Conservateurs - Restaurateurs

Forum des fêlés du scalpel et du clavier
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Première visite
 
Important :
depuis le 1 Août, l'inscription est obligatoire pour pouvoir poster un message.
A LIRE
Réponses et commentaires au questionnaire "peut-on effectuer un traitement "éthique" dans le cadre des marchés publics ?" par Danièle Amoroso
Derniers sujets
» Orthophosphate de potassium
par L'ivre de papier Mer 17 Mai 2017 - 15:57

» Vente Matériel suite cessation d'activité
par artcane Mer 26 Avr 2017 - 13:33

» Prochaine journée SFIIC Pierre Plâtre Terre 12 mai 2017
par Jeanne Cassier Dim 23 Avr 2017 - 7:36

» Recherche tableau moisi à restaurer
par Claude Fauville Ramaekers Mer 5 Avr 2017 - 15:00

» recoller une peinture qui s'écaille
par rmm librarii Mer 29 Mar 2017 - 8:20

» Carrefour de l'Air, Journée de Rencontre, 31 Mars 2017, MAE.
par miniscalpel Ven 24 Fév 2017 - 9:00

» A vendre matériel suite cessation d'activité
par artcane Jeu 2 Fév 2017 - 16:01

La photo du mois


Pour en savoir plus
cliquez ici


Partagez | 
 

 Quels arguments?? (rentoilage, doublage)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
anneco

avatar

Nombre de messages : 245
Date d'inscription : 14/03/2008
Localisation : Gers

MessageSujet: Quels arguments?? (rentoilage, doublage)   Jeu 19 Fév 2009 - 7:34

J'ai, en ce moment, à faire à un conservateur qui semble assez adepte du rentoilage à tout bout de champ. Pour une proposition de traitement il me demande de revoir ma copie en y intégrant un rentoilage ou doublage. Certes je n'ai pas eu accés au revers de la toile (inscrite dans un retable, très haut perché!!), mais la toile semble saine, il n'y a pas de rentoilage antérieur (d'ailleurs même avec un rentoilage initial j'essaie le plus souvent de ne pas "ré-entoiler" si cela est possible), seule la couture centrale montre des signes de faiblesse et je pensais qu'avec des petits ponts de fils et une bande d'intissé polyester 17 g /m² cela suffirait. Or, il exige un rentoilage ou doublage, que faire? Quels arguments?
Il m'a déjà reproché de ne pas l'avoir fait sur 3 autres oeuvres, dont une a repris quelques déformations (ondulations) depuis son retour, mais je vais aller reprendre la tension. Il faut dire que depuis le retour de cette oeuvre dans sa commune, ils ne cessent de la déménager, un coup accroché en haut d'un mur très humide avec le soleil qui tape à travers la fenêtre, puis pour une exposition dans une salle bien chauffée, puis dans des réserves humides et froides !!!...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LN

avatar

Nombre de messages : 2495
Date d'inscription : 12/03/2008
Age : 49
Localisation : Gaillac

MessageSujet: Re: Quels arguments?? (rentoilage, doublage)   Jeu 19 Fév 2009 - 8:37

Chère Anneco,

Evidemment c’est un problème. Il y a plusieurs façons de l’aborder.
La façon douce qui consiste à mettre en avant quelques principes déontologiques simples comme celui de la moindre intervention. Si une consolidation locale de la couture partiellement rompue est suffisante pour redonner une unité structurelle au support, pourquoi en faire plus. Peut se rajouter l’argument de la conservation du support original, qui certes n’est vu par personne, surtout si comme dans ton cas, la toile est insérée dans un retable, mais qui peut comporter des informations techniques ou historiques que le doublage pourraient masquer (cachet, inscription, traces d’un ancien châssis, etc…).
Et puis, il y a la façon moins douce, mais souvent mieux entendue, qui est l’argument économique. Ne pas doubler coûte moins cher que de doubler et n’épargne en rien la consolidation locale de la couture.
Enfin, en ce qui concerne les reprises de déformations dues à des conditions climatiques inadaptées et aux déplacements incessant de l’œuvre, le doublage ne changerait rien (ou pas grand-chose). Doubler un support n’exclut en rien d’offrir à l’œuvre un environnement stable. Je dirais même plus, il est nécessaire de le contrôler car les rentoilages à la colle sont très sensibles à une hygrométrie élevée (risque de développement fongique), le Plextol possède une certaine sensibilité à l’eau (sous forme de vapeur), la cire-résine (utilisé en cas extrême) est certes insensible à l’eau, mais dans ce cas, c’est la couche colorée qui n’aime pas, et il n’est pas rare de voir des vernis chancir à vitesse grand V sur des œuvres rentoilées à la cire et conservées dans des saunas.
En dernier lieu, il reste peut-être la voie diplomatique (et là tout le monde sait que je ne travaille pas au Quai d’Orsay !!!). Peut-être faut-il chiffrer la réalisation d’un doublage et réserver la réalisation de l’intervention à l’examen approfondi du support après dépose de la toile. Tu réponds donc à sa question mais tu ne garantis pas que c’est ce que tu feras. Tout dépend de la toile, de son état et de sa résistance mécanique.
Bon courage dans tes négociations et à bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CM



Nombre de messages : 345
Date d'inscription : 18/03/2008

MessageSujet: Re: Quels arguments?? (rentoilage, doublage)   Jeu 19 Fév 2009 - 8:45

Un argument de poids: le prix

Mais plus sérieusement, cet exemple parmi tant d'autres devrait nous inciter à monter une petite table ronde dont le sujet s'intitulerait : bandes de tension, doublages, rentoilages, études de cas.
Ou les conservateur et les restaurateurs de la région, y compris ceux qui ne sont pas à l'ACRMP seraient invités à discuter.
C'est je pense, le seul moyen de faire évoluer les choses.
Le problème est récurant et se pose également pour les changement de châssis, les allégement/dé vernissage, retouches anciennes ect....
CM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1021
Date d'inscription : 07/02/2008
Age : 51
Localisation : Gaillac

MessageSujet: Re: Quels arguments?? (rentoilage, doublage)   Jeu 19 Fév 2009 - 18:54

anneco a écrit:
J'ai, en ce moment, à faire à un conservateur qui semble assez adepte du rentoilage à tout bout de champ.

Quand tu dis "à tout bout de champ", tu veux dire qu'il est paysan ?
Dans ton malheur, tu as de la chance qu'il ne soit pas adepte des repeints et de la colle à placo !!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://conservateurs-restau.meilleurforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quels arguments?? (rentoilage, doublage)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quels arguments?? (rentoilage, doublage)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quels arguments?? (rentoilage, doublage)
» [Badinter, Robert] Contre la peine de mort
» Les techniques synthétiques pour le doublage des peintures sur toile
» Quels Logiciels pour un Doublage ?
» Quels réglages pour un paysage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Conservateurs - Restaurateurs :: TECHNIQUES DE LA CONSERVATION - RESTAURATION :: Questions diverses-
Sauter vers: