 21 janvier 2011
» nettoyage de la rouille
» je nettoie, tu nettoies, il nettoie, nous nettoyons les peintures. . (nettoyage, déontologie, méthodes aqueuses)
» [NETTOYAGE] Taches brunes/ POGS: que faire??? HALTE AU VDS!
» les taches?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Conservateurs - Restaurateurs :: TECHNIQUES DE LA CONSERVATION - RESTAURATION :: Interventions-
Sauter vers: