Conservateurs - Restaurateurs

Forum des fêlés du scalpel et du clavier
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Première visite
 
Important :
depuis le 1 Août, l'inscription est obligatoire pour pouvoir poster un message.
A LIRE
Réponses et commentaires au questionnaire "peut-on effectuer un traitement "éthique" dans le cadre des marchés publics ?" par Danièle Amoroso
Derniers sujets
» Recherche infos sur armure sergé losangé
par ipheso Jeu 24 Nov 2016 - 18:27

» vernis effet laqué ?
par cc Mar 15 Nov 2016 - 14:05

» Ecoles "actives" pour la restauration des tableaux ?
par cc Mar 15 Nov 2016 - 13:48

» Cires CM17 ou Cosmoloid H80
par Mag31 Dim 13 Nov 2016 - 10:33

» Besoin d'aide !
par wilfried Ven 28 Oct 2016 - 12:26

» Présentation
par wilfried Dim 16 Oct 2016 - 16:31

» suppression de tâches sombre sur une couche lipidique de 1870
par AL Mar 11 Oct 2016 - 16:28

La photo du mois


Pour en savoir plus
cliquez ici


Partagez | 
 

 nettoyage de peinture et médium au plomb . (vernis, embus, térébenthine)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
rémi
Invité



MessageSujet: nettoyage de peinture et médium au plomb . (vernis, embus, térébenthine)   Jeu 31 Déc 2009 - 13:59

bonjour,

on vient de m'offrir deux tableaux encadrés, paysages de facture classique peints sur bois (du sapin).
- pour les peintures en soi un vernis a été posé ( mais pas sur l'ensemble de l'oeuvre-sic) résorbant la majorité de l'embus; cependant celui-ci a jauni.
pourriez vous m'indiquer comment le nettoyer sans devoir l'enlever.
Ne connaissant pas la composition difficile à dire s'il est facilement réversible ou pas.
Pourrais-je ainsi poser un vernis fait maison à base de résine de dammar?

Question de peintre cette fois ci:
que pensez vous du médium venitien au plomb de lefranc, j'ai entendu dire qu'il ne fallait pas le mélanger au peintures à base de cadmium véritable, est vrai ??

merci pour votre réponse et votre forum qui est une vraie mine de savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin


Nombre de messages : 1021
Date d'inscription : 07/02/2008
Age : 50
Localisation : Gaillac

MessageSujet: Re: nettoyage de peinture et médium au plomb . (vernis, embus, térébenthine)   Mer 6 Jan 2010 - 14:17

Bonjour Rémi et bienvenu sur ce forum.

Il n’est pas facile, sans autre complément d’information, de répondre à ta question. Je n’ai pas très bien compris la présence d’un vernis posé sur une partie seulement de l’œuvre : s’agit-il d’un vernis d’un vernis original ou de restauration ? As-tu examiner tes panneaux sous lumière ultraviolette ? Les parties non vernies ont-elles été protégées par la feuillure d’un cadre ? Peux-tu apporter une explication à ce vernissage partiel ?

Tu souhaites le nettoyer sans devoir l’enlever : qu’entends-tu par « nettoyer » ? Un simple décrassage de surface ? Dans la mesure où tu indiques que la résine du vernis a jauni, un simple décrassage ne modifiera en rien l’aspect de surface entre les parties non vernies (et visiblement embuées) et la partie vernie (et jaunie). Est-ce pour homogénéiser l’aspect de surface que tu désires le vernir à la Dammar ?

Quoiqu’il en soit il faut bien comprendre qu’un simple décrassage n’est pas, contrairement à une idée reçue, une opération anodine. Dans ton cas l’introduction d’eau, même de façon limitée, sur un vernis ancien et oxydé peut provoquer des chancis. De même l’introduction d’eau dans des couches anciennes de plus en plus polaire n’est pas sans incidence. Avant toute intervention sur une œuvre il est nécessaire de pratiquer un examen attentif des matériaux et de leurs altérations (par exemple en vérifiant en lumière rasante qu’il n’y a aucun soulèvement même naissant). Le plus simple étant, bien évidement, de pouvoir le faire examiner par un restaurateur qualifié.

Question de peintre cette fois ci:
que pensez vous du médium venitien au plomb de lefranc, j'ai entendu dire qu'il ne fallait pas le mélanger au peintures à base de cadmium véritable, est vrai ??


Là je dois dire que je sèche ! Very Happy L’emploi de médium remonte à mes années d’étudiants, à cette douce époque où, une fois par semaine, nous devions réaliser des copies aux musées. Epoque bénie mais lointaine …Dans mon souvenir il y avait deux types de médium flamand : un liquide (je crois à base de copal) qui servait à réaliser des glacis et un second en gel (à base de résine mastic) pour les empâtements. Connais-tu la composition de ton mélange et dans quel but l’utilises-tu ? Travailler en jus transparent ? Peindre gras sur maigre ? Augmenter le temps de séchage?

Pour ma part je n’ai jamais entendu parler de problème d’interaction entre le médium à base de plomb et les cadmiums. Le cadmium est un métal mou et malléable (le carbonate de zinc) et je ne vois aucune incompatibilité d’usage avec le plomb. Les seuls risques que je connaisse sont d’ordre sanitaire (comme pour le plomb) et c’est pourquoi son usage est de plus en plus limité. De quels inconvénients t’as-t-on parlé ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://conservateurs-restau.meilleurforum.com
rémi
Invité



MessageSujet: Re: nettoyage de peinture et médium au plomb . (vernis, embus, térébenthine)   Jeu 7 Jan 2010 - 11:19

Tout d'abord merci pour votre réponse,

[img][/img]

Les parties claires sont non vernies. les parties cachées par la feuillure du cadre sont vernies suggérant une mauvaise application.
Appliqué de manière très épaisse on peut voir le sens de vernissage, ce qui me fait penser à un vernis pour bois plutot qu'un vernis pour huile (ce qui expliquerait le ton jaune). Car même ceux vendus en commerce à base de résine acrylique sont moins denses.
Outre une protection et homogénéisation de l'ensemble (car zones d'embus), c'est pour faciliter le nettoyage que je désirerais passer un vernis léger (et réversible).

Pour ce qui est de la question sur le médium au plomb:
J'utilise le liquide, déjà difficile à trouver, car les médiums à base de plomb sont proscris meme si l'on peut retrouver le blanc d'argent (PW1/PW4, huile de carthame).
C'est du carbonate de plomb basique que l'on trouve dans les deux solutions.
C'est afin de permettre une meilleure siccativité à coeur que je l'utilise. Et uniquement dans un travail gras, pour du glacis.
En effet j'avais entendu parler d'un jaunnissement accru dû au mélange cadmium et du plomb.
Merci en tout cas pour votre réponse rassurante. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin


Nombre de messages : 1021
Date d'inscription : 07/02/2008
Age : 50
Localisation : Gaillac

MessageSujet: Re: nettoyage de peinture et médium au plomb . (vernis, embus, térébenthine)   Ven 8 Jan 2010 - 10:21

Un ami bien attentionné m’a fait remarqué que j’avais écrit une …comment dire, enfin …heu …oui, on peut appeler ça … une grosse boulette !
Vérification faite, il avait parfaitement raison. J’ai indiqué entre parenthèses que le cadmium serait un Carbonate de Zinc. Les chimistes que vous êtes auront sans difficulté corrigés d’eux même mon erreur : le cadmium est un élément chimique à part entière qui, à ce titre, appartient à la table périodique des éléments (n°48). Ce n’est qu’avant sa découverte en 1808 qu’il portait le nom de carbonate de zinc !

A propos du cas qui nous concerne, j’aimerais faire quelques remarques. Lorsque tu écris « Les parties claires sont non vernies. Les parties cachées par la feuillure du cadre sont vernies suggérant une mauvaise application. » Je suggère peut-être une autre explication : on rencontre parfois le cas de tableau ayant subi un nettoyage cadre en place. Ce faisant les parties cachées par la feuillure restent vernis alors que la partie centrale est nettoyée.

« Appliqué de manière très épaisse on peut voir le sens de vernissage, ce qui me fait penser à un vernis pour bois plutôt qu'un vernis pour huile (ce qui expliquerait le ton jaune). Car même ceux vendus en commerce à base de résine acrylique sont moins denses. » Là je serais plus prudent. Tout d’abord le jaunissement est le vieillissement naturel des résines. Toutes les résines jaunissent même si certaines s’oxydent plus vite que d’autres (ce qui est par exemple le cas de la résine Mastic).
L’épaisseur du vernis présent sur tes panneaux te laisse à penser qu’il s’agit d’un vernis pour bois. C’est possible dans la mesure où ce type de cas s’est déjà rencontré. Mais je pense que seul des tests de solubilisation sont à même de mettre en évidence la présence d’un vernis à alcool. L’épaisseur d’un vernis n’est pas un critère suffisant pour déterminer sa nature, ce d’autant que les parties vernies de tes panneaux ont peut-être subies une où plusieurs couches.

Enfin sur ta remarque finale « Outre une protection et homogénéisation de l'ensemble (car zones d'embus), c'est pour faciliter le nettoyage que je désirerais passer un vernis léger (et réversible) ». Je comprends ton souci de protection et d’homogénéisation mais quant à « faciliter le nettoyage » là j’ai du mal à saisir. Tu penses à des décrassages futurs ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://conservateurs-restau.meilleurforum.com
rémi
Invité



MessageSujet: Re: nettoyage de peinture et médium au plomb . (vernis, embus, térébenthine)   Ven 15 Jan 2010 - 9:35

merci pour ces précisions, j'ai donc essayé dans un coin de la thérébentine, mais aucun résultat.
Au bout du compte, je ne sais plus quoi faire.
Il n'y a aucune signature ni date.
Cela est bien dommage car l'on peut voir que la luminosité est bien traitée.
Les vernis sont quelque chose que je traite avec beacoup de soin après avoir fini une toile.
C'est pour cela que je désirerais passer un vernis sur le tableau, afin de permettre un meilleur nettoyage futur et faire qu'il soit réversible afin de ne pas tomber dans ce qui est actuellement.
Revenir en haut Aller en bas
Agnes G.



Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 15/12/2009

MessageSujet: Re: nettoyage de peinture et médium au plomb . (vernis, embus, térébenthine)   Dim 17 Jan 2010 - 0:40

Bonjour Rémi,

La thérébentine n'a à ma connaissance pas d'action diluante sur les vernis...
Il te faudrait faire des tests de solvabilité à partir de différents groupes de solvants
Méthyletylcetone , Ethanol, White par expl.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LN



Nombre de messages : 2495
Date d'inscription : 12/03/2008
Age : 49
Localisation : Gaillac

MessageSujet: Re: nettoyage de peinture et médium au plomb . (vernis, embus, térébenthine)   Mar 19 Jan 2010 - 9:15

Bonjour à tous,

J’arrive après la bataille sur ce sujet alors je vais reprendre avant de répondre.
Nous avons deux peintures sur bois (résineux) de facture classique, sans signature et sans date. Ces peintures sont vernies partiellement et le vernis en place est épais par endroits et oxydé (jauni).
Les questions initiales (sauf erreur de ma part) sont « pourriez-vous m’indiquer comment le nettoyer sans devoir l’enlever » et « comment passer un vernis pou faciliter ensuite le nettoyage ».

Nettoyer la surface sans enlever le vernis cela veut dire décrasser. Dans ce cas, il me semble que la réponse d’admin était très claire.
Passer un vernis pour faciliter le nettoyage, je suis désolée, mais je ne comprend pas bien la question. Cela veut-il dire que tu souhaites revernir ces tableaux et que tu souhaites choisir un vernis présentant les meilleures caractéristiques pour une réversibilité future ? dans ce cas, peut-être sera-t-il nécessaire de retirer le vernis en place au préalable.
Merci donc de préciser la question.

Concernant la térébenthine, je me permets de signaler que son emploi en restauration est à proscrire.
Obtenue par distillation d’oléorésines, elle est composé de terpènes et donc laisse sur les surfaces des résidus qui s’oxyderont (jaunissement). Par ailleurs, c’est un produit extrêmement toxique par inhalation et contact cutané. Si sa toxicité est surtout irritative, son inhalation peut engendrer des atteintes au système nerveux central.

A toutes fins utiles, je vous mets ci-dessous le lien des données sécurité :
http://www.inrs.fr/INRS-PUB/inrs01.nsf/IntranetObject-accesParReference/FT+132/$File/ft132.pdf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rémi
Invité



MessageSujet: Re: nettoyage de peinture et médium au plomb . (vernis, embus, térébenthine)   Ven 12 Mar 2010 - 15:06

Tout d'abord désolé de cette petite absence et merci d'avoir répondu à mes questions.
J'ai lu avec attention les remarques et suggestions.
En effet, j'aurais bien voulu retirer le venis en place afin d'en déposer un plus propre ( sans traces ).
Au vu des parties non vernies, cela serait aussi pour retrouver les couleurs d'origines (comme on peut l'apercevoir sur la photo ci-dessous).

Merci pour les précisions sur la thérébentine, cependant cela fait des années que je l'utilise pour peindre, n'ayant pas trouvé mieux pour le travail maigre.
Revenir en haut Aller en bas
rémi
Invité



MessageSujet: Re: nettoyage de peinture et médium au plomb . (vernis, embus, térébenthine)   Lun 29 Mar 2010 - 17:42

Bonsoir, je reviens vers vous avec une petite question:
J'ai utilisé voici 3 mois de la thérébentine de Venise (dans les proportions recommandées sur la notice, à savoir 5%) et ce avec de la peinture Old Holland, le tout avec un peu d'essence de thérébentine.
Le travail maigre en dessous était sec au touché.
Cependant le glacis reste toujours poisseux.
Pourriez-vous m'indiquer si peut venir de la date d'ouverture du produit (1 an) ou du mélange.

Merci de votre attention.
Revenir en haut Aller en bas
FF



Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 21/04/2009

MessageSujet: Re: nettoyage de peinture et médium au plomb . (vernis, embus, térébenthine)   Lun 29 Mar 2010 - 21:07

Cher Rémi,
Je suis un peu comme LN. J'arrive au milieu de la bataille.
Et je crois que nous assistons un peu à un drôle de dialogue : d'un côté un artiste peintre de très bonne volonté voulant connaître les effets des produits qu'il utilise et améliorer l'aspect esthétique de tableaux reçus en cadeau (deux problèmes somme toute radicalement différents), et de l'autre des conservateurs-restaurateurs de peinture qui, par l'odeur de Térébenthine alléchés, se remémorent leurs jeunes années d'apprentissage et se demande comment répondre à des questions technico-picturales sans faire de confusion entre ces deux métiers et les deux temps de leur vie...

Cher Rémi, difficile de te donner des conseils de nettoyage de tableaux quand tu sembles ne connaître que la térébenthine et la térébenthine...Et je rejoins LN sur la suave toxicité de ce solvant et les résidus s'insolubilisant dans le temps et jaunissant qui restent en dépôt quand la partie volatile a bien voulu s'évaporer.

Cher Rémi, donc, essaie de trouver un conservateur-restaurateur de peintures qui habite près de chez toi et essaie de nouer le dialogue, de faire un deal : propose lui une peinture en échange d'une restauration. Cela marche avec certains d'entre nous qui en font pas payer les artistes vivants (pour les artistes morts, on voit avec les agents, les ayants droits, les conservateurs de musées, les inspecteurs des MH...)

Pour le reste qui est du ressort de ta pratique de peintre, nous pourrons peut-être essayer éclairer ta lanterne :
- la térébenthine de Venise est une résine terpénique que l'on peut effectivement mettre en solution dans de l'essence de térébenthine (l'un est l'extrait sec, l'exsudat quand l'autre est la partie solvant du même produit : seuls changent le nombre de cycles et de chaînes moléculaires qui déterminent l'état solide ou l'état liquide. On le considère comme un plastifiant externe dans certaines recettes de d'adhésifs de rentoilage à la cire. Ce qui veut dire qu'il reste souple très longtemps. (sic)
- l'essence de térébenthine est un solvant à évaporation très lente avec un très fort taux de rétention (plusieurs mois, voire années pour les derniers pourcentages), ce qui a pour conséquence la conservation d'une plasticité importante des liants dilués avec cette essence (sic2)
- l'huile est un médium à séchage lent car son durcissement est lié à son oxydation (polymérisation), à l'exposition de la couche à l'oxygène. Cette oxydation dépend de la nature de l'huile, de sa pré-oxydation (ou non) et des pigments ajoutés qui sont ou non siccatifs.
Tout cela conjugué peut effectivement rendre un glacis "colleux" et/ou "collant" pendant de longs mois. Ou plus encore.
Il faut donc t'armer de patience ou contourner le problème : ne pas abuser de la térébenthine de Venise, ne pas abuser de la térébenthine (et cela sera mieux pour ta santé), trouver d'autres diluants...

Bien amicalement et à bientôt. Et vive la peinture.

FF
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rémi
Invité



MessageSujet: Re: nettoyage de peinture et médium au plomb . (vernis, embus, térébenthine)   Mar 30 Mar 2010 - 11:30

Merci encore pour ces précieux conseils.
Hey je ne suis pas comme Obélix, je ne suis pas tombé dedans qd j'étais petit tongue
Je vais voir je suis du côté de Metz (ha la Lorraine), afin de trouver conseil.

En ce qui concerne le collant de mon travail, avez vous des informations sur la résistance du film après siccativité?
En effet le prix à l'achat revient vite cher.
Et je dois avouer que pour ce qui est de l'aspect esthétique, la différence est très ténue d'avec le médium vénitien au plomb. Seul l'aspect un peu plus brillant selon les pigments utilisés est visible.
Donc est il réellement mieux d'ajouter ce produit ?
Est-il une ( petite) garantie de conservation et de pérénité du travail ?

merci de votre attention.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: nettoyage de peinture et médium au plomb . (vernis, embus, térébenthine)   Aujourd'hui à 9:34

Revenir en haut Aller en bas
 
nettoyage de peinture et médium au plomb . (vernis, embus, térébenthine)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» nettoyage de peinture et médium au plomb . (vernis, embus, térébenthine)
» Achat peinture Aircraft Colors
» vernis acrylique sur peinture à l huile
» Méthodes de décrassage à sec appliquées à des peintures modernes non vernies - INP - 20 et 21 janvier 2011
» nettoyage et peinture

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Conservateurs - Restaurateurs :: TECHNIQUES DE LA CONSERVATION - RESTAURATION :: Interventions-
Sauter vers: