Conservateurs - Restaurateurs

Forum des fêlés du scalpel et du clavier
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Première visite
 
Important :
depuis le 1 Août, l'inscription est obligatoire pour pouvoir poster un message.
A LIRE
Réponses et commentaires au questionnaire "peut-on effectuer un traitement "éthique" dans le cadre des marchés publics ?" par Danièle Amoroso
Derniers sujets
» Orthophosphate de potassium
par L'ivre de papier Mer 17 Mai 2017 - 15:57

» Vente Matériel suite cessation d'activité
par artcane Mer 26 Avr 2017 - 13:33

» Prochaine journée SFIIC Pierre Plâtre Terre 12 mai 2017
par Jeanne Cassier Dim 23 Avr 2017 - 7:36

» Recherche tableau moisi à restaurer
par Claude Fauville Ramaekers Mer 5 Avr 2017 - 15:00

» recoller une peinture qui s'écaille
par rmm librarii Mer 29 Mar 2017 - 8:20

» Carrefour de l'Air, Journée de Rencontre, 31 Mars 2017, MAE.
par miniscalpel Ven 24 Fév 2017 - 9:00

» A vendre matériel suite cessation d'activité
par artcane Jeu 2 Fév 2017 - 16:01

La photo du mois


Pour en savoir plus
cliquez ici


Partagez | 
 

 Rentoilage à la céruse (recyclage, solvants, PCL)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
AUBR
Invité



MessageSujet: Rentoilage à la céruse (recyclage, solvants, PCL)   Sam 18 Juil 2009 - 19:05

Bonjour,
Tout d'abord, je tenais à dire combien j'apprecie ce forum qui est aussi agréable à lire qu'instructif.
Mon commentaire porte sur le rentoilage à la céruse.
Après avoir passé des heures et des heures à dégager le revers d'un tableau rentoilé de cette manière, une question ne cesse de me revenir à l'esprit: POURQUOI??
Quel a été l'interet d'utiliser la céruse comme adhésif pour un rentoilage?
Et enfin, je voulais savoir de quelle manière je peux éliminer ces résidus de manière ecologique. ???
En vous remerciant d'avance pour vos réponses.
AUBR
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1021
Date d'inscription : 07/02/2008
Age : 51
Localisation : Gaillac

MessageSujet: Re: Rentoilage à la céruse (recyclage, solvants, PCL)   Mar 21 Juil 2009 - 14:33

Merci pour ton message et bienvenu à toi sur ce forum.

Pour répondre à ta question, il faut savoir que la céruse (ou carbonate de plomb) est utilisée depuis toujours comme pigment blanc. On l’a employée de façon très variée puisqu’on la retrouve aussi bien en céramique (enduit) qu’en cosmétique (je crois qu’elle rentrait dans la composition des fards des femmes du 17ième siècle)

Pour ce qui concerne son utilisation dans les rentoilages, je crois que les restaurateurs appréciaient son inertie et sa faible réactivité à l’humidité. Mérimée, en 1830, disait ceci (p262 de son ouvrage « Procédés matériels employés dans ce genre de peinture, depuis Hubert et Jean Van Eyck jusqu’à nos jours ») :
Si le tableau que l'on rentoile devait être placé dans un endroit humide, il faudrait, au lieu de colle de pâte mêlée de gélatine, employer un mordant huileux, tel à peu près que celui dont se servent les doreurs. Ce rentoilage a été exécuté avec succès sur quelques tableaux du Musée. On peut composer le mordant avec de l'huile de lin épaissie par une longue ébullition. On broierait du blanc de céruse et un peu de minium très fin avec cette huile visqueuse, et on en appliquerait une couche bien égale sur la toile neuve et sur le tableau, soit à l'aide d'une brosse ferme, soit à l'aide du couteau dont on se sert pour l'impression des toiles cirées.

Comment éliminer ces résidus de manière écologique ? La réponse est aussi dure que la céruse que tu tentes de retirer. Pour ma part je ne connais que le retrait au scalpel, toutes les tentatives de ramollissement de l’enduit à l’aide de solvants ou de gels de solvants ayant échouées. Je dois ajouter qu’il est nécessaire de prendre quelques précautions car la céruse présente un caractère toxique (elle est notamment responsable de certains cas de saturnisme et c’est l’une des raisons de son interdiction dans la composition des peintures d’intérieure). En conclusion non seulement tu risque d’attraper une hernie discale à gratouiller ton revers pendant des heures, mais tu as intérêt à porter un masque à poussières si tu ne veux pas t’intoxiquer. Désolé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://conservateurs-restau.meilleurforum.com
ABR



Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 18/07/2009

MessageSujet: Re: Rentoilage à la céruse (recyclage, solvants, PCL)   Mer 22 Juil 2009 - 18:14

Dans mon cas, il y avait surement un autre avantage; le céruse servait aussi des mastics. Malin non affraid

J'ai effectivement eliminer la cersuse avec un scalpel après les memes constations; les solvant et gels ne m'ont apporté aucune aide.

Par "comment éliminer la céruse de manière ecologique", je voulais dire comment me debarasser des dechets de céruse. Je suis allée voir plusieurs decheteries en précisant la composition de la chose, en entendant plomb, aucune ne veut de mon gros tas de poussières et d'écailles...
j'ai d'ailleurs beaucoup de difficultés pour les dechets que nous créons qui sont un enfer pour les stations d'epuration, et une catastrophe pour l'environnement si jettés avec les ordures menagères.
Je me demande alors comment font les autres?? Il doit bien être possible de travailler de manière responsable sans stoque indefiniment les dechets dans des bidons poubelles (ce qui est mon cas, j'en ai dejà 5 ou 6 qui ornent un coin de mon atelier Wink )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TMM
Invité



MessageSujet: Re: Rentoilage à la céruse (recyclage, solvants, PCL)   Dim 23 Aoû 2009 - 16:45

Impossible d'obtenir sur le net une simple liste de points de collecte adaptés à ce genre de demande. On le fait pour les piles, mais les peintures d'art, c'est "démerdez-vous en attendant les interdictions et les procès", comme d'habitude.
Tu trouveras des tas de renseignements réglementaires ici:



Mais rien de concret qui réponde à la seule question importante: "Où dois-je mettre mes chiffons, filtres et restes de peinture?"
J'ai l'impression que la collecte et le retraitement sont confiés à des entreprises privées. C'est donc très cher, d'autant plus que tu n'as pas le choix: il est probable que ce soit comme l'amiante: tu n'as même pas le droit de transporter toi-même tes déchets jusqu'au lieu de collecte.
Pour tes écailles et déchets de céruse, tu peux toujours demander des devis. J'ai trouvé une entreprise là:


mais il y en a plein d'autres, peut-être moins chères
Du coup beaucoup font comme toi: ils stockent. Cela n'avance à rien, mais c'est le résultat inévitable de l'absence de solution corollaire aux décisions du législateur...
Revenir en haut Aller en bas
TMM
Invité



MessageSujet: Re: Rentoilage à la céruse (recyclage, solvants, PCL)   Dim 23 Aoû 2009 - 16:52

OK, on réessaie.

Renseignements réglementation ici:

et ici:


Entreprise vendant collecte:
Revenir en haut Aller en bas
TMM
Invité



MessageSujet: Re: Rentoilage à la céruse (recyclage, solvants, PCL)   Dim 23 Aoû 2009 - 16:56

Les adresses ne passent pas. Je ne sais pas pourquoi j'ai essayé avec le fenêtre, puis en tapant les balises à la main... Tant pis.
La première est celle de la chambre de commerce et d'industrie de Paris, la seconde celle d'une boîte qui s'appelle "Geysers France".
Bon courage!
Revenir en haut Aller en bas
ABR



Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 18/07/2009

MessageSujet: Re: Rentoilage à la céruse (recyclage, solvants, PCL)   Jeu 1 Oct 2009 - 14:10

TMM a écrit:
Les adresses ne passent pas. Je ne sais pas pourquoi j'ai essayé avec le fenêtre, puis en tapant les balises à la main... Tant pis.
La première est celle de la chambre de commerce et d'industrie de Paris, la seconde celle d'une boîte qui s'appelle "Geysers France".
Bon courage!

merci!!
je vais voir ça!!
c'es toujours chez moi!! je suis pressé de m'en debarasser!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amélie

avatar

Nombre de messages : 278
Date d'inscription : 16/05/2009

MessageSujet: recyclage   Jeu 1 Oct 2009 - 19:26

ci-après un texte rédigé par Clotilde Proust restauratrice en archéologie pour l'Infus (le bulletin interne de l'Araafu) je ne sais pas si ça peut répondre à vos questions, je trouve aussi que c'est un sujet à creuser.

Le recyclage des PCL*


* PCL = produits chimiques de laboratoire


La récupération et le recyclage de nos produits chimiques de laboratoire (PCL) par une entreprise est aujourd’hui indispensable mais est un vrai souci pour les conservateurs-restaurateurs. Outre le coût important que cela peut représenter, ces déchets chimiques sont la plupart du temps en petites quantités (comparativement aux tonnes de déchets des grandes entreprises) et rares sont les entreprises de recyclage qui prennent en charge de petits volumes.
Chacun trouve donc sa propre solution : certains indépendants ou institutions arrivent à passer des conventions avec leur municipalité, d’autres emmènent leurs produits à la déchetterie locale, d’autres enfin stockent leurs déchets en attendant des jours meilleurs. Pour ces derniers qui chercheraient une entreprise de recyclage voici, pour information, les sites Internet de trois fournisseurs, spécialisés dans la récupération et le recyclage des PCL de toute quantité, proposant ainsi des services plus adaptés à nos besoins :

http://www.clikeco.com
Située à Mulhouse, cette entreprise intervient dans la région Nord-Est mais se rend également en région parisienne. Cependant, les grands déplacements augmentent considérablement le coût de la prestation.

http://www.sarpindustries.fr
Cette entreprise recycle tous les déchets dits spéciaux, dont les PCL. Filiale de Veolia, elle possède plusieurs sites répartis dans toute la France et intervient donc dans presque toutes les régions.

http://www.service-chimie.fr
Cette entreprise, plus familiale, fournit et recycle les PCL ; elle est située en Seine-et-Marne (77).

Ces entreprises fournissent des devis gratuits de prise en charge (elles ont été testées !) à partir de votre estimation en volume ou en masse des divers types de PCL à recycler. Le recyclage en soit ne coûte pas si cher puisqu’il s’agit de petites quantités, c’est plutôt le déplacement du chimiste sur place qui augmente la facture. A savoir qu’il existe des subventions de l’Agence de l’Eau pour ce type de recyclage.

Si vous trouvez d'autres solutions n'hésitez pas à alimenter le fil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mbouchard

avatar

Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 29/04/2010
Localisation : Paris, 75014

MessageSujet: Suite ... rentoillage à la céruse   Jeu 10 Mai 2012 - 13:16

Bonjour,

J'ai été confronté lors d'imagerie aux rayons X à ce que je pense être un rentoilage à la céruse.

La peinture a été retouchée à plusieurs endroits et ceci a bien été référencé. Elle a également été rentoilée.
Les analyses par RX montre de larges traces de pinceaux et aucun motif n'est plus visible sur les radios (ni de l’œuvre d'origine, ni des emplacements retouchés). C'est ce qui me pousse à déduire l'utilisation de la céruse lors du rentoilage.

Est ce que quelqu'un aurait été confronté à cette technique + observations par Rayons X ?

Merci.

MB.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.caraa.fr
labo peinture



Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 11/03/2010

MessageSujet: marouflage à la céruse   Mer 19 Fév 2014 - 8:33

Bonjour à tous,

Intéressant ce post concernant les problèmes liés à la céruse.
J'ai pour ma part un cas de marouflage mural à la céruse (huile de lin/plâtre + calcite + céruse, en faible teneur) d'après analyse en laboratoire - sur une toile d'église peinte à l'huile du début 20ème.
Cette toile marouflée sur le mur en cul de four d'une chapelle aurait pu rester, vu l'adhérence extrême de cette céruse, encore bien des années si le mur n'avait pas connu de nombreux problèmes d'humidité engendrant une dégradation de l'enduit chaux et de là un décollement partiel des peintures.
Il a fallu donc démaroufler les peintures en partie décollées dans l'optique de les re-maroufler après restauration.
La toile est en lin, fine et serrée. De ce fait l'enlèvement au scalpel de cette colle céruse très dure et très adhérente (atteignant par endroits 4 mm d'épaisseur) s'est avérée trop dangereuse pour la couche picturale, la traction opérée lors du décollement étant trop forte. Les solvants n'ayant rien donné, seule est restée la solution de l'abrasion.
Ce que nous avons fait, préférant laisser ainsi une fine couche de céruse sur la toile, plutôt que de risquer de l'endommager en poussant son retrait plus avant. (Nous n'avons pas trouver de solution non plus concernant le recyclage)
Reste maintenant le problème du re-marouflage.
Nous avons pensé, dans un souci de réversibilité future, intercaler entre la toile et le mur un intissé de polyester. Après essais de collage au revers de la toile, à la béva, au plextol, à la lascaux 498HV, rien n'y fait, le polyester ne colle pas suffisamment pour supporter le poids de la toile qui avoisine 1 kg/m².
Nous envisageons donc de pratiquer un marouflage au plextol (en plusieurs couches et sans intermédiaire) en espérant que ce type de marouflage soit assez fort pour supporter le poids des peintures sachant qu'elles doivent adhérer sur un mur non plan mais en cul de four.
Quelqu'un a-t-il eu ce genre de souci un jour et si oui merci de nous faire part de votre expérience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rentoilage à la céruse (recyclage, solvants, PCL)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rentoilage à la céruse (recyclage, solvants, PCL)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rentoilage à la céruse (recyclage, solvants, PCL)
» Récipients à solvants : quels fournisseurs ?
» les allègement de vernis . (solvants)
» pique-aiguille - recyclage de cd ;)
» Recyclage d'une caravane

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Conservateurs - Restaurateurs :: TECHNIQUES DE LA CONSERVATION - RESTAURATION :: Questions diverses-
Sauter vers: